Projet Crocodiles — Le Tumblr du moment

Le Projet Crocodiles raconte des histoires racontées et vécues par des femmes/filles en remplaçant la plupart des hommes par des reptiles.

Projet Crocodiles — Le Tumblr du moment

Mise à jour, le 1er octobre 2013 – Thomas Mathieu nous a répondu pour nous expliquer plus en détails ce qui l’a poussé à opter pour des crocodiles :

« Si je dessine des crocodiles à la place des hommes, c’est pour pouvoir jouer avec leurs rôles de prédateurs à sang froid, visqueux. Avec mon style je peux les rendre mignons et bêtes, ou plus effrayants selon l’anecdote que j’illustre. C’est aussi un clin d’oeil aux “Drague-misères”, ma première bd, où les personnages masculins étaient des crocodiles et des loups.

Dans ce projet-ci, j’ai l’impression qu’en plus de la métaphore un peu clichée du dragueur/prédateur, on peut aussi y voir une illustration du privilège masculin. Car même les types sympas sont montrés en crocodiles, tout comme ils jouissent de certains privilèges, sans même s’en rendre compte.

Au final c’est surtout un parti pris graphique, parce que j’aime dessiner comme ça, avec un écart avec la réalité. Des petits dessins de crocos un peu mignons pour des histoires parfois pas du tout mignonnes. »

Merci à lui et longue vie au Projet Croco !

Le 30 septembre 2013 – L’auteur Thomas Mathieu met son crayon au service de nos histoires de harcèlement de rue. Sur le Projet Crocodiles, il dessine de vrais morceaux de vie mettant en scène les filles et les femmes qui lui racontent ces « anecdotes » et surtout en remplaçant les autres protagonistes de l’histoire par des crocodiles.

Harcèlement de rue, lourdingues en tout genre, agressions, loses des transports en commun et fails sentimentaux en tout genre, ce Tumblr est expliqué dans un billet d’introduction :

Alors bon, tu me diras « pourquoi des crocodiles ? ». J’en sais foutrement rien, alors tu penses bien que j’étais ravie de voir cette question sur la page d’explications du Tumblr. Diantre, quelle ne fut pas ma déception quand j’ai lu la réponse :

« Avec les récents scandales sur le harcèlement de rue et le viol, il est facile de voir les hommes en agresseurs potentiels.

Si je fais ce projet c’est aussi pour comprendre ce phénomène. En tant qu’homme, je ne m’en rends pas compte car j’y suis très rarement confronté. Dessiner ces histoires m’oblige à m’imaginer à la place de chaque protagoniste. »

En partant du même principe, sache que si un jour tu me demandes « quelle est la couleur de ton slip ? », je répondrai « je l’aime beaucoup depuis que je l’ai vu jouer dans Docteur Quinn Femme Médecin ». Bon, en tout cas, soisrassurée : je lui ai posé la question (des crocodiles, pas du slip) sur Tumblr et te communiquerai la réponse dès que je l’aurai.

Sur le Projet Crocodiles, on trouve par exemple l’histoire du médecin pas farouche, mais version crocodile :

Ou encore un bon vieux slutshaming des familles, avec le fameux « si tu te fringues de la sorte c’est seulement parce que tu veux te faire sauter » :

Mais le Projet Crocodiles ne permet pas que de prendre du recul sur les agressions : il permet également pour certaines femmes ou filles de revenir sur des erreurs qu’elles ont commises, sur des moments où c’était à elles de faire souffrir des crocodiles :

Entre petites anecdotes, grosses agressions et déceptions, le Projet Crocodiles permet d’analyser les rapports entre les gens tout en permettant probablement aux protagonistes de chaque histoire de prendre un peu de distance par rapport à ça.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 15 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Tagadanam
    Tagadanam, Le 23 février 2016 à 12h39

    Bonjour,
    Je souhaite contacter Thomas Mathieu pour un projet que j'effectue dans le cadre de mes études. Auriez-vous une adresse mail ou quoi que ce soit qui me permette de le contacter ?
    Cordialement,
    Cécilia

Lire l'intégralité des 15 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)