Oui, la télé-réalité peut t’aider (si)

La télé-réalité, c’est le Mal. D’ailleurs, j’aimerais bien qu’on nous propose autre chose de temps en temps, histoire de. Pourtant, parfois, elle peut avoir certaines vertus thérapeutiques. exemple avec un zapping des émissions à regarder (ou à montrer) pour relativiser. Ton problème : Mes frères et sœurs sont insupportables Ton point de vue : tu […]

La télé-réalité, c’est le Mal. D’ailleurs, j’aimerais bien qu’on nous propose autre chose de temps en temps, histoire de. Pourtant, parfois, elle peut avoir certaines vertus thérapeutiques. exemple avec un zapping des émissions à regarder (ou à montrer) pour relativiser.

Ton problème : Mes frères et sœurs sont insupportables

Ton point de vue : tu ne supportes plus les deux boules de poils que tes parents continuent à appeler « tes frères et sœurs ». Certes, tu éprouves pour eux un amour sans limites, mais tu les aimerais un peu plus s’ils évitaient de défoncer la porte de ta chambre quand tu bosses. Ou s’ils arrêtaient de s’échapper de leur anorak par – 10°C alors que tu es chargée de les surveiller. Tu t’apprêtes à les renier ? Non, ne fais pas ça !

Ce qui peut te faire changer d’avis : Super Nanny
Super Nanny, tu connais. L’émission dans laquelle une nounou d’enfer intervient pour apprendre aux parents désemparés à tenir un peu leurs petits est un vrai succès pour M6. Or, quoi de mieux que quelques épisodes de Super Nanny pour trouver ses propres frères et sœurs adorables ? Après s’être repassé les aventures de Casse-Cou, Casse-Couettes et Casse-Calme, on est soudain plus tolérant envers les mioches de son entourage. Mais attention à l’abus de Super Nanny : on en a vu renoncer définitivement à se reproduire pour moins que ça.

Ton problème : Mes parents ne supportent pas mon Aimé

Ton point de vue : depuis que tu sors avec L’Autre, comme l’on surnommé(e) tes parents, c’est la fête à la maison. Papa fait semblant d’ignorer l’existence de l’intrus, Maman hausse les épaules et soupire alternativement et toi, tu finis par te dire que jamais, jamais tes parents n’accepteront tes choix sentimentaux. L’oeil noirci de rage et le poing levé, tu t’apprêtes à partir à Las Vegas avec l’Elu(e) de ton coeur pour y ouvrir un Diner. Non, ne fais pas ça !

Ce qui peut te faire changer d’avis : Mon incroyable fiancé
Même moi qui ne suis pas franchement fan de real tv, je n’ai pas échappé à au moins un extrait de Mon incroyable fiancé, cette émission dans laquelle une fille, pour quelques billets de plus, est chargée de faire croire à son union avec un fiancé plutôt euh… éloigné de la définition parentale du gendre idéal. Au programme : cris, larmes, démission parentale et conflits ouverts. Les parents ont du mal à accepter Junior. Regarder ça devrait te faire prendre conscience qu’au fond, en comparaison, papa et maman aiment ta moitié d’amour tendre (bien entendu, à l’heure où j’écris ces lignes, l’émission est terminée, mais tu trouveras bien quelques spectateurs assez cinglés pour avoir enregistré l’émission en intégralité.

Ton problème : Les études, c’est Cayenne

Ton point de vue : si à ton entrée en maternelle, on t’avait dit que tu en prenais pour une dizaine d’années minimum, tu te serais probablement évadée vers des cieux plus cléments. Mais voilà, personne ne t’a ouvert les yeux assez tôt et aujourd’hui, tu trimballes un agenda lourd comme mon humour. Le soir, face à tout ce qu’il te reste à faire, tu déprimes, tu pestes et tu soupires : Vivement que ça se termine, nom d’un Clairefontaine. Passke franchement, le bagne, y en a marre. Désespérée, tu t’apprêtes à tout quitter pour vendre des cendriers en coquilles d’huîtres sur la plage de Berck. Non, ne fais pas ça ! (sauf si c’est ta vocation, bien entendu)

Ce qui peut te faire changer d’avis : Le Pensionnat de Sarlat
Ah, le Pensionnat Douce exploration du système scolaire à l’ancienne. Ses punitions, ses lits au carré et ses modes d’apprentissage venus d’ailleurs… Je n’ai pas besoin d’en dire plus : suffit de regarder ça pour se dire qu’on est bien à notre époque (et si ça suffit pas, quelques vieux épisodes du Pensionnat de Chavagnes en complément)

Ton problème : Mes amis m’appellent « Handibag »

Leur point de vue : pour eux, tu es une cracra irrécupérable. Eux, ce sont tes amis, qui refusent désormais de faire un pas dans ta chambre. Sauf les quelques cas pires que toi, et encore. Toi bien sûr, tu ne vois pas en quoi le fait de voir le parquet rendrait ta vie plus intéressante, mais bon, avoir une telle réputation te blesse quand même. Décidée à renier ta nature, tu t’apprêtes à faire un stage propreté à M6 ? Non, ne fait pas ça !

Ce qui peut te faire changer d’avis : C’est du Propre
C’est du Propre, c’est cette émission d’M6 adaptée du concept anglais How Clean is Your House. Soit le combat de deux Super Décrasseuses, Danièle et Béatrice, contre les habitudes de français pas très propres sur eux. Au bout de deux ou trois épisodes, le télespectateur a la conviction d’être le fils de Canard WC : oui, ça peut être pire ailleurs. Ou du moins, pas vraiment mieux. Repasse-toi les épisodes, colle tes amis devant les exploits de Bea et Dani et il est possible que l’image qu’ils ont de toi change quelque peu. Et si ça ne suffit pas, refile-leur discrètement l’adresse de l’émission anglaises : les images parlent d’elles même. Certes, tu pourrais aussi te retrouver dans la prochaine édition de l’émission, mais ça, ce sont les risques du métier…

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Callirhoé
    Callirhoé, Le 31 octobre 2005 à 22h06

    J'sais pas pourquoi, j'me reconnais un peu dans le dernier cas :rolleyes:

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)