Youtubeuses et vidéastes : lançons un grand réseau d’entraide ! \o/

Par  |  | 323 Commentaires

madmoiZelle lance un réseau d'entraide entre youtubeuses et vidéastes ! Si vous avez des histoires à raconter, lancez-vous !

Youtubeuses et vidéastes : lançons un grand réseau d’entraide ! \o/

Ce projet est parti de plusieurs constats.

  • Depuis dix ans, madmoiZelle met en lumière, accueille au sein de ses colonnes ou de sa rédac, les jeunes plumes féminines les plus talentueuses de leur génération. Depuis dix ans, près de 30 000 articles ont été publiés.
  • Depuis huit ans maintenant, madmoiZelle produit du contenu vidéo, uploadé d’abord sur Dailymotion, puis sur Youtube, avant que la production de vidéos devienne quotidienne depuis l’arrivée de Léa B : au total, notre chaîne Youtube héberge aujourd’hui près de 1 500 vidéos.
  • En passant, madmoiZelle a contribué à faire connaître de nombreuses et nombreux artistes en dix ans, des chanteuses et chanteurs, des humoristes, des actrices et acteurs…
  • madmoiZelle a aussi offert sa caméra à plein de jeunes-qui-n’en-veulent : Sophie-Marie Larrouy (alias Vaness la Bomba), Bérengère Krief, Maxime Musqua, Alison Wheeler ou encore Marion Seclin, Sophie Riche ou Naya dernièrement.
  • Si la consommation de vidéos sur le Web a connu une véritable explosion avec Youtube, créant avec elle des superstars « youtubeurs », il faut constater qu’il y a — comme d’hab — peu de superstars youtubeuses. Et la plupart des plus connues sont cantonnées aux secteurs de la mode et de la beauté. Loin de moi l’idée de déprécier le travail des spécialistes mode/beauté, au contraire, mais objectivement, elles existent plus par leur présence et leurs personnalités attachantes que par leur travail d’écriture, de réalisation et de montage, alors que des youtubeurs comme Norman, Cyprien, Jérôme Niel, Antoine Daniel ou Mister V ont tout de suite bossé ces aspects de leurs vidéos, et ont bien sûr très vite progressé dans ce sens.
  • Et surtout : ils s’entraident énormément entre eux, les bougres (et on ne peut pas leur en vouloir). Ils jouent dans les vidéos des uns et des autres, ils se relaient, ils se font connaître, ils s’échangent des conseils et se tirent tous mutuellement vers le haut. On pourrait néanmoins déplorer qu’ils restent énormément « entre mecs » et n’ont pas forcément le réflexe de faire connaître leurs collègues féminines… ceci dit, elles manquent tellement de visibilité qu’on peut difficilement leur reprocher.

Ces six constats réunis m’amènent aujourd’hui à proposer à toutes les youtubeuses et vidéastes qui souhaitent créer ensemble un « réseau », dont madmoiZelle serait la tête de pont.

Un réseau d’entraide entre madmoiZelles vidéastes

L’idée, ça serait de vous permettre de bénéficier…

  • De la visibilité de madmoiZelle dans un premier temps — chaque semaine, on choisira une vidéaste à mettre en avant sur le site, afin de faire connaître votre chaîne et vos contenus et de vous présenter.
  • D’une entraide sur le forum madmoiZelle, qui sera la plateforme de communication entre vous, qui devrait vous permettre de progresser grâce à vos conseils et l’expérience engrangée — créer un cercle vertueux, en somme.
  • De conseils techniques, concernant le matériel, mais aussi éditoriaux, ou encore autour du montage et du rythme…
  • Du feedback bienveillants de la part des madmoiZelles (et éventuellement de l’équipe de mad)
  • Et pourquoi pas… soyons fous, de vous aider à monétiser vos vidéos !

Rendez-vous sur le forum youtubeuses et vidéastes

(et vous pouvez vous inscrire ici !)

Fab

Fab est le créateur et le patron de madmoiZelle.com, lancé le 1er octobre 2005 dans son grenier. Il aime mener de très longues interviews et aider des jeunes-qui-n'en-veulent à percer.

Tous ses articles

Commentaires
  • Cacoqui
    Cacoqui, Le 27 août 2018 à 14h13

    Beatles_Jude
    @cacoqui Oooh j'adore le concept de ta chaine ! :puppyeyes: Frustration je suis au boulot et je peux pas y jeter un œil mais j'y manquerai pas quand je serais chez moi !

    Ca serait super chouette si vous pouvez aborder le métier de bibliothécaire (mon futur métier si tout se passe bien :dowant: )
    Coucou,
    On a pas encore de contacts pour faire bibliothécaire mais on est en train de voir pour tester le métier de libraire chez Mollat, la plus grande librairie indé de France ! Ca va être fouuuuu :)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!