Live now
Live now
Masquer
Magou Doucouré
Actu en France

« Arrêtez de faire les aveugles » : la footballeuse Magou Doucouré dénonce le racisme après avoir reçu des insultes

11 jan 2022

La joueuse de football de 21 ans Magou Doucouré a publié ce 10 janvier sur Twitter une lettre ouverte où elle exprime sa colère et sa tristesse face aux insultes racistes dont elle a été victime sur le terrain.

Malgré ce qu’en disent certains, le racisme dans le football sévit toujours, et il fait mal. Magou Doucouré, joueuse au Stade de Reims, en sait quelque chose.

Lundi, la jeune femme a utilisé son compte Twitter pour publier une lettre ouverte après qu’elle a reçu des insultes racistes en 16e de finale Reims et le RC Lens (3-1) à Arras, dimanche 9 janvier.

La lettre de Magou Doucouré publiée sur Twitter, le 10 janvier
La lettre de Magou Doucouré publiée sur Twitter, le 10 janvier

Lors de la rencontre, un supporter l’a prise à partie, lui intimant notamment de « rentrer chez elle ». La Champenoise, révoltée à raison, s’est alors engagée dans une bataille verbale avec l’individu après la fin du match, avant d’être calmée par ses coéquipières.

Mais après les faits, l’ambiance était sombre au sein de l’équipe, comme le détaille l’entraîneuse du RC Lens Sarah Mbarek à La Voix du Nord :

« Certaines filles pleuraient dans mon vestiaire en raison de ce qui s’est passé. Ce sont des supporters qui sont venus pour insulter (…) Le foot féminin a besoin de supporters mais pas de ceux qui viennent pour extérioriser une frustration. »

Une lettre qui exprime l’amertume de Magou Doucouré face au racisme

Dans son message posté sur le réseau social, la joueuse demande : « Combien de temps vais-je devoir justifier ma couleur de peau ? » Bonne question. Elle poursuit :

« Les discriminations éprouvées à tort ou à raison, sont celles qui suscitent l’un des plus vifs sentiments d’injustice. En 21 ans d’existence, je me demande vraiment si les choses changeront ici-bas? Mais tant que je serai en vie, je me battrai corps et âme pour cette cause qui me tient tant à cœur depuis de nombreuses années maintenant. »

Dans la lettre de la jeune femme transparaît une frustration (légitime) d’avoir dû prendre elle-même des mesures immédiates face à l’attaque dont elle a été victime. Il est vrai que malgré plusieurs polémiques, les matchs où des insultes racistes sont proférées ne sont toujours pas systématiquement arrêtés. La joueuse en appelle donc aux instances du football français :

« Arrêtez de faire les aveugles s’il vous plaît, agissez réellement ! Ne faites plus semblant, y en a assez. (…) Ne faites plus semblant de soutenir une cause, soutenir une cause c’est agir en sa faveur, qu’est-ce qu’on fait pour agir ? »

Des sanctions contre le supporter qui a lancé des insultes racistes à Magou Doucouré

La joueuse est en tout cas soutenue par son club, qui a publié un communiqué condamnant fermement les actes du supporter. L’homme en question est désormais interdit de manifestation du RC Lens et le club a annoncé porter plainte contre lui.

« Le club condamne avec une extrême fermeté les propos à caractère raciste tenus par l’individu qui a d’ores et déjà fait l’objet d’une identification. Celui-ci n’a aucunement sa place dans un stade et encore moins la légitimité à se prétendre sympathisant du Racing tant les valeurs artésiennes sont radicalement opposées à ces agissements nauséabonds. »

Communiqué du RC Lens

On attend maintenant que les instances fassent preuve d’intransigeance dès que les insultes racistes sont proférées, histoire d’éviter les traumas racistes aux joueuses et joueurs. Et qu’ils aient à défendre eux-mêmes leur humanité sur les réseaux sociaux.

À lire aussi : « Nous voulons que le droit de chacune à faire du sport soit respecté » : les Hijabeuses organisent un entraînement au siège de la FFF

Crédits photo : capture YouTube ; compte Twitter de Magou Doucouré

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actu en France

Actu en France
frederique vidal universites assemble nationale

Les universités en danger ? Vidal se veut rassurante après les annonces crispantes de Macron

Maëlle Le Corre

21 jan 2022

6
Actu en France
clementine autain lfi endometriose

L’endométriose bientôt inscrite dans la liste des affections longue durée ?

Féminisme
pref de police

La préfecture de police a enterré un rapport sur… l’accueil des victimes de violences dans les commissariats

Maëlle Le Corre

12 jan 2022

Actu en France
nguy-n-hi-p-unsplash-don-du-sang

Victoire ! Les restrictions au don du sang pour les hommes gays vont enfin être levées

Maëlle Le Corre

11 jan 2022

3
Actu en France
Fille triste

En 2021, les gestes suicidaires ont bondi chez les jeunes filles

Eva Levy

11 jan 2022

2
Culture Web
influenceuse

Surprise ? En 2022, beaucoup d’influenceuses ne signalent (toujours) pas leurs partenariats

Mélanie Wanga

07 jan 2022

5
Parentalité
ass-mat2

Les assistantes maternelles peuvent maintenant garder jusqu’à 6 enfants et ce n’est pas une bonne nouvelle

Camille Abbey

04 jan 2022

12
Vie étudiante
kojo-kwarteng-unsplash-etudiante – format vertical

Des examens en présentiel et sans jauge : les annonces de Frédérique Vidal inquiètent les étudiants

Maëlle Le Corre

29 déc 2021

10

La société s'écrit au féminin