Marie Myrtille, le buzz pied-de-nez

L’histoire commence comme des centaines d’autres sur le web : une jolie blondinette proclame à qui veut l’entendre qu’elle veut décrocher un contrat avec son titre « Faisez-moi l’amour » (que je voye l’avenir)… son clip est énormissime, elle caresse le cul d’une statue, mâchouille le bout de son stylo l’air inspiré en chantant « je voudrais parler […]

Marie Myrtille, le buzz pied-de-nez

L’histoire commence comme des centaines d’autres sur le web : une jolie blondinette proclame à qui veut l’entendre qu’elle veut décrocher un contrat avec son titre « Faisez-moi l’amour » (que je voye l’avenir)… son clip est énormissime, elle caresse le cul d’une statue, mâchouille le bout de son stylo l’air inspiré en chantant « je voudrais parler mieux ma langueuh maternelle », se roule dans l’herbe… Une vidéo peut-être trop bien réalisée pour prétendre devenir la prochaine Cindy Sander ? Oui MAIS non : il a été réalisé par un copain étudiant en école de cinéma.

Buzzée comme il se doit sur la toile (elle a aussi son MySpace), elle sort rapidement du web pour se retrouver d’abord sur LCI dans le Zap Net du 30 septembre, puis sur le Morning de NRJ ce mardi matin. La jolie blondinette, moquée par les animateurs, leur en colle une bonne en révelant après avoir interprété son titre que tout ceci a été monté dans le cadre d’une campagne de pub pour Bescherelle… Un joli pied-de-nez et une accroche qui fait mouche « si vous aussi, vous êtes passé à côté des fautes de français, allez vite sur bescherelle.com »… Magnifique coup de l’agence de pub Chainsaw, parce qu’il fallait au moins ça pour rendre Bescherelle sexy et fun.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre au seul commentaire !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Grizzlydesmontagnes
    Grizzlydesmontagnes, Le 9 octobre 2008 à 12h17

    C'est pas mal... Mais, j'ai eu peur au début. Je pensais que c'était encore une starlette en mal de notoriété. Finalement, c'est pour la bonne cause qu'elle chante cette :Pooh:.

    Ils ont dû se sentir tous cons les animateurs télés, tiens. Hilarant.

Aller sur le forum pour lire le seul commentaire

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)