Respire : « rendre le harcèlement comme un non-événement » pour en sortir

Rejoins-nous sur notre chaîne

Par  |  | Aucun Commentaire

Léa et Marie Charlotte ont pu rencontrer Mélanie Laurent, à l’occasion de la sortie de son deuxième film, « Respire ». La réalisatrice revient sur sa propre expérience du harcèlement scolaire.

Le saviez-tu ? Mélanie Laurent ne garde pas un très bon souvenir de ses années-lycée. Et pourtant, à dix-sept ans, elle jouait déjà dans son deuxième film, qui était d’ailleurs présenté à Cannes.

Le harcèlement scolaire touche énormément de jeunes, filles ou garçons confondu•e•s. Ses effets néfastes se font toujours sentir bien des années plus tard, à en juger par les nombreux témoignages de nos lectrices, laissés dans les commentaires lorsque nous avions donné la parole aux anciennes « harceleuses ».

À lire aussi : Ma meilleure amie et moi, une relation à double tranchant – Témoignages

Faire du harcèlement « un non-événement »

Respire, c’est « une ode à la faiblesse ». Avec ce film, Mélanie Laurent voulait donner aux victimes de harcèlement scolaire l’opportunité de prendre du recul sur leurs bourreaux. Tout en ayant conscience que s’il est facile de donner des conseils, les mettre en pratique est « ce qu’il y a de plus difficile ».

On espère que vous apprécierez cette interview autant qu’on a aimé la faire, et que vous serez touché•e•s par Respire comme nous l’avons été.

Respire sort le 12 novembre et on ne saurait que trop vous le recommander.

À lire aussi : Lou de Lâage et Joséphine Japy racontent le tournage de « Respire » !

Clemence Bodoc

Salut toi <3

Je suis la rédactrice en chef de madmoiZelle.com, mais j'écris aussi des articles d'actu, société, politique, vie professionnelle & quelques témoignages parfois pour cette communauté fantastique que sont les lectrices de <3 madmoiZelle.com <3

Dans mes messages ici, je pratique les règles de proximité et de majorité dans les accords grammaticaux (parce que les règles actuelles sont encore sexistes, et que fuck patriarchy :rockon:

Exemples :
- 1 000 femmes et un homme sont allées voter (= majorité au féminin)
- Maxime, Victor et Joséphine sont allées voter (= proximité du féminin)

Je suis trop jeune pour être déjà blasée de la vie, mais trop vieille pour encore ignorer les conséquences de mes (in)actions. J'ai trop d'énergie à revendre pour n'être que spectactrice, mais j'en ai pas assez pour remplacer Atlas et porter le monde sur mes épaules.

Je voyage pour réfléchir, écrire, rencontrer, confronter, avancer, revenir. Je suis végane parce que je suis convaincue que ce choix est juste.

J'abuse des smileys :cretin::yawn: :taquin: & :troll: (mais avant c'était :unicorn::rainbow::paillettes: et :free: alors disons que c'est un progrès ! :top: )

Je réponds aux questions, mais jamais aux insultes, parce que j'aime le dialogue mais que je n'ai aucune patience pour le mépris. :v:8);)

N'hésite pas à me mentionner et/ou à m'envoyer un message privé ! :bouquet::banana::free:

Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!