Qu’est-ce que le « super orgasme » et est-ce que je peux en avoir un ?

Par  |  | 15 Commentaires

Oubliez l'orgasme unique et découvrez cette possibilité assez géniale : le « super orgasme », ou comment avoir 100 orgasmes en un seul rapport.

Qu’est-ce que le « super orgasme » et est-ce que je peux en avoir un ?

Pour les personnes dotées de vagin à qui un seul orgasme ne suffirait pas, sachez qu’il existerait des « super orgasmes », plus puissants et surtout plus nombreux.

Je trouve que ça sonne comme un nom de super-héros, mais promis ce n’est pas une invention sortant de nulle part : c’est un documentaire diffusé sur Channel 4 (et relayé par The Sun) qui en a parlé en premier.

Il faut dire que le « super orgasme » a de quoi surprendre : il permettrait de pouvoir atteindre pas moins de 100 (CENT) orgasmes… EN UN SEUL ACTE SEXUEL. 

Comment ? Pourquoi ? Est-ce que ça finit par faire du feu dans la shneck ? Moi aussi, je me suis posée ces questions. Et en tant qu’Élise Lucet du cul, je vais tenter de répondre à ces interrogations…

Le « super orgasme », une capacité à avoir des orgasmes TRÈS multiples

Jeannette a des « super orgasmes ». Elle a été interrogée dans le cadre du documentaire et explique :

« C’est outrageant qu’au 21e siècle des gens continuent de rejeter l’idée que des femmes puissent avoir des orgasmes multiples. »

Les orgasmes multiples c’est une capacité que certaines personnes ont de ne pas avoir un, mais bien plusieurs orgasmes consécutifs durant un seul et même rapport.

Selon un dossier publié sur Doctissimo, cette capacité est théoriquement possible pour toutes les personnes ayant un vagin. Attention, cela ne veut pas dire que tout le monde y arrive.

Et le « super orgasme » serait donc la capacité d’atteindre ce plaisir non pas deux, ni trois, mais bel et bien cent fois. Ce qui peut être plutôt génial, je le concède.

Malheureusement, les scientifiques interrogés dans le documentaire expliquent que cela nécessite des prédispositions biologiques comme un meilleur afflux sanguin au niveau de leurs organes génitaux et un rythme alpha plus élevé, ce qui signifie un rythme cérébral qui correspond à un état de conscience plus apaisé.

En plus de ça, trois facteurs supplémentaires seraient nécessaires :

  • Être à l’aise et relaxé•e pendant l’acte
  • Avoir pratiqué beaucoup de yoga
  • Être très attaché•e à son/sa partenaire

Je ne connais pas vraiment mon afflux sanguin au niveau de mes organes génitaux, mais je sais une chose : je n’ai jamais fait de yoga de ma vie… Ce n’est pas bien grave car ça ne m’a jamais empêchée de bien m’amuser au lit !

Témoignage d’une personne qui atteint des orgasmes multiples

Une de mes amies m’a raconté un jour réussir assez facilement à atteindre plusieurs orgasmes, même si elle n’en enchaîne pas cent. J’ai cherché à en savoir plus pour les besoins de cet article.

Elle explique avoir deux types d’orgasmes : des courts et des longs. Les courts sont plus brefs, plus vifs et impliquent généralement une stimulation principalement voire exclusivement clitoridienne. Après ceux là, impossible de la toucher.

En revanche, les longs, qui fonctionnent par vagues de plaisir, viennent par une stimulation plutôt vaginale.

« C’est après ce genre d’orgasme que je peux enchaîner sur un deuxième.

Je ne sais pas comment décrire ça mais la sensation paraît plus « interne » et moins concentrée dans mon clitoris qui ne se retrouve donc pas trop sensible pour supporter le moindre contact.

J’ai la chance d’avoir plusieurs orgasmes à la suite si mon partenaire garde à peu près le même rythme ou l’intensifie.

Ils ne sont pas forcément de plus en plus forts, mais l’intervalle entre deux orgasmes se fait de plus en plus bref. Et au final, j’atteins le même point qu’avec mes orgasmes « courts » : je deviens presque trop sensible pour être touchée, en tout cas au niveau du sexe. »

Une autre amie m’explique qu’elle réussit à atteindre quatre, voire parfois cinq ou six orgasmes à la suite.

« Tout de suite après l’orgasme, on ne peut pas me toucher… Mais si mon ou ma partenaire reprend le « travail » assez rapidement, peut-être 30 secondes ou une minute après, je repars d’un coup, et parfois en moins de 2 minutes j’ai un autre orgasme.

Et ainsi de suite, jusqu’à ce que mon/ma partenaire et/ou moi-même nous lassions. »

Ce qu’il faut retenir, c’est que tous les corps ne marchent pas pareil. C’est ce qui fait à la fois la complexité et la magie du sexe : d’une personne à l’autrec’est toujours différent !

Non, ce n’est pas la course à l’orgasme ou au « super orgasme »

S’il est indéniable que prendre du plaisir est l’un des buts du sexe, il ne faut pas voir cette possibilité comme une pression supplémentaire.

Chercher activement à trouver l’orgasme quand on ne trouve pas de plaisir peut se révéler stressant. De même, se dire qu’il faut absolument se lâcher, se détendre, peut paradoxalement faire paniquer. Ce ne sont pas des choses qui se passent quand on dit qu’il faut y arriver.

C’est un peu comme lorsqu’on veut dormir et qu’on n’y arrive pas, que ça énerve et qu’on dort encore moins… On ne s’assoupit qu’au moment où on se laisse aller.

Savoir que le « super orgasme » existe est intéressant. C’est important de savoir que cela peut arriver, que ce n’est pas bizarre, que c’est même une capacité fabuleuse.

Cela peut permettre d’explorer de nouveaux horizons, de tester les limites de son corps, de pourquoi pas tenter de continuer après un premier, voire de nombreux orgasmes atteints… Même s’il ne faut pas forcer si vous ne voulez plus.

Mais la meilleure manière d’aimer le sexe n’est peut-être pas de chercher absolument la performance. L’idée est simplement d’arrêter de se prendre la tête et de s’amuser, de profiter du moment présent.

Commentaires
Forum (15) Facebook ()
  • Ellanaaa
    Ellanaaa, Le 18 août 2017 à 22h19

    Gringo
    En andromaque je peux en avoir plein plein plein jusqu'à la crampe de la plante de pied ou le point de côté qui viennent tout gâcher. Le soucis c'est que quand l'orgasme est là je suis obligée de m'arrêter, et pour le partenaire m'avoir qui m'arrête toutes les 30s pour prendre mon pied puis recommencer, m'arrêter etc, ça ne doit pas être top.

    Sinon @Ellanaaa c'est quoi l'éléphant?
    Désolée Gringo je viens juste de voir ta question :S. L'éléphant c'est une levrette mais avec la nana allongée sur le ventre et le mec au-dessus, je ne sais pas si c'est compréhensible. En tout cas moi j'aime bien :)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!