Comment (bien) réviser à plusieurs sans finir par haïr tes potes ?

Par  |  | Aucun Commentaire

Réviser en groupe, ce n'est pas forcément une corvée ou un faux prétexte pour ne rien glander. Ça peut même être sacrément efficace avec quelques astuces et un peu de temps !

Comment (bien) réviser à plusieurs sans finir par haïr tes potes ?

YOU’RE ON THE HIIIIIGHWAAAAY TO LE BAC et on a une bonne nouvelle pour toi : tu ne vas en faire qu’une bouchée de pain !

Retrouve nos astuces et nos conseils pour aborder ce marathon de révisions et d’épreuves dans la confiance et la mo-ti-va-tion !

Article initialement publié le 12 janvier 2017

Réviser à plusieurs, c’est une façon de rendre plus doux un moment qui l’est rarement. Et, nouvelle intéressante, ça peut être aussi efficace que de bachoter seul•e figure-toi. À condition d’y mettre un peu d’organisation et de bonne volonté bien sûr.

À lire aussi : Dis-moi comment tu révises, je t’aiderai à t’améliorer — Test pratique

Pourquoi les révisions en groupe ça peut marcher ?

L’avantage de réviser à plusieurs, c’est de pouvoir partager les connaissances de chacun. Et c’est souvent plus facile pour se saisir de sujets compliqués d’avoir plusieurs cerveaux sur le coup. L’intelligence collective en somme.

Avec une bonne organisation, ça permet aussi de gagner du temps, et c’est évidemment plus sympa que de réviser tout•e seul•e dans son coin.

Enfin ça permet de se surveiller les uns les autres pour éviter de se prendre de longues pauses ou de se laisser distraire (procrastination, mon amour).

À lire aussi : Comment combattre la procrastination ? Avec les bons conseils de Sophie Riche !

ecureuil-concentration-la-haut

Écureuil !

Réviser en groupe sereinement : une question de préparation

En amont, commence par choisir tes camarades de révision. Je sais, je sais, tu as sûrement envie de faire ça avec tes potes. Mais si lesdits amis sont du genre à ne pas aimer réviser, ça risque de ne pas trop le faire en termes de compatibilité.

Le fait est que chacun a sa façon de procéder et si tu es très bosseur•se, tu risques fort de ne pas réussir à t’entendre avec une personne plus détendue du slip et qui révise un peu en dilettante. L’idée est donc de réunir des personnes dont les méthodes se ressemblent.

Si tu es bosseur•se, ce sera compliqué de t’entendre avec une personne très détendue du slip.

Quant au lieu, il vaut mieux en choisir un qui rappelle les études et le travail. Une salle de classe, le CDI ou une bibliothèque (pour peu que l’on puisse y parler un peu) sont plutôt de bonnes options. Si vraiment ça vous saoule ou que ce n’est pas possible, à la rigueur allez les un•es chez les autres.

À tout prendre, mieux vaut éviter les endroits de détente comme les cafés (ou justement les maisons des autres), déjà parce qu’on a moyen envie de travailler dans un lieu fait pour se relaxer et penser à autre chose, et aussi parce que les sources de distraction y sont très nombreuses.

big-series-reviser-partiels

Ok mais réviser en groupe, ça se passe comment en pratique ?

Ça va évidemment dépendre de la matière à réviser. Disons que pour quelque chose qui mérite peu d’exercices (en gros pas les matières scientifiques), ce qui a tendance à primer ce sont les connaissances théoriques. Il faut un peut remplir son cerveau comme une boîte de sardines.

À lire aussi : Améliorez vos révisions grâce à ces astuces psychologiques !

On peut prendre l’exemple de l’histoire-géo par exemple. Admettons que ce soit l’examen que tu doives préparer. Chacun des membres du groupe peut se focaliser sur une sous-partie ou un chapitre. En gros, ce sera l’expert•e de cette partie. Idéalement, il/elle peut préparer une fiche ou un petit résumé écrit que les autres pourront recopier.

Chacun potasse une sous-partie, puis vous mettez tout en commun.

Après, il ne vous reste qu’à mettre les informations en commun. Chacun à votre tour, expliquez aux autres votre partie, racontez, détaillez. Bref, faites un peu le prof.

Quand c’est une autre personne qui parle, recopiez ses notes et rajoutez des détails dans ce que la personne dit si ça vous paraît utile et/ou intéressant.

Une fois que vous avez fait le tour, vous pouvez vous tester les un•es les autres :

« À quelle date est mort Napoléon ? Quels pays s’opposaient pendant la Première Guerre mondiale ? Qu’est-ce qu’un zeugma ? »

Il ne vous reste plus qu’à adapter le concept pour les autres matières. Par contre, pour les cours scientifiques, ce n’est pas forcément la même démarche. Il faut bien entendu vérifier les connaissances théoriques, mais aussi savoir les mettre en application.

Là, il n’y a pas de secret, les exercices trancheront. Mais rien ne vous empêche d’entraîner vos cerveaux à cette gymnastique en faisant les premiers exercices ensemble, puis séparément en comparant vos résultats et vos démarches.

L’essentiel est qu’à la fin de la séance de révision, vous vous sentiez plus à l’aise sur les sujets.

Si certaines parties te paraissent encore floues ou t’inquiètent, c’est certainement que tu ne les as pas entièrement comprises ou assimilées… D’où l’intérêt de ne pas faire qu’une seule révision de groupe, juste avant l’examen, mais plusieurs, réparties sur plusieurs jours ou semaines.

big-methodes-motivation-revision

Combien de temps dure une révision de groupe ?

Le temps qu’il faut mon capitaine, et surtout celui qui convient au groupe ! Si quelqu’un ne se sent pas de faire une séance sur un après-midi, mieux vaut ne pas forcer, ça pourrait être contre-productif.

De façon générale, je te conseille de ne pas faire des séances trop longues. Il peut être difficile pour le cerveau de rester focalisé sur quelque chose pendant des heures sans la moindre pause. À partir de là, il y a deux écoles :

  • Soit vous vous sentez capables de faire des pauses sans qu’elles débordent et se transforment en pause d’une heure, auquel cas vous pouvez vous caler tout un aprem à réviser avec des pauses toutes les demi-heures/heures en fonction de ce qui vous convient le mieux.
  • Soit vous ne pensez pas en être capables, et du coup je te suggère de vous faire des séances de max 2h. L’avantage c’est que pour des révisions de cette longueur, tu peux faire ça une soirée dans la semaine (genre 17h-19h ou après manger, 20h-22h…) contrairement à la séance longue qui doit attendre les vacances ou le week-end.

Si après avoir testé cette méthode de révision, tu as l’impression que ce n’est pas efficace (ou pas suffisamment), rien ne t’empêche évidemment de bachoter aussi dans ton coin, voire d’arrêter les sessions en groupe si ce n’est vraiment pas ton truc.

Et toi, quels sont tes conseils pour bien réviser à plusieurs ? 

À lire aussi : Conseils pour réviser à la dernière minute et ne pas (trop) se planter


Chloé P.

Chloé s'occupe de la rubrique Devenir Adulte mais à côté elle aime les salopettes, son furet et l'anglais. Elle parle tout le temps depuis qu'elle a perdu son bouton off, à la naissance.

Tous ses articles

Aucun commentaire

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!