Orangina surfe sur la vague gay-friendly avec sa nouvelle pub

Bon. Rien ne va plus chez Orangina. Ca fait un moment qu’on se le dit tous tout bas en se jetant des regards perplexes à chaque nouvelle publicité de la marque, mais aujourd’hui ils ont battu tous les records.

Orangina surfe sur la vague gay-friendly avec sa nouvelle pub

Souvenez-vous de cette pub gay-friendly pour McDonald’s, qui a joué la carte de la tendresse et de la délicatesse (pour vendre des big macs, on le rappelle quand même). La pub a fait le tour de la planète, tout le monde en a parlé et du coup, chez Orangina, ils ont dû se dire que c’était le bon filon du moment et qu’il était temps qu’ils prennent les choses en main eux aussi. Non contents de nous arroser de pubs peuplées d’animaux à la libido surdéveloppée, ils nous offrent aujourd’hui la première pub gay-friendly pour les hommes qui aiment les… mâles. Les félins, plus précisément.

Chargement du lecteur...

Personnellement, j’aimerais vraiment savoir qui se cache derrière ces campagnes de pub. Quels sont les génies qui se sont dit qu’en mettant des animaux se comportant comme des êtres humains à l’écran, ils attireraient plus de clientèle. Et surtout, quel public visent-ils exactement avec ce nouveau spot ? Est-ce l’effet McDonald’s qui fait des émules ?

Extrait de réunion au Q.G. de l’agence FredFarid, qui s’occupe de la campagne Orangina :

– Eh les mecs, vous avez vu la nouvelle pub McDo, avec le gamin homosexuel là ? C’est mortel cette idée, ça a fait le tour du monde, tout le monde en a parlé ! Faut absolument qu’on joue là-dessus.

– Ouais mais comment ? On peut pas lâcher notre campagne actuelle, elle a tellement de succès et elle est tellement si cool !

–  Bah faudrait réussir à combiner les deux. On pourrait faire… un chimpanzé un peu déprimé qui boit un Orangina et ça lui file tellement la patate qu’il décide de faire son coming out ?

– Ouais, ou alors… on reprend le principe des Queers en mettant cinq guépards végétariens qui relookent un zèbre ?

– Nan, je sais ! On va rester sur le principe des parodies, avec les animaux qui utilisent Orangina pour des trucs du quotidien. On a fait la lessive, la lotion pour la peau, faudrait recréer une scène de pub classique mais avec un couple homosexuel…

Et là, Pascal se réveille après une illumination, et trouve LE concept de pub qui va révolutionner l’histoire de la publicité :

– EH LES MECS J’AI TROUVÉ ! ON MET UN PUMA QUI SE RASE AVEC DE L’ORANGINA ET APRÈS AU LIEU QUE CE SOIT UNE FEMELLE PUMA QUI CARESSE SA JOUE EH BAH C’EST UN HOMME ! PARCE QUE EN FAIT C’EST UN PUMA GAY !

Ça ne peut être que l’œuvre d’un esprit génial, qui a découvert le secret du marketing, d’où notre incompréhension – nous ne sommes après tout que de petites gens ordinaires à l’esprit étriqué à l’image de notre société actuelle.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 40 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Farane
    Farane, Le 7 octobre 2012 à 20h20

    Non mais par contre, y'a toujours un seul animal dans la pub, et les autres personnages sont humains (exemple, celle avec les enfants qui picorent dans les céréales à l'Orangina), du coup le trip c'est un animal et des humains.

    J'ai pas bien compris, il est où le problème ? Pourquoi ça te dérange si c'est un couple de gays et pas quand une girafe enfante des enfants humains ? C'est pas plus absurde.

    Je suis triste de voir sur madmoizelle un article qui pointe du doigt une pub qui considère qu'un couple gay c'est pas différent qu'une famille girafe/enfants. Moi je trouve ça progressiste, au contraire. Mais je suis peut-être folle.

Lire l'intégralité des 40 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)