Live test : 5 traits de personnalité… Lequel est le vôtre ?

Nom d'une petite loutre... Pour une fois, sortons de nos sentiers psycho-sociaux battus et triturons-nous un peu le nombril : qui suis-je, où vais-je, pourquoi... Réfléchissons ensemble sur un fameux "test de personnalité".

Live test : 5 traits de personnalité… Lequel est le vôtre ?

En psychologie, les chercheurs ont mis en évidence cinq grands traits de personnalité, affectueusement nommés « Big Five », aussi connus par les étudiants usant leurs fessiers sur les bancs de Psycho sous le nom mnémotechnique de « modèle OCÉAN ». Quels traits pourraient bien vous ressembler ?

Pour répondre à cela, lisez les listes ci-dessous et observez le nombre d’affirmations avec lesquelles vous êtes d’accord.

Trait 1 : Ouverture à l’expérience

De nature inventive et curieuse, vous appréciez l’art, l’aventure, les idées originales, la curiosité et les expériences différentes… Vous pouvez ressentir des émotions intenses et êtes sensible à l’esthétisme. Plus créatif et plus attentif à vos propres sentiments, vous avez tendance à avoir des croyances parfois non conventionnelles.

Warning : le commentaire qui suit ne fait pas partie du vrai Big Five, mais est un rebondissement tout à fait subjectif sur nos chères séries TV.

Autrement dit, vous êtes Dan Humphrey. Ou Annie Wilson. Vous êtes le personnage mi-attachant (car sensible), mi-lourdingue (car égo-centré), vous lisez les bons bouquins, allez voir les bons films (V.O exigée), avez le bon job étudiant. En 2011, vous incarnez le hipster dans toute sa splendeur, en vous prenant un peu pour Hemingway et en imaginant votre futur flamboyant. En réalité, vous souhaitez surtout en mettre plein la vue à vos anciens camarades de classe et déserter la fonction de « weird kid » (mais vous avez remarqué ? Dans nos chères séries, les weird kids sont quand même les cool kids, ou ne restent pas weird très longtemps, ou sortent assez rapidement avec Serena) pour devenir l’Artiste qui a réussi.

Si c’est votre cas, vous serez d’accord avec les assertions suivantes :
– J’ai un vocabulaire riche,
– J’ai une imagination très vive,
– J’ai d’excellentes idées,
– Je passe du temps à réfléchir,
– J’utilise des mots compliqués,
– Je suis intéressé par les choses abstraites,
– J’ai une bonne imagination.

# Trait 2 : l’application

Efficient et organisé, vous êtes auto-discipliné, ambitieux et agissez de façon responsable. Vous préférez l’organisation à la spontanéité et respectez vos obligations. Ce trait influence la façon dont vous contrôlez, régulez et dirigez vos impulsions.

Warning : le commentaire qui suit ne fait pas partie du vrai Big Five, mais est un rebondissement tout à fait subjectif sur nos chères séries TV.

Dans le monde sériel, vous seriez Cristina Yang ou Peggy Olsen. Aussi attachant (le côté coincé attendrit) et lourdingue (le côté rigide agace) que le personnage ouvert à l’expérience, vous n’avez qu’un seul but : votre réussite professionnelle. Vous finissez toujours par être le fils prodigue de la super-cardiologue ou du super-publicitaire, ce qui a pour corolaire systématique de vous donnez en sus une image de tête à claques (un peu). Toute intrigue parallèle éventuelle n’a aucune importance et est généralement balayée d’un revers de main : tout ce qui n’a pas de rapport avec votre travail n’a pas de rapport avec vous, point barre. Le truc le plus hardcore qui vous arrivera sera de manquer le boulot, signe ostentatoire de grande dépression (ça foutra le bordel chez vos copains, qui mettront peut-être même 2 épisodes entiers à vous convaincre de revenir/se demander où vous êtes/allez vous voir pour en causer). Soyez sans crainte : votre personnage fait aussi partie des cool kids, puisque dans le monde marvellous de la série télé, il n’y a QUE des cool kids.

Si c’est votre cas, vous serez d’accord avec les affirmations suivantes :
– Je suis toujours préparé,
– Je suis très précis dans mon travail,
– Je suis un emploi du temps,
– J’aime l’ordre,
– Je fais attention aux détails,
– Je laisse rarement traîner mes affaires,
– Je n’oublie pas souvent de ranger les choses à leur place,
– Je ne fuis pas mes responsabilités.

Trait 3 : extraversion

Très ouvert, vous êtes rempli d’énergie, d’émotions positives et montrez un besoin de stimulation en compagnie des autres. Enthousiaste, vous avez tendance à dire « ouais! » ou « allons-y! » lorsque vous entrevoyez de nouvelles opportunités excitantes. En groupe, vous aimez parler, vous mettre en avant et attirer l’attention.

Warning : le commentaire qui suit ne fait pas partie du vrai Big Five, mais est un rebondissement tout à fait subjectif sur nos chères séries TV.

Oh, je sais que vous savez : vous êtes Serena Van Der Woodsen, peut-être même Naomi Clark. Votre enthousiasme pour les choses est probablement sincère mais a une durée de vie équivalente à un pot de nutella devant mon frangin et à un paquet de chips aux crevettes devant mon mec. Vous vous sentez motivé par les nouveaux challenges (foutre en l’air la vie amoureuse de Blair Waldorf), mais appréciez surtout que le dur labeur soit effectué par des sous-fifres manipulables à merci (ceux-là même qui serviront à rebooster votre ego en cas de crisouille).

Si c’est votre cas, vous serez d’accord avec les affirmations suivantes :
– Être au centre de l’attention ne me dérange pas,
– Je me sens à l’aise avec les gens,
– Je commence des conversations,
– Je parle à tout le monde lors de fêtes/soirées,
– Je ne reste pas silencieux lorsque je suis avec des étrangers (i.e : gens que je ne connais pas),
– J’aime attirer l’attention sur moi,
– Je parle beaucoup.

Trait 4 : l’amabilité

Amical, empathique et généreux, vous désirez aider, coopérer et tentez de faire correspondre vos intérêts à ceux des autres. Votre vision de la nature humaine est particulièrement optimiste, et vous pensez que les gens sont honnêtes et dignes de confiance.

Warning : le commentaire qui suit ne fait pas partie du vrai Big Five, mais est un rebondissement tout à fait subjectif sur nos chères séries TV.

Vous êtes Eric Van Der Woodsen. Complètement. Et Rufus Humphrey. Et Ugly Betty, tant que nous y sommes. Pour la faire courte, vous êtes le bon samaritain, la bonne poire persuadée que tout le monde mérite d’avoir une seconde chance, même les plus vilains. Votre taux de satisfaction est directement corrélée à la satisfaction d’autrui : c’est louable, et tout serait parfait si vous ne finissiez pas par vous faire écraser par une personnage plus fort en gueule, le tout sur une bande originale chouinarde. Que personne ne s’affole : dans le monde marvellous de la série télé, les méchants deviennent toujours subitement gentils/fragiles/dotés d’un bon fond salvateur et filent se repentir… Ils lèveront ainsi leur chaussure de votre petite tête et vous laisseront respirer (au moins jusqu’au twist du Season Finale).

Si c’est votre cas, vous serez d’accord avec les affirmations suivantes :
– Les gens m’intéressent,
– Je comprends ce que les autres ressentent,
– Je suis tendre,
– Je sais mettre les gens à l’aise,
– J’ai de l’empathie pour les sentiments des autres,
– Je prends du temps pour les autres,
– Les problèmes des autres m’intéressent,
– Je suis vraiment intéressé par les autres,
– Je me sens concerné par la vie des autres,
– Je n’insulte pas les gens,
– Je n’aime pas être isolé.

Trait 5 : névrose (stabilité émotionnelle)

Sensible et nerveux, vous avez tendance à développer des émotions négatives assez facilement (colère, anxiété, dépression et vulnérabilité). Vous interprétez souvent les situations comme menaçantes et les petites frustrations comme des difficultés insurmontables. Vos émotions négatives peuvent persister sur des périodes anormalement longues, vous êtes souvent de mauvaise humeur. Ces problèmes de régulation émotionnelle peuvent diminuer votre capacité à penser clairement, prendre des décisions et gérer votre stress.

Warning : le commentaire qui suit ne fait pas partie du vrai Big Five, mais est un rebondissement tout à fait subjectif sur nos chères séries TV.


Vous êtes Erin Silver SANS ses médocs. Pire : vous êtes Chuck Bass. Parfaitement : Chuck Bass n’est pas que ce personnage sans âme et sans expression faciale, non… Il est simplement un petit garçon qui pleure à l’intérieur. Vos états d’âmes peuvent occuper la totalité de certains épisodes (en cas de manque d’inspiration des scénaristes) ou des pans entiers de votre propre vie (en cas de manque d’inspiration de vous-même face à un morne quotidien). Amoureux de l’un, puis de l’autre, puis finalement de l’un, vous êtes à la limite du schizophrène. Les téléspectateurs ne peuvent plus voir vos grimaces en peinture, jettent des smarties sur leurs écrans et pensent parfois au pire (mais vas-y, étouffe-toi donc avec ton whisky/fric/college application, bordel de m****, qu’on passe à autre chose)(ceci est illusoire : dans le monde marvellous des séries télé, on ne passe JAMAIS à autre chose)*.

Si c’est votre cas, vous serez d’accord avec les affirmations suivantes :
– Je suis facilement perturbé,
– Je change d’humeur facilement,
– Je suis facilement irrité,
– Je suis facilement stressé,
– Je suis facilement bouleversé,
– J’ai de fréquentes variations d’humeur,
– Je me sens souvent déprimé,
– Je m’inquiète à propos de choses.

Personnellement, faire ce test me fait ressentir exactement la même chose que pour tous les tests diagnostiquant certains problèmes mentaux, j’ai l’impression d’appartenir exactement à toutes les catégories. De deux choses l’une : soit j’accorde beaucoup trop d’importance à mon triturage de nombril, soit je suis plusieurs au sein de mon unique tête.

Quoi qu’il en soit, ce test n’est pas réellement un test (HAHA), ne nous classent pas au sein de catégories bien définies mais fournissent des dimensions : chacun d’entre nous se situe quelque part sur le curseur de chacune des dimensions ci-dessus.

Par ailleurs, le Big Five pose question : peut-on réellement « croire » aux tests de personnalité ? Que peuvent-ils dire de nous, si ce n’est ce que nous voulons bien déclarer nous-mêmes à un instant T de nos vies ?

Le Big Five a été construit de façon empirique, par l’ensemble des qualificatifs utilisés par des personnes pour se décrire eux-mêmes ou autrui…. Ces qualificatifs sont issus de statistiques et n’indiquent des résultats que par rapport à une « normalité » tout aussi statistique, et donc relative. Que vous ayez un score très haut sur telle dimension ne signifie pas que vous soyez un peu jeté, simplement que vous n’entrez pas dans la moyenne des scores des autres personnes… D’où la nécessité de manier les résultats qui en découlent avec une extrême précaution.

*Ou alors on chie dans la colle, à la manière de Skins.

P.S : je n’ai pu prendre pour exemple aucune de mes séries préférées, j’avais trop peur de vexer mes beloved personnages et oui, je me rends compte que c’est quand même une pensée un peu jetée (mais regardez donc Friday Night Lights)(et Parenthood)(et United States of Tara)(la liste est longue et je suis bon public)

Pour aller plus loin :

Source
Un article (discutable mais intéressant) sur un lien potentiel entre religion des jeunes et personnalité (Saroglou, V,2001)

Big up
Viens apporter ta pierre aux 47 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Merrighan
    Merrighan, Le 21 mai 2012 à 23h48

    United States of Tara
    Ma sériiiiiiiiie ! Me suis jamais remise de son arrêt :crying:

    Sinon, j'ai l'être dans l'ouverture à l'expérience et un peu névrosé sur les bords, comme une autre madz il me semble.
    Pour ma part, j'ai fait le "test" pour le fun, tuer le temps. Je n'y accorde pas vraiment d'importance.

Lire l'intégralité des 47 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)