Petite analyse de la signature visuelle de ces gens qui font la mode

Savez-vous à quoi on reconnaît ces gens qui sont devenus des stars de la mode : John Galliano, Jean Paul Gaultier, Suzy Menkes, Anna Wintour, Karl…? On les reconnaît à leur allure, au petit détail en plus qui fait qu’on les distingue de loin : une paire de lunettes noires, une coupe de cheveux très […]

Petite analyse de la signature visuelle de ces gens qui font la mode

Savez-vous à quoi on reconnaît ces gens qui sont devenus des stars de la mode : John Galliano, Jean Paul Gaultier, Suzy Menkes, Anna Wintour, Karl…? On les reconnaît à leur allure, au petit détail en plus qui fait qu’on les distingue de loin : une paire de lunettes noires, une coupe de cheveux très spéciale, une voix incroyable… Un truc qui fait que ces gens là on ne passe pas à côté sans savoir automatiquement qui ils sont, un genre de « code Teletubbies » qui fait qu’on va différencier Tinky Winky, de Lala, de Po.

Anna Piaggi

Son nom ne vous dit peut être rien mais vous avez sûrement du voir sa photo quelque part. Cette journaliste mode italienne pourrait être décrite comme un incroyable petit clown aux cheveux bleus toujours flanquée de minuscules chapeaux sur le côté de sa mèche curaçao et couverte de montagnes de fourrures multicolores. Elle écume les shows pendant la Fashion Week, se faisant flashouiller dans tout les sens, et c’est ainsi que son look hors du commun a fait le tour des blogs et des magazines de modes.

Karl Lagerfeld

Plus besoin de vous présenter Monsieur Chanel, ou si besoin est, retournez à la page de mercredi. Son truc bien à lui c’est d’en imposer un max. Lunettes noires vissés sur le nez (avez vous déjà vu ses yeux ? Je veux dire : récemment ?), mitaines en cuir, chemise blanche à col amidonné, 3 kilos de bagues à chaque main et une cravate noire. Telle est la signature du kaiser.

Suzy Menkes

Voilà ce qu’on peut appeler un éléphant en terme d’ancienneté et d’importance dans le monde de la mode. Suzy Menkes est la rédactrice en chef mode de l’International Herald Tribune depuis 1988, a reçu ni plus ni moins que la légion d’honneur en France et a été nommée Officier de l’Ordre de l’Empire Britannique pour ses services de journaliste. Elle se distingue par une houppette très particulière, ou « Pompadour » comme disent les anglais, assortie à un carré net et sculptée à la cire qui n’est pas sans rappeler la banane d’Elvis.

Daphne Guinness

Beaucoup disent que Lady Gaga se serait très largement inspiré de Daphne Guiness pour créer son personnage de fashion freak. En effet l’héritière de la famille Guiness est une icône proéminente dans le monde de la mode en tant que journaliste, fashion creature et collectionneuse de pièces haute couture. Elle est spécialement reconnaissable par ses cheveux décolorés en blanc platine avec deux mèches noires au sommet de la tête, elle a ce petit côté Cruella D’Enfer un peu étrange d’autant plus qu’elle privilégie les tenues les plus extravagantes. Elle était la première par exemple à porter quotidiennement les fameuses platform shoes sans talon de Nina Ricci, ou les robes insectes sculpturales d’Alexander Mc Queen. Elle est toujours coiffée d’un volumineux chignon banane, ses mèches noires attachées de chaque côté de la tête.

John Galliano

L’inénarrable styliste et directeur artistique de Dior a pour ainsi dire lui aussi quelque chose de particulier. Cheveux longs, yeux de biches, sourcils épilés, teint 100% UV mais ce ne sont pas ces détails qui sont considérés comme la signature du designer. Le gimmick bien connu de Sir John Galliano c’est son salut spectaculaire à la fin de chacun de ses défilés. Il dessine toujours une tenue pour lui en plus de celles des mannequins, qui est assortie à la collection et dans l’exagération la plus extrême : de cosmonaute à gitan, en passant par pirate ou torrero, aucune limite pour le dramaturge de la couture qui déploie son plus beau jeu d’acteur à chaque salut.

Anna Wintour

On garde le meilleur pour la fin avec la redoutable Anna. La rédactrice en chef du Vogue USA et reine des abeilles porte son carré frangé depuis tenez vous bien… 40 ans ! Un carré frangé blond chatain qu’elle a fait couper dans les années 70 à Londres et qu’elle n’a pas quitté depuis. On pourrait ajouter à cela sa paire de lunettes noires qu’elle ne quitte que rarement et son air glacial impassible, voire son absence perpétuelle de sourire. Ca c’est « signé Anna. »

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Ancien membre
    Ancien membre, Le 15 février 2011 à 14h17

    Daphne Guinness est juste incroyable!
    Ella a un style d'enfer,suit rarement les tendance et est fidèle a elle même!
    Et ca fonctionne Karl en est fan!
    Sn dressing doit tout simplement être une mine d'or en matière de Haute Couture.:bave:

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)