Les limes à ongles : comment bien les choisir et les utiliser

Accessoire indispensable pour une bonne manucure, la lime à ongles est parfois un objet étrange. Comment s'en servir et la choisir sans s'écharper les doigts ?

Les limes à ongles : comment bien les choisir et les utiliser

Un choix infini

Si comme moi tu as décidé un jour de te lancer dans la lime à ongles (sport hautement addictif), tu t’es confrontée à l’épreuve du rayonnage : des étendues de limes toutes différentes et toutes « révolutionnaires ». De la pas chère à l’investissement longue durée, la lime à ongles se décline normalement sur de nombreux supports, de nombreuses formes, et fait même parfois appel à la technologie pour devenir électrique, à piles, multifonctions… Bref, c’est comme les sextoys : tu ne sais jamais lequel choisir, tu ne sais jamais s’il va être efficace sur toi.

La lime en carton

La lime basique par excellence : celle en carton. On la trouve absolument partout, à peu près à n’importe quel prix. La lime en carton est, selon sa qualité, plus ou moins efficace. Elle permet de se ranger partout, si elle meurt c’est pas hyper grave et on n’a pas peur de la casser. La plus célèbre reste sans doute la lime rouge ou marron, qu’on achète par paquet de 10 et que toutes les filles ont déjà croisée. Petit problème : ce sont souvent des limes de mauvaise qualité qui agressent l’ongle plutôt qu’autre chose, pouvant en vrac le dédoubler, laisser des traces rouges dessus ou tout simplement… ne pas limer. Elles seront utiles dans un sac ou autre, mais au quotidien, autant investir dans une lime de meilleure qualité. Si on cherche des petites limes à transporter, il est mieux de prendre des mini-limes vendues en « boite d’allumettes », elles sont efficaces et très pratiques.

La lime en métal

Elle est souvent donnée dans les kits manucure en trousse, ou bien on peut en acheter, seule, avec un manche en plastique pour pouvoir la prendre bien en main. Les limes en métal s’usent beaucoup moins vite que les limes en carton (jusque là, c’est quand même logique) et peuvent donc s’utiliser très longtemps. Attention cependant avec les limes en métal des kits « premier prix » (ou ceux offerts par certaines marques) : les « griffes » formées dessus et qui permettent de limer l’ongle sont parfois trop écartées ou pas assez profondes, ce qui peut fortement blesser l’ongle, et comme la lime en carton, le faire se dédoubler. On la choisit de préférence avec des « griffes » régulières, qui n’accrochent pas en surface.

La lime en verre

C’est un peu la Rolls Royce de la lime : véritable investissement quand on regarde du côté de certaines marques, la lime en verre ne possède pas de marquage permettant de limer, mais une surface rugueuse, comme celle des limes en carton. Elle dure vraiment longtemps, mais est assez fragile : elle peut se casser si on la laisse tomber. De plus, elle ne s’adapte pas vraiment à la vie en milieu urbain, autrement dit au fond d’un sac à main mouvementé. C’est elle qui lime le mieux les ongles mais problème : beaucoup de filles ne la supportent pas. Quand on se lime avec, on peut ressentir des sortes de « vibrations » un peu grinçantes qui peuvent devenir insupportables pour celles qui détestent ce genre de sensations. A essayer avant d’acheter pour ne pas faire de boulette économiquement désavantageuse.

La lime électrique

Autrefois vendus une fortune, les kits électriques avec 14 limes différentes (pour polir, taille, faire briller…) sont désormais disponibles un peu partout pour une moyenne de 15/20€ (et même, parfois, 5€ dans les bazars). Alors oui, c’est pratique, c’est ludique et rigolo et on se sent l’âme d’une manucure professionnelle. Mais, si on l’utilise mal, bonjour les dégâts : à force de trop limer et/ou polir, on peut fragiliser ses ongles, les rendre plus fins et donc, risquer qu’ils se dédoublent. Les vibrations engendrées peuvent également être très désagréables pour les filles qui n’aiment pas ça.

Le bon usage de la lime

Non, le limage d’ongles ne consiste pas à faire des va-et-vient en cas d’ennui, comme l’ont grossièrement montré les séries télé à base de secrétaires coquines et/ou jeunes superficielles. Pour limer ses ongles, on commence toujours par les côtés, afin de donner la forme que l’on veut sur les coins (ce sont eux qui déterminent la forme de l’ongle : carrés ou arrondis). On lime d’abord un côté, puis l’autre. Enfin, on rattrape le « haut » de l’ongle, afin de faire une forme harmonieuse. On ne lime pas ses ongles tous les jours : c’est trop agressif, s’ils sont mous et fragiles ça va les sensibiliser encore plus.

On ne lime jamais la surface des ongles avec une lime classique : si on veut les polir, on utilise une lime spéciale, beaucoup moins poreuse. Pour info, les poses de faux ongles à bas prix liment la surface des ongles avec une lime agressive afin de faire tenir la colle. Résultat à la dépose : des morceaux d’ongles se décollent, ils sont complètement foutus. En clair : on ne se bousille pas la surface, c’est ce qui donne la solidité à l’ongle.

Shopping de limes

sélection shopping limes à ongles

– Bloc 4 surfaces ELF, 1€ : on a tout sous la main : limes, polissoir, lime pour briller… Une bonne lime pas chère.
– Lime en verre Vitry, 10€ : la plus célèbre des limes en verre ! Très fragile, elle offre cependant un travail fin et de précision. Bien entendu, on trouve des versions moins chères chez beaucoup de marques.
– Kit de mini limes à ongles, Sephora, environ 6€ : des petites limes à emporter partout, au design marrant suivant les collections chez Sephora
– Polissoir Revlon : le seul que j’ai trouvé en « grand format », il dure ainsi très longtemps

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 16 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Marieque
    Marieque, Le 13 mai 2015 à 11h24

    Les ongles Aveniro sont super, je les ai depuis plusieurs années et je peux les fortement recommander. ;)

Lire l'intégralité des 16 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)