Rupture par SMS : yes you can !

Les bonnes manières, c’est bien. Mais de temps en temps, il faut les réactualiser. La rupture par SMS est l’exemple typique du comportement inacceptable qui mérite désormais de passer dans les mœurs. Je veux dire, c’est hyper moins cher que deux heures à s’expliquer par téléphone – vous avez vu le prix des forfaits ? […]

Rupture par SMS : yes you can !

Les bonnes manières, c’est bien. Mais de temps en temps, il faut les réactualiser. La rupture par SMS est l’exemple typique du comportement inacceptable qui mérite désormais de passer dans les mœurs. Je veux dire, c’est hyper moins cher que deux heures à s’expliquer par téléphone – vous avez vu le prix des forfaits ? Ne parlons pas de la vraie vie – vous avez vu le prix d’un dîner ?

Je déclare donc la rupture par SMS autorisée dans les cas suivants

  • La relation avec un mec qui nous a trompée / traitée comme un paillasson. On ne lui doit plus rien. Et certainement pas une explication qu’il connaît déjà.
  • La relation virtuelle. Si vous avez rencontré votre amoureux sur Meetic ou World of Warcraft, que vous avez eu vos rendez-vous sur MSN et que vous avez fait l’amour via porncam, c’est bon, pas la peine de faire le déplacement IRL.
  • La relation chaste. Tant que vous n’avez pas couché, le manque d’investissement charnel vous autorise à vous passer d’une vraie rupture.
  • La relation longue distance. C’est pas qu’on serait extrêmement avare mais quand même. C’est la crise ou pas ?
  • La relation avec un mineur de moins de quinze ans. Parce qu’allez expliquer à un technologic native que certaines choses se font face-à-face.

La rupture par SMS permet en outre une certaine sobriété, une élégance mystérieuse à la Marlène Dietrich. C’est qu’en 160 caractères, bon courage pour s’épancher, et même pour être blessante. On préférera des classiques intemporels, les petites robes noires de la rupture : « Je préfère qu’on reste amis » ou « J’ai décidé de ne pas continuer l’aventure avec toi ». Vous pouvez respecter l’orthographe et la syntaxe. Ou décider que pour le coup, vous vous en fichez.

sms rupture

Là par exemple, cette Sistah Bestah s'en fiche.

En cas de crise de remords, ou si la personne vous culpabilise d’avoir rompu par SMS, gardez en tête qu’aujourd’hui, la véritable impolitesse est comme la vérité : ailleurs. Précisément : sur Twitter et Facebook. Parce que quoi qu’on en pense, le SMS reste cantonné à deux personnes, à une époque où la vie privée devient un luxe. Donc quelque part, en cherchant bien, c’est une faveur que de se faire jeter par SMS – un privilège en voie de disparition.

Et puis pour couper les ponts en toute lâcheté, et en toute avarice, on n’a pas encore trouvé mieux. Ah, si, le post-it.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 33 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Vic Beretton
    Vic Beretton, Le 21 septembre 2012 à 15h53

    Pitita;1951385
    J'ai largué mon ex par sms, et c'est un peu ce que je trouve dommage dans notre relation.
    Il ne me parlait plus, je voulais qu'on se voit qu'on se parle, et il pouvait jamais. J'ai proposé tous les moments, pendant une semaine. Finalement, je lui ai dit que ce n'était plus possible. Que je pouvais plus attendre. J'aimais pas ce "suspense". On était ensemble officiellement mais ça faisait des mois qu'il n'y avait plus rien. On s'est juste détruit.
    Ce que je trouve le plus dommage, c'est qu'il m'ait juste répondu "Ok.." et n'a jamais voulu d'explications. J'avais l'impression qu'il s'en moquait juste. Et ça m'a vraiment fait mal parce que ça faisait des mois que j'attendais une explication pour son comportement. Enfin bon.. J'aime pas cette histoire.
    OHhhhh tu as le même ex que moi ou quoi ?
    Moi j'ai annoncé la couleur je lui ai dis que je voulais lui parler, mais quand je l'appelais il décrochait pas, il voulait toujours savoir pourquoi j'appelais. Quand je lui ai dit que c'était fini et que c'était pas la peine qu'il me dise qu'il allait changer ( pour la 312 millionièmes fois ) il m'a juste répondu OK et là je me suis dit que j'avais vraiment rien perdu !

Lire l'intégralité des 33 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)