Sous la culotte, le bonheur — Le dessin de Cy.(prine)

Il fait beau. Il fait chaud. Il y a des jolies filles. Il y a une jolie fille. Bordel ce qu'elle est belle. Elle est tellement belle. Il fait chaud.

Sous la culotte, le bonheur — Le dessin de Cy.(prine)

(Allez voir le blog de Cy. et sa page Facebook !) (et ses autres dessins)

Peut-être n’as-tu pas suivi le concept de base, alors je te résume le truc ! Parce que le porno c’est un peu loin de la réalité et que tu ne vas pas commencer à faire ta voyeuse creepy en matant tes potes ou tes parents (je sens le malaise poindre) pour te faire une idée de la « vraie » sexualité, je te propose une nouvelle chronique dessinée dans laquelle on ne s’embarrasse pas des stéréotypes et des clichés. Du cul, pas vulgaire, pas sexiste, pas qu’ hétéro-centré… Du vrai cul, en somme. De la vraie vie !

IMPORTANT : ce strip est à caractère pornographique, il est destiné à un public majeur. Si tu as moins de 18 ans, je t’invite à aller lire cet article pour apprendre à prendre la parole en public (toujours pratique) ! 

interdit-18-2

cyprine-transgenre

cyprine-transgenre-2

Merci à G. pour son témoignage !

Tout•e•s les personnes ne vivent pas le fait d’être transgenre de la même façon. L’amie de G., qu’on voit ici, n’est donc pas à prendre comme une généralité (par exemple, elle ne souffre pas de dysphorie ce qui lui permet d’accepter et de toucher son pénis, de s’en servir dans le cadre d’une relation sexuelle…) !

G. étant pansexuel•le, elle se fiche pas mal des détails corporels : c’est toute la personne qu’elle aime.

Pour en savoir plus…

À lire aussi : « Assignée garçon », les réalités trans expliquées par Sophie Labelle, en BD

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 110 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Greeen
    Greeen, Le 20 septembre 2015 à 10h52

    @Ghost wind hmmm, j'ai lu toutes tes déclarations et je suis plus ou moins d'accord avec toi. Mais pour moi, si je devais coucher avec un homme qui se retrouverait avec un vagin, je ne lui demanderais pas de me prévenir entre la poire et le fromage, ce serait ridicule. Mais par contre, si l'on décide de coucher ensemble et que cette personne me déshabille avant de m'avouer la chose, je me sentirais plus piégée que si l'on commençait à se chauffer et qu'il me demande mon avis avant de me mettre nue, histoire que si je décide de ne rien faire avec lui ce soit plus facile de reculer.
    De même, pour moi être nue, c'est être vulnérable. Je me sentirais plus... Pas agressée, mais prise par surprise. Dans l'idéal, si je devais vivre la même chose que toi et cette fille, je préférerais qu'on rentre, qu'on commence à se chauffer et que là, elle me l'avoue, avant de vraiment commencer la relation sexuelle.
    Voilà. Je préférais qu'on en parle un peu, juste avant de se déshabiller, afin de s'assurer de mon consentement et du sien.
    C'est ce qui me dérangeait un peu dans ce strip mais après, si toi tu n'as pas vu de problème, et bien c'est parfait ! :fleur:

Lire l'intégralité des 110 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)