Comment faire de bonnes affaires dans un vide-grenier ?

Queen Camille est presque née sur une brocante. Pour t'aider à dénicher des trésors et les négocier, elle te donne ses conseils de vieille louve de marché aux puces.

Comment faire de bonnes affaires dans un vide-grenier ?

J’ai la chine dans le sang, et je ne vous parle pas du grand pays asiatique mais bien de brocante, de vide-grenier et autres marchés aux puces.

Ma passion pour les vide-greniers

Je viens d’une famille d’accumulateurs compulsifs.

Pour amasser toujours plus d’objets inutiles en dépensant un minimum d’argent, ma mère a toujours fait les brocantes, et j’ai toujours préféré l’accompagner là-bas plutôt qu’à la messe.

Petit à petit, se sont instigués en moi le goût de dénicher des trésors et la passion de la bonne affaire. 

J’ai passé de nombreuses heures à déambuler dans cette atmosphère poussiéreuse, au léger parfum de moisi de cave, dans l’espoir d’y découvrir une rareté à moindre coût, de la déco au petit meuble, en passant par les bouquins, les vêtements et les bijoux.


Moi qui trouve une paire de Dr. Martens usées juste ce qu’il faut et à ma taille 

Certains pointilleux voudront à tout prix différencier le vide-grenier, peuplé de particuliers vidant leur garage, de la brocante qui rassemblerait uniquement des antiquaires et pros de la vieillerie affiliés.

J’emploierai ici indifféremment les deux expressions pour désigner tout simplement ces déballages dominicaux qui mêlent dès l’aurore amateurs et professionnels, sur les trottoirs et les parkings de boîtes de nuit.

Attention en revanche, pour tout ce qui est brocante en intérieur de type gymnases et salles des fêtes, il est possible qu’il n’y ait que des particuliers qui vendent des affaires pour bébés.

Les stands de pros sont faciles à repérer : ils ont les plus jolis objets, les présentent mieux et les vendent plus chers.

Allez hop, tous en chine !

Comment trouver un vide-grenier près de chez soi ?

Que tu te trouves au fin fond de l’Ardèche ou en plein Paris, il y a sûrement une brocante près de chez toi ce week-end.

Pour savoir où, je te recommande la bible numérique du chineur, le guide ultime de la brocanterie, j’ai nommé : https://vide-greniers.org/

Tu trouveras les vide-greniers classés par département ou région à chaque date, ainsi que leur position géographique, heures « d’ouverture », formalités pour s’y inscrire comme vendeur, numéro de l’organisateur… Tout y est.

Un conseil : check l’annonce de l’évènement avant de partir chiner car il a pu être annulé en dernière minute si la météo était menaçante ou autre, et c’est souvent indiqué sur le site.

Le même concept existe pour trouver un loto près de chez soi. Faites-vous plaisir, c’est le week-end.


J’ai des hobbies de personne âgée

Trouver les bonnes affaires sur un vide-grenier

Bon, c’est le moment où je vous avoue qu’en réalité je ne peux pas grand chose pour vous.

La brocante, c’est pile ou face, c’est au coup de bol et c’est ce qui fait le charme de ce shopping au petit bonheur la chance.

Mais je peux quand même vous livrer quelques tips de vieille briscarde.

Se lever tôt

Premier arrivé, premier servi : c’est la dure loi de la broc.

Les gens installent en général leur stand entre 6h et 8h le matin et c’est en général à ce moment-là que se font les meilleures affaires.

Pendant toutes mes études (comprendre « mes années de pauvreté »), j’ai notamment pu compter sur les brocantes pour équiper ma cuisine.

Gaufrier, appareil à croque-monsieur ou à raclette, mini-four, mixeur… Le vide-grenier est un paradis du petit électroménager presque neuf, mais il faut être plutôt matinal pour saisir ce genre d’affaires.

Être méthodique

Un seul stand de vide-grenier contient beaucoup trop d’informations pour qu’un cerveau normal puisse les assimiler en un coup d’œil.

La technique de base pour ratisser la zone consiste à faire un côté de l’allée puis l’autre, et ce pour chaque allée.


On n’hésite pas à fléchir le genou

Pour trouver des fringues cool en gagnant du temps, je pratique parallèlement la discrimination au look du vendeur. Quand il s’agit de gens stylés, les reliquats de leur dressing le sont généralement tout autant. Astucieux !

À part ça, il n’y a pas vraiment de secret : il faut se baisser, fouiner, fouiller et farfouiller. Comme dans les friperies, la perle rare peut se cacher partout.

Comment négocier à un vide-grenier ?

Faire de bonnes affaires à la brocante demande selon moi de laisser sa race au vestiaire.

Il est normal voire obligatoire de négocier sur une brocante donc lâchez-vous. Le pire qui puisse vous arriver est qu’on vous dise non.

Je pratique personnellement une politique de tolérance zéro envers les vendeurs qui refusent de négocier. 

Tout vendeur de vide-grenier qui se respecte doit annoncer un prix plus élevé que celui qu’il espère afin de laisser au client le loisir de négocier. C’est la moindre des politesses.


Tu veux pas baisser le prix d’un euro : BYE

De même, considérez comme absolument irrecevables les arguments du type « Neuf, je l’avais payé tant » ou « En magasin, ça vaut une fortune ».

Tu es venu vider ton grenier en étalant des vieilles affaires par terre, donc te prends pas pour une boutique de luxe stp.

Voici à la louche les tarifs que j’impose en tant que cliente venue d’Ardèche qui aime pas trop se faire niquer (les brocantes parisiennes sont plus chères) :

  • De 50 cents à 1 euro : un livre, un t-shirt, un petit objet déco, un bijou
  • De 2 à 5 euros : un pull, une robe, une paire de chaussures
  • De 5 à 10 euros : un manteau, un miroir, un bel objet déco, un petit meuble
  • Plus de 10 euros : un meuble moyen ou gros, une très belle fringue (de marque par exemple)

Voilà comment procéder pour entamer la négociation :

  • Dites bonjour et souriez
  • Demandez en premier le prix au vendeur avec un classique « Vous le vendez combien ? »
  • S’il vous répond « Combien vous m’en donnez ? », n’ayez pas peur de donner le vrai prix dérisoire que vous êtes prêt·e à mettre, voire un peu moins pour laisser une marge de négo au vendeur.
  • Observez bien l’objet désiré et cherchez-lui des défauts pour argumenter votre négociation : « Ah mais y a une petite rayure ici… » ou encore « Mmm la maille est bien usée là… »
  • Si le prix vous semble encore trop élevé, acceptez-le à condition de pouvoir prendre un autre petit truc sur le stand : « Ok pour tes boucles en plastique à 5 euros mais avec le collier alors »
  • Pratiquez ma technique de fourbasse numéro 1 : sortir de mon porte-monnaie uniquement la pièce correspondant à mon dernier prix et la tendre au vendeur. Soit la vue de cet argent qu’il n’a qu’à saisir le fait céder, soit j’en rajoute un peu en disant que c’est tout ce qu’il me reste.
  • S’il n’en démord pas, repérez bien le stand, faites un tour et revenez le harceler plus tard. 

La toute fin de la brocante peut aussi être propice car les vendeurs préfèrent souvent céder leurs objets à bas prix plutôt que de repartir avec. Ma petite phrase qui marche dans ces cas-là : « Allez, ça vous débarrasse ! »

Et TOUJOURS LE SOURIRE, très important !

Voilà mes petites chineuses du dimanche, j’espère que vous négocierez comme des lionnes et ferez de belles affaires en pensant à moi !

Et toi, tu kiffes trainer sur les vide-greniers ? C’est quoi tes techniques pour brocanter dans la joie ? 

À lire aussi : 5 raisons de garder tes vieilles fringues

COMMENT AVOIR UN TEINT PARFAIT ?

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires
  • Grain de beauté
    Grain de beauté, Le 30 octobre 2018 à 17h44

    c'est moi ou la personne qui as rédiger l'article n'a jamais vendu sur une brocante pour sortir tout ca…

    je rejoins les avis précédents :
    je trouve que les conseils données par la rédactrice sont assez irrespectueux…

    négocier à fond.. juger sur le look, "allez ca vous débarrasse" … O.o

    tu ne pense pas que souvent les gens vendent pour se faire de l'argent principalement ? vendre un article à 1 euros, déja c'est pas trés gratifiant ( surtout quand ca nous as couté 15 avant ...) et tu propose de négocier encore plus ? d'insister même, voire un peu de tricher, tu voudrais presque que l'on te donne les articles…
    peut etre que les gens vendent car il ont besoin de sous, déja ils doivent installer, préparer les affaires, parfois vendre sous la pluie, dans le froid, tu passe toute la journée à espérer que les gens en face vont acheter, pour au final qu'on te demande " 1 euros ? " sur un article à 20….

    Je trouve que les articles sur mad' sont en général de trés bonne qualité, mais j'ai halluciner en voyant celui-ci,
    franchement si jamais je te voit devant mon stand, je ne te vend rien, car les conseils que tu propose te font vraiment passer pour une acheteuse exigeante, irrespectueuse, et trés impolie

    je me souviens : "essayer de chercher des défauts, oh une rature… " O.O
    surtout que des personnes vont suivre tes conseils et on va se retrouver avec encore plus d'acheteurs chiants, pas étonnant que les gens ne veulent plus vendre en brocante...


    trés decue de cet article…

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!