Pourquoi je n’aime pas Johnny Depp

Je n'aime pas Johnny Depp et je vais tenter de vous expliquer pourquoi avant que vous ne jetiez une malédiction sur moi et sur mes descendants.

Pourquoi je n’aime pas Johnny Depp

J’ai quelque chose à vous avouer. C’est difficile à dire car, dès que je le confesse, je me sens stigmatisée et cataloguée comme « la fille frigide ». Longtemps, j’ai tu cette vérité. Longtemps, j’ai fait semblant d’être amoureuse de cet homme, pour être comme 95% de la gente féminine mondiale. Mais je ne puis garder ce secret plus longtemps car il pèse sur moi comme la dette publique des États-Unis pèse sur Barack Obama, comme le fardeau pèse sur l’âne. Par pitié, ne me jugez pas.

Voilà, mon secret, c’est que je n’aime pas Johnny Depp.

« Pourquoiiii ? » t’entends-je crier derrière ton écran. Je ne peux pas te balancer cette affirmation sans la commenter et te laisser ainsi seule dans ton incompréhension, ton courroux et ton indignation ; ce serait trop violent. Je vais donc tenter de t’expliquer pourquoi Johnny Depp est à mes yeux la plus grande des arnaques Made in Hollywood. Je n’aime pas Johnny Depp…

… parce que physiquement, chez lui, rien ne me plaît

Désolée, je n’y arrive pas. J’ai bien essayé de commencer à pousser des petits cris de pâmoison devant Blow, mais c’est plus fort que moi : j’ai du mal avec les cheveux gras. Je ne peux pas une seule seconde m’imaginer passant mes doigts dans une chevelure qui contient plus de gras qu’il n’y en a dans mes fesses. Je me connais, et si je faisais une telle chose, je passerais quatre heures à me laver frénétiquement les mains à l’eau de Javel afin de faire partir l’odeur doucereuse et la pellicule graisseuse gisant sur ma peau.

Mais je crois que le pire, dans le physique de Johnny Depp, c’est qu’il a l’air d’un première année de psycho avec son bonnet moisi, ses petites lunettes rondes et sa chemise de bûcheron. Chaque fois que je vois une photo de lui j’ai envie de crier « HIPSTER ». Ou pire, « Hé Johnny, tu fais ton hipster mais en fait t’es pire, t’es un faux hipster de 50 ans la louze » (oui, comme ça, sans ponctuation, sans respirer, rien). Surtout qu’il a beau faire le mec qui se fiche de son apparence, n’empêche que sur toutes ses photos officielles, il se mord les joues pour faire ressortir ses pommettes, comme tu peux le constater ci-dessous.

L'arnaque en image.

A mes yeux, Johnny Depp est à la gente masculine ce que la Peugeot 206 est à la voiture : sans goût, pêchant par manque d’originalité, cheap et qu’on peut trouver à tous les coins de rue.

Alors pour l’amouuuur du ciel (comme on dit dans les téléfilms américains), que plus personne, jamais, ne me dise « oui mais bon tu dis ça mais si un mec comme lui te faisait des avances tu pourrais pas dire non » (j’ai entendu cette phrase 1547 fois depuis le collège mais elle m’agace toujours autant).

Bah si. Je peux dire « non », et d’ailleurs, je vais lui dire tout de suite : Johnny, entre toi et moi, c’est impossible. Je sais que mon sex-appeal n’équivaut pas 1/100e du tien, mais toi, tu ne me fais rien. Je sens le Fructis et tu sens la vieille frite, nous sommes donc incompatibles. En plus, je fais du 38. Je ferais donc tâche dans ton tableau de chasse, après Kate Moss et Vanessa Paradis. Et puis, tu es vieux. Alors, Johnny, je sais : une fille qui te repousse, ça t’attire, mais ça ne change rien. Ne nous fais pas du mal et n’insiste pas ; c’est mieux comme ça. 

… parce qu’il joue comme un pied

On ne va pas se mentir, on est entre nous : si les femmes fantasment sur Johnny Depp, ce n’est certainement pas pour son jeu d’acteur inexistant. Johnny Depp aurait pu jouer dans Plus belle la vie s’il était un peu plus vilain ou dans Twilight s’il se la jouait un peu moins underground. Car la mono-expression du pseudo-acteur me file des boutons. C’est Kristen Stewart avec des poils.

Je te propose un jeu : essaie d’imaginer Edward aux mains d’argent sans le look gothique. Maintenant, démontre-moi par a+b que le jeu d’acteur n’est pas le même que celui qu’il utilise pour incarner Jack Sparrow. Maintenant, essaie d’imaginer Jack Sparrow avec moins de khôl et démontre-moi par a+b que le jeu d’acteur n’est pas le même que celui qu’il utile en chapelier fou dans Alice in Wonderland. Maintenant, essaie d’imaginer Raoul Duke sans les lunettes aux verres teintés et démontre-moi par a+b que son jeu d’acteur n’est pas le même qu’il utilise dans Neverland. Impossible, n’est-ce pas ?

Quelque soit le film dans lequel je l’ai vu, Johnny Depp avait beau être maquillé et/ou défiguré, je ne voyais que son expression inchangeante : qu’il soit censé incarner un junky, un autiste, un pirate efféminé ou un chapelier complètement dingo, je ne vois pas la différence.

S’est-il réveillé un matin en se disant « Tiens. Et si je faisais le même rôle toute ma vie ? », je ne sais guère. Mais une chose est sûre, je n’adhère pas, mais alors pas du tout, du tout.

Tiens donc : n'aurait-il pas exactement la même expression que sur la photo ci-dessus ?

… parce que son couple est l’illustration du niais

Johnny et Vanessa sont désormais indissociables. Pour beaucoup, ils représentent le summum de l’amour, le couple bobo, transcontinental et un peu sale.

Qui n’a jamais eu envie de refaire la coloration de sa dulcinée ? Qui n’a jamais eu envie de laver les cheveux du mâle qui fait l’unanimité dans le monde entier ? Moi, ça m’arrive dès que j’les vois (je sais qu’c’est toi). Qui n’a jamais eu envie de les faire taire quand ils racontent leur rencontre à chaque interview, avec forces détails sur le fait que Johnny a craqué en voyant Vanessa de dos ? Je n’en puis plus de tant de niaiserie. Qu’ils se taisent, ou qu’ils parlent de leurs engueulades à jamais. Qu’ils nous montrent qu’ils sont un couple normal au lieu de s’auto-élever au rang d’égéries, de couple-star. Là encore, c’est une arnaque : au fond, ce n’est qu’un couple un peu plus riche que les autres et pas franchement sexy, composé d’une chanteuse qui ne chante pas et d’un acteur qui ne joue pas.

Des objections, des protestations, des envies de me montrer que je ne suis pas seule à ne pas aimer Johnny Depp ? N’hésite pas à commenter.

Pour en savoir plus sur les gens qui trouvent que Johnny Depp est un blaireau, lis donc cet article aussi drôle que détaillé (et, comme moi, remercie Laystary pour cette petite pépite).

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 94 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Kaylie
    Kaylie, Le 24 octobre 2015 à 16h23

    Je trouve pas qu'il joue spécialement plus mal que la moyenne des acteurs hollywoodiens... Mais cet article m'a fait bien rigoler ! Pendant tout mon collège et une partie de mon lycée je ne comprenais pas non plus cet engouement (genre : arrêtez les filles, il a cinquante ans, il parle anglais et il habite aux Etats-Unis, quel intérêt de parler autant de sa beauté ?). Et puis j'ai vu Pirates des Caraïbes et... Bah déjà je maintiendrai jusque sur mon lit de mort que Jack Sparrow, indépendamment de son acteur, est un des meilleurs personnages EVER films et livres confondus. Et en plus... OK, il mord ses pommettes et il a 50 ans, mais j'adore le style beau ténébreux, et là-dessus il envoie du lourd !!! Je ne me vante pas trop en public de ce goût (qui fait très midinette de 13 ans) mais je ne peux le nier...

Lire l'intégralité des 94 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)