Que regarder si vous aimez… les séries historiques ?

Le passé, les gens en costumes, ça vous plaît ? Ça tombe bien, car les séries s'en inspirent très souvent. Voici quatre séries historiques qui pourraient vous intéresser.

Que regarder si vous aimez… les séries historiques ?

Les séries historiques ont toujours fait partie du paysage télévisuel depuis la nuit des temps, et avec la publicité autour des titres comme Vikings ou encore Outlander, je me suis dit qu’il serait intéressant de faire une sélection de séries historiques.

En voici quatre, deux américaines, une française et une anglaise, pour vous aider à réviser vos devoirs d’histoire (ou pas).

Un pan de l’histoire trop peu traité : Black Sails

  • C’est qui ? Ô, la piraterie ! De Nassau.
  • C’est quand ? Début du XVIIIe.

selection-series-historiques3

Déjà renouvelée pour une quatrième saison, la série de Starz vogue sur un certain succès après des titres comme Spartacus ou l’avortée Camelot qui se concentraient déjà sur des époques passées.

Nassau, sa gouvernance par les Britanniques, et les différents grands noms de la piraterie vous accueillent à bras ouverts, et vous n’en ressortirez peut-être pas indemnes.

À base de trame politique, de sexe, de violence (ce qui ne déroge pas à la règle des séries Starz) et de petits pirates, bienvenue dans une vie de magouilles et de sabordages. Nassau, sa gouvernance par les Britanniques, et les différents grands noms de la piraterie vous accueillent à bras ouverts, et vous n’en ressortirez peut-être pas indemnes.

Visuellement, Black Sails tape dans le haut du panier, avec des costumes et des décors très bien faits, mais il faut dire qu’elle a le budget pour. Même les navires, éléments obligatoires quand on parle de pirates, apparaissent comme de grandes réussites, avec des scènes de batailles navales autrement plus inventives qu’un touché-coulé !

À lire aussi : « The Girlfriend Experience » lève le voile sur le monde des call-girls

Celle qui se passe chez nous : Un village français

selection-series-historiques5

Souvent, j’ai l’impression que quand les Français traitent de cette période de l’histoire qu’on passe des années à étudier à l’école, ils prennent de telles pincettes pour ne pas paraître trop dans le bon rôle ni trop dans le mauvais rôle (même si la première tendance est plus vraie avec la Résistance) que tout sonne faux.

Mais pour le coup, Un village français réussit bien à équilibrer la balance.

Les six saisons forment une belle histoire complète à travers les années, la collaboration et la guerre.

Que ce soit pour le camp allemand ou pour le camp français, tout n’est pas manichéen, sans gentil ou méchant pour une fois. Dans Un village français, les six saisons forment une belle histoire complète à travers les années, la collaboration et la guerre, tout simplement.

Souvent, les séries françaises sont regardées d’un mauvais œil, mais il y a une véritable harmonie dans Un village français, car toutes les saisons sont tournées sous la houlette de deux réalisateurs qui se partagent les tâches en deux parties.

À lire aussi : J’ai testé pour vous… faire de la figuration dans une série télé (partie 1)

La série si loin de la réalité : Marco Polo

  • C’est qui ? Le titre parle de lui-même.
  • C’est quand ? Au XIIIe siècle.

selection-series-historiques4

Mon Dieu. Je m’étais dit, tiens, penche-toi un peu sur l’histoire asiatique que tu ne connais pas du tout, avec Marco Polo qui a ramené les spaghettis suite à son expédition en Chine. Ouais, ben le Marco Polo historique est parti explorer bien ailleurs pour cette première saison !

Netflix frappe encore plus loin que Starz dans l’éloignement vis-à-vis de la réalité. Marco Polo est étiquetée comme série historique car la série case quelques noms de figures réelles, mais à part ça… La fiction prend largement le dessus.

Cela dit, le kung-fu, qui est clairement à l’écran pour attirer le public, c’est une excellente idée. Car si ça se passe en Asie, c’est le plus logique si on veut de l’action spectaculaire.

En revanche, pour ce qui est du respect de l’histoire, on en est très loin ! Entre les Mongols qui réaffirment leurs origines face à ceux qui copient des Chinois… je dois avouer que je ne les reconnais pas tous en plus, mais parce qu’ils sont tous en costumes similaires, un peu sales, et pas toujours caractéristiques.

Après, la guerre et les problématiques de territoire peuvent en décevoir plus d’un, car sur le fond, la série survole sans rien vraiment approfondir. Mais en tout cas, c’est divertissant.

À lire aussi : Mymy part en immersion dans les séries Netflix !

La mini-série pour te faire briller dans un dîner mondain : Wolf Hall

  • C’est qui ? Thomas Cromwell, l’un des réformateurs anglais.
  • C’est quand ? Début du XVIe siècle.

selection-series-historiques2

L’ambiance pesante, les joies de l’anglicanisme (comprendre la torture)… tout est très bien représenté.

Si Wolf Hall (et en français Dans l’ombre des Tudors) a raflé toutes les récompenses télévisuelles (américaines et anglaises) en 2015, c’est pour une raison simple : c’est très bien foutu. L’ambiance pesante, les joies de l’anglicanisme (comprendre la torture)… tout est très bien représenté.

La BBC Two a vraiment cherché à retranscrire l’époque. Les gens connaissent principalement Henry VIII de par son côté Don Juan grâce aux Tudors, mais outre les frasques royales, derrière, il y avait le bon vieux Thomas Cromwell qui gérait le pays, tel un Richelieu de Louis XIII.

À lire aussi : Deux soeurs pour un roi

Plus politique que d’autres séries historiques qui se contentent un peu de décrire la vie de l’époque avec des éléments d’action, Wolf Hall bénéficie d’un début et d’une fin en tant que mini-série, et du coup, forcément, pas besoin de cliffhanger de fou.

Mais les acteurs sont à l’aise dans leurs rôles, que ce soit Mark Rylance ou Damian Lewis (le roux de Homeland), et ils donnent envie de suivre la vie de leurs personnages.

Si vous vous demandez pourquoi je ne m’attarde pas sur Vikings ou Outlander ni ne mentionne d’autres séries un peu plus évidentes comme The Tudors ou Rome, c’est qu’en fait, on va sûrement vous en parler bientôt à nouveau !

À lire aussi : Lagertha de Vikings (Katheryn Winnick) — Les Fantasmes de la Rédac

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 34 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Arabella Kilburn
    Arabella Kilburn, Le 14 septembre 2016 à 19h54

    @Beyla. C'est super si il y a une saison 2 ! C'est surement parce qu'elle a un autre nom que j'ai pas trouvé l'info, je serais peut-être même passé à côté ! Du coup ça a l'air intéressant comme suite, en effet j'avais pas envisagé que ça ne soit pas forcement sur les rois et reines mais un peu plus loin dans la famille royale, sur des personnages historiques moins connus. Et même si on voit les Tudors ça sera différent de l'autre série parce que non centré sur Henri 8 et ses femmes.
    (Sinon quand je disais que ça risquait de se répéter, c'était pas dans le sens ou ça ne serait pas intéressant - d'ailleurs j'ai pas accroché au Tudor, mais j'aime bien la période - mais plus que ça serait dur de "vendre" la série au public, ce qui risquerait de rendre les producteurs plus frileux).

    Voila et en fait je pensais avoir enregistré mon message en brouillon et pas l'avoir posté (mon premier message sur le forum), voila pourquoi ma déclaration d'amour à Poldark s'arrête en milieu de phrase de façon si impromptue ! Mais je viendrais continuer ça plus tard parce que j'adore cette série !

Lire l'intégralité des 34 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)