The Sketchbook Project : le projet qui va t’occuper l’été

"Comme une tournée de concerts, mais avec des carnets à dessins" peut-on lire sur la page d'accueil du site The Sketchbook Project. De quoi rendre zinzin les illustrateurs indé, les graphistes de labels de musique folk et les tatoueurs itinérants. Mais concrètement, en quoi cela consiste ?

The Sketchbook Project : le projet qui va t’occuper l’été

The Sketchbook Project: 2011

Lancé par la Brooklyn Art Gallery, la tournée consiste à exposer des cahiers Moleskine remplis de dessins, couleurs, esquisses, gribouillis en tous genres. Il y a tout de même quelques règles à suivre : dans un premier temps, il faudra commander le carnet aux pages vierges (25$) et choisir un thème sur lequel on va travailler (32 sujets possibles : « Ces choses trouvées sur les nappes de restaurant » ; « Revanche » ; « Formidables espoirs & échecs cuisants » etc.). Ensuite, on a jusqu’au 15 janvier 2011 pour retourner son œuvre complète. La tournée débute alors au printemps 2011, et tout le monde peut participer.

The Sketchbook Project: 2011

Woohoo !
Il est également possible de demander à ce que son travail soit entièrement numérisé. Le coût ? 20 $. Mais la nouveauté cette année, c’est qu’à chaque fois qu’un carnet sera ouvert et consulté durant la tournée dans les galeries et musées, son auteur recevra une notification par e-mail (ne me demandez pas comment ils font, je suppose qu’ils ont engagé Severus Rogue).

Le projet n’est pas sans rappeler le livre 1000 Journals Project, publié en 2007. Au final, les carnets récoltés feront partis de la collection permanente de la Brooklyn Art Gallery.

Et hop ! Le petit reportage fait par CNN l’an dernier :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Callirhoé
    Callirhoé, Le 22 juillet 2010 à 3h40

    Je sais, l'art ça n'a pas de prix, mais ça coûte un peu la peau du cul pour un carnet vierge, non ?
    Personnellement, je ferais volontiers le truc dans mon coin, mais je suis trop fauchée/radine que pour "acheter ma participation"... Cela dit, j'imagine bien que toute seule, j'aurais moins la motivation de ne pas laisser tomber le bazar au bout de 3 jours.

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)