Le nouveau court-métrage Pixar parle sexisme et discrimination

Pixar a dévoilé son court-métrage dans lequel une pelote de laine dénommée Purl vit la réalité d'une femme dans une entreprise masculine. C'est engagé et mignon !

Le nouveau court-métrage Pixar parle sexisme et discrimination

Les court-métrages de Pixar sont des pépites presque aussi attendues que les longs par les spectatrices et spectateurs.

Le dernier en date a été mis en ligne le 4 février 2019 sur YouTube et comptabilise déjà plus d’un million de vues.

À lire aussi : Dites coucou à Bao, l’adorable ravioli vapeur héros du prochain court Pixar !

Purl, la pelote de laine féministe

Le court-métrage est baptisé Purl, qui signifie « maille à l’envers » en anglais, et suit les traces d’une petite pelote de laine rose humanoïde fort mignonne.

Protagoniste principale de l’intrigue, elle intègre une entreprise exclusivement masculine et découvre les joies de l’inégalité et de la discrimination sexiste

Un court-métrage féministe sur la condition des femmes au travail

L’héroïne du court-métrage tente tant bien que mal à s’adapter à la boîte dans laquelle elle vient d’être embauchée.

Ce n’est pas chose facile : ses collègues masculins l’ignorent, ne font pas d’effort pour l’intégrer, adoptent des comportements agressifs ou oppressifs, sans même sas rendre compte parfois.

Cependant, la courageuse Purl ne lâche pas l’affaire et essaye de s’en sortir coûte que coûte.

Purl, héroïne inspirée de la vie de la réalisatrice dans l’animation

L’histoire de Purl a été directement inspirée de l’expérience de la réalisatrice, Kristen Lester, dans le milieu de l’animation.

Dans une vidéo making of, l’animatrice raconte comment est né l’idée de ce court film et revient sur ses débuts de carrière :

« Dans mon premier job, j’étais la seule femme dans la pièce. Pour pouvoir m’intégrer et faire ce que j’aimais, je suis devenue un peu comme ces mecs avec qui je travaillais.

Ensuite, je suis arrivée chez Pixar et là, j’ai commencé à bosser en équipe avec des femmes, pour la première fois. Cela m’a aidée à comprendre à quel point j’avais caché et laissé derrière moi mon côté « femme ». »

Tu peux retrouver l’interview de la réalisatrice ci-dessous :

Que penses-tu du nouveau court-métrage de Pixar ? T’évoque-t-il une réalité que tu as vécue ?

À lire aussi : Voilà un bel et gros aperçu de Toy Story 4 !

recap rigolo game of thrones s08e02

JulietteGee


Tous ses articles

Commentaires
  • Tzig0ne
    Tzig0ne, Le 12 février 2019 à 8h31

    Déçue aussi, pas à la hauteur des Pixar habituels.

    Ce n'est pas leur genre de faire un contenu aussi caricatural. La force de Pixar a toujours été dans la nuance.
    La manière dont "les hommes blancs entre 30 et 45 ans" sont dépeints, si uniformément en plus, m'a vraiment gênée.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!