Que dire pendant le sexe pour exciter l’autre ? (Quand on n’a pas la bouche pleine)

Par  |  | 19 Commentaires

Queen Camille a une devise : « Communiquer pour bien niquer ». Elle t'a concocté, avec l'amour des lettres qui la caractérise, un guide de paroles tendres ou salaces à placer lors d'une partie de sexe.

Je pense que la pire chose qu’on m’a dit au lit a été jusqu’à présent :

« Tu la sens ? »

J’avais trouvé ça aussi beauf qu’un mauvais porno au camping.

Ça m’a d’autant plus refroidie que la réponse était « Pas vraiment, non ».

Mais j’ai préféré faire comme si je n’avais rien entendu, ravalant mon malaise face à cette question et préservant la fierté de son auteur.

Une anecdote qui me rappelle qu’il vaut parfois mieux se taire pendant le sexe.

Lorsque l’on est gêné·e à l’idée de parler, c’est souvent parce que l’on ne sait pas quoi dire (cf. moi-même dans l’exemple précédent).

Là, les mots s’embouteillent dans le conduit, ou désertent carrément le cerveau, la gorge est sèche et dans le pire des cas, ça anesthésie tout élan de fornication.

D’ailleurs, il n’y a pas d’obligation à l’ouvrir et la propension à bavarder pendant l’acte ne permet pas de préjuger du niveau de plaisir ou de l’ouverture d’esprit de quelqu’un.

À l’inverse, il n’y a pas de honte à estimer que quelques paroles douces ou crues, prononcées ou entendues, puissent être excitantes.


« J’adore tes boucles d’oreilles. »

L’intérêt de ce genre de bavardage, c’est qu’il soit sincère, non ? L’alchimie sexuelle entre deux personnes (ou plus) répond très positivement à l’honnêteté et au naturel.

Je crois qu’on peut étendre ce principe à tout type de relation humaine, mais c’est un autre sujet.

Je te déconseille donc d’employer les exemples de cet article à la lettre, sans en éprouver sincèrement le sens, car simuler ne fait pas progresser la cause du plaisir partagé au lit.

Voici sans plus attendre un lexique non exhaustif des différentes manières d’exprimer ton plaisir pour t’exciter et/ou exciter ta, ton, tes partenaires !

Dire le prénom de l’autre pendant le sexe

Pas mal pour débuter dans l’oralité sexuelle. Un mot, ou deux maxi…

À murmurer au creux de l’oreille ou à gémir tout haut, selon l’ambiance.

Sous-entendu :

« Oh [insérer prénom], il n’y a que toi qui compte à cet instant car toi seul·e me fait cet effet-là. »

Permet aussi de garantir que tu n’es pas en train de penser à quelqu’un d’autre. Sauf si c’est quelqu’un qui a le même prénom, évidemment.

Dire « Je t’aime » pendant le sexe

Ou bien :

« Je t’adore »

Ou encore :

« Je t’apprécie fortement, sais-tu ? »

Un booster d’égo universel.

Dire « je t’aime » pour la première fois pendant le sexe peut être risqué. Mais si l’annonce est accueillie positivement, tu pourrais bien passer une des meilleures parties de jambes en l’air de ta vie.

C’est beau l’amour.

Dire des compliments pendant le sexe

Un petit shoot de confiance en soi permet de lâcher prise plus facilement, et de s’absorber dans le moment. Il est donc toujours bon d’être rassuré sur son physique dans un moment de tel vulnérabilité.

Tu peux commencer par le physique !

« T’es beau / T’es belle »

C’est un classique.

Variantes possibles :

« T’es beau quand t’es excitée / quand tu prends du plaisir / …»
« T’es trop sexy »
« Tu sens trop bon »
« J’adore te voir comme ça (sous-entendu dans cette position et/ou dans cet état) »
« J’adore [insérer ici la partie de son corps dont vous aimeriez un moulage dans le salon] »

Exprimer son amour pour le sexe de l’autre peut aussi être une bonne idée. C’est une des rares occasions de complimenter quelqu’un sur ces parties génitales, profitons-en.

Exemples :

« T’es tellement dur / mouillée »
« J’adore (le goût de) ta chatte/ta bite »

Tu peux également complimenter les actes de ton/ta partenaire ! Des encouragements sont toujours bienvenus quand quelque chose est réussi.

Exemple :

« Continue exactement comme ça. »
« J’adore quand tu/la façon dont tu [verbe] ma/mon [partie du corps]. »
« C’est fou/trop bon/incroyablement délicieux ce que tu fais. »
« Tu vas me faire jouir. »

Exprimer ton ressenti pendant le sexe

Sauf égoïsme primaire, tu as envie de savoir ce qui plait à l’autre. Afin de le lui faire, le plus souvent possible. Eh bien, c’est pareil pour l’autre, justement, qui ne lit toujours pas dans tes pensées.

Du côté de celui qui partage son ressenti, verbaliser les sensations dirige l’attention sur elles et stimule le plaisir.

Si chacun fait un peu, c’est donc la vie qui gagne.

Exemples :

« Je mouille / bande trop. »
« Je suis trop excité•e.»
« C’est trop bon/ça me fait trop de bien quand tu fais ça. »
« J’adore faire l’amour avec toi / sentir ton gland / rentrer en toi/ te sucer…»
« J’en peux plus. »
« Je vais jouir. »

Tu as saisi l’idée.

Insulter pendant le sexe

Profaner des salasseries est un turn-on pour certaine•s. Mais les gros mots et les insultes peuvent aussi être un véritable repoussoir pour d’autres.

Des paroles crues taperont aussi bien dans un registre très clinique (testicules, pénis, vagin…) que dans un langage moins châtié (couilles, queue, chatte…).

Certaines aimeront être appelées « salope » ou « pute » pour jouer un jeu de soumission, alors que ce sera NON MERCI ON SE REVOIT : JAMAIS pour d’autres.

Avant de traiter ta/ton partenaire de petite chienne lubrique, il est donc bon de t’assurer que c’est son délire et de la limite à laquelle sa sensibilité peut être ébranlée. Une conversation à avoir de préférence en dehors d’un contexte sexuel.

Pour ce qui est du style, je te laisse maître de la syntaxe et du vocabulaire avec un conseil : reste proche de ce qui est naturel pour toi.

J’éviterais par exemple « Je vais te défoncer vilaine » si dans la vie tu dis mercredi à la place de merde.

Des paroles excitantes et crues peuvent exprimer :

  • Ce que tu as envie de faire à l’autre et ce que tu as envie que l’autre te fasse, avec détails sur l’intensité et le niveau de perversion si besoin
  • Combien l’autre t’excite
  • À quel point toi/telle partie de ton corps lui appartient


Honnêtement, je serai tout ce que tu voudras.

Une liste non exhaustive, je le répète !

D’ailleurs, vous, c’est quoi les phrases qui vous font fondre et celles qui vous font fuir ? 

À lire aussi : Le menu sexuel, une bonne idée pour prendre du plaisir au lit

Valeur : + de 40€
18.90€ + 4€ de livraison

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires
  • Leyli
    Leyli, Le 19 juin 2018 à 14h20

    Je parle beaucoup pendant le sexe pour encourager ou guider mon ou ma partenaire.
    Ça tourne en général sur du "plus fort" ou "continu !" Ou des trucs du genre quoi.
    Mais je me suis aussi rendu compte que je sortais souvent des "ta gueule"
    Alors que dans l'absolu j'aime bien qu'on me parle:dunno:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?