Le TAG envahit le Grand Palais

Première mondiale, le TAG investit un lieu muséal, et pas n’importe lequel car il s’agit du Grand Palais à Paris. Un gros clash se produit ainsi entre le TAG et un monument historique mais il en ressort une très belle exposition. Cette exposition a lieu grâce à Alain-Dominique Gallizia, architecte et collectionneur acharné, qui parcourt […]

Le TAG envahit le Grand Palais

Première mondiale, le TAG investit un lieu muséal, et pas n’importe lequel car il s’agit du Grand Palais à Paris. Un gros clash se produit ainsi entre le TAG et un monument historique mais il en ressort une très belle exposition.

Cette exposition a lieu grâce à Alain-Dominique Gallizia, architecte et collectionneur acharné, qui parcourt le monde depuis 3 ans et commande des tableaux aux plus grands tagueurs. Ses 300 œuvres constituent l’exposition, et chaque œuvre a été conçue selon le même principe, un même format, un même thème et réalisée le plus souvent dans l’atelier de l’artiste collectionneur.

Ces œuvres remplissent le Grand Palais d’une très grande énergie, et liberté. Il s’agit de regrouper en un même lieu les différentes possibilités de cet art, les nationalités sont toutes confondues, les styles aussi, le TAG est vraiment considéré comme l’art du XXème siècle.

Cette avalanche de couleurs, de formes, d’horizons différents réunis dans un même lieu, et non plus éclatés aux quatre coins du monde, donne envie de courir jusqu’à Paris, non?

Et toi, qu’en dis-tu? Le TAG doit-il rester dans la rue ou est-ce une grande avancée qu’il occupe une institution culturelle? Vas-tu y aller?

TAG au Grand Palais du 27 mars au 26 avril.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Naked City Spleen
    Naked City Spleen, Le 14 avril 2009 à 12h34

    Et puis j'avoue que pour moi, la dimension de révolte est importante dans le tag, notamment en s'affranchissant de règles. Et l'amour comme thématique on a fait plus rebelle. C'est très "propre sur lui", ce que ne devrait pas être le tag selon moi.

    Il y a de bons artistes représentés dans cet expo mais comme tu le dis Laetitia il s'agit plus d'exposer de la technique que de l'art.

    Et puis c'est assez répétitif, inévitable avec un format et un thème imposé. Je ne compte plus combien de "LOVE" taggés dans différents styles.

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)