Tendance Flower : la mode à fleurs

Le vent balaye l’hiver (enfin il essaye, quoi), faisant ainsi place au printemps. Printemps, saison de tous les espoirs et de tous les rêves… La nature jaillit de sous terre, les ours surgissent de leur tanière et moi je ressors mes robes et mes sandalettes pensant qu’un brin de soleil suffira à rehausser de 20° […]

Tendance Flower : la mode à fleurs

Le vent balaye l’hiver (enfin il essaye, quoi), faisant ainsi place au printemps. Printemps, saison de tous les espoirs et de tous les rêves… La nature jaillit de sous terre, les ours surgissent de leur tanière et moi je ressors mes robes et mes sandalettes pensant qu’un brin de soleil suffira à rehausser de 20° mon thermomètre. Espoir et rêve, disais-je…

Quoiqu’il en soit, les beaux jours arrivent et amènent avec eux (quasiment comme chaque année) des bouquets, que dis-je, des déluges de fleurs ! Si mimosas, cerisiers et autres primevères viennent fleurir les jardins, côté dressing, on suit le mouvement à 200% à coup de liberty, fleurs fanées et autres imprimés tout droit sortis d’un tableau ou d’une toile cirée.

Influence psyché-bobo ou sagement rétro, le flower power version printemps été 2008, ça donne ça :

Silhouettes de g. à d. : Benetton, New Look, Benetton, Ba&sh, Sessun et Comptoir des Cotonniers.

La plus simple et plus reprise des options : le liberty. Le plus souvent on le retrouvera sur des matières fluides et légères comme la mousseline. On l’aime alors version tunique ou en robe d’été, à condition de l’actualiser par une fine ceinture bien à la taille, en jupon patchwork esprit bobo 70’s et maxi longueur ou bien par petites touches romantiques venues adoucir un look plus rock (foulard dans les cheveux, keffieh, ballerines, sac XXL).

Cet imprimé constitué de millions de petites fleurs est un classique qui semble pouvoir se réinventer chaque année, on en profite et on l’adopte les yeux (presque) fermés.

L’autre tendance lourde, de la saison : l’imprimé all over façon nature morte (ou toile cirée pour les intimes). Vu chez Balenciaga, il a certes marqué les esprits mais son utilisation au quotidien s’avère délicate… Des grosses fleurs, comme extraites d’un tableau c’est beau mais ca risque de faire tapisserie : « magnifique cette robe taillée à même ton papier peint vintage, quelle merveilleuse idée » !

Il faut avouer qu’un tel motif fait rapidement vieillot, ringard, comme ressorti de la garde robe de tata Simone, donc prudence ! On assume son côté kitsch que si on a de quoi le dompter à coup de Wayfarer, compensées sur longues jambes fuselées, chignons crêpés et autres symboles de hype affirmée. En dehors de ça, on se fait une raison et on se rabat sur ses cousins moins mode : fleurs adaptées à la sauce psyché, ethnique ou romantique.

Boucles d’oreilles (5,50€), Claire’s / Bikini collection « Patch », Women’Secret / Robe (tea dress) esprit vintage, New Look / 1.4.60 modèle « Wilpoppy », Dr Martens / Collier paquerettes (25£), Punky Pins / Barettes fleurs vendues par 4 (5£), Urban Outfitters / Ceinture cuir et tissu tressé, Camaïeu / Chapeau, Guess / Foulard (8£), Asos / Bracelets joncs, Marion Godart / Jupon, Swildens / Visuels Zara et Trafaluc.

Et toi comptes-tu fleurir ton vestiaire pour les beaux jours ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 24 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Ptitsoleil
    Ptitsoleil, Le 5 avril 2008 à 8h07

    Je trouve que la phrase "Je t'aime moi non plus" ça s'applique vraiment bien aux imprimés de fleurs!! ;) Desfois c'est super joli, quand c'est pas trop too much, pis desfois c'est vraiment laid... j'aime bien quand même... quasiment tout le temps en-2-k!

Lire l'intégralité des 24 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)