Kélian, jeune homme trans, partage sa vision de la masculinité

Par  |  | 1 Commentaire

Kélian a 25 ans, et c'est un homme trans. Il s'est porté volontaire pour participer à The Boys Club et y raconter son parcours, sa transition, sa vision de la masculinité !

Suis The Boys Club...

Tu peux à présent suivre The Boys Club sur Facebook, sur Twitter et sur Instagram !

Un immense merci à Kélian pour son témoignage et sa confiance ! J’espère que cet épisode de The Boys Club te plaira et saura résonner en toi.

Si tu veux en apprendre davantage sur le sujet, je te renvoie vers cet autre témoignage d’homme trans qui raconte tout son parcours, et vers le reste de notre rubrique Transgenre & transidentité !

Dans cet épisode, on parle de…

Participe à The Boys Club

Si tu souhaites participer au podcast, envoie un mail à theboysclub[at]madmoizelle.com en te présentant et surtout en m’expliquant ce que tu as à raconter sur la masculinité.

Pas besoin de rentrer dans tous les détails, mais il faut que j’ai une idée de ton « angle » afin de pouvoir te répondre efficacement !

J’ai hâte de te lire ♥

Abonne-toi à The Boys Club

Sur YouTube • Sur iTunes • Sur SoundCloud • Sur SpotifySur Deezer • Sur FeedPress

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Commentaires
  • Polaire
    Polaire, Le 3 janvier 2019 à 12h03

    J'ai bien aimé cet épisode avec Kélian, et je me retrouve beaucoup dans cette idée d'aborder des infos comme la transidentité de quelqu'un comme une info "neutre" (tout comme leur genre, même si il est cis, ou la sexualité, d'ailleurs).
    Personnellement, je ne me définis pas comme une femme pan (pourtant je le suis), parce que ce ne sont pas pour moi mes principales caractéristique, ça ne sont pas les traits qui me définissent. Et je vois beaucoup de gens qui m'abordent sous l'angle "femme" par exemple, et je trouve ça assez agaçant, donc je n'aborde pas non plus les autres sous l'angle de leur genre ou sexualité (à moins que ça soit pour eux un trait déterminant de leur personne of course)