La machine à coudre

Présentation de la machine à coudre Tout d’abord, voici la bête qui paraît si mystérieuse avec le fil qui passe un peu partout et les molettes avec des chiffres ou des schémas qui ne semblent rien signifier. Ma machine est plutôt vieille (plus de 30 ans) mais les explications qui vont suivre devraient s’adapter, plus […]

Présentation de la machine à coudre

Tout d’abord, voici la bête qui paraît si mystérieuse avec le fil qui passe un peu partout et les molettes avec des chiffres ou des schémas qui ne semblent rien signifier.
Ma machine est plutôt vieille (plus de 30 ans) mais les explications qui vont suivre devraient s’adapter, plus ou moins, à tout type de machine à coudre, vieilles ou récentes.
Et si jamais il y a des soucis pour comprendre, les autres membres de la Pool Custo et moi-même sommes là pour aider dans le forum Custo :)

Les différentes parties de la machine à coudre

Ceci est le porte-bobine, cette partie est l’endroit où l’on place notre bobine de fil (comme son nom l’indique) et qui sera le point de départ de la mise en place du fil.

Cette molette permet 3 actions différentes :

  • 1 : Levier de marche arrière, celui-ci permet de faire repartir en arrière la couture (pour stopper le fil par exemple)
  • : Contrôle d’équilibrage de point, ceci permet de choisir la tension du fil, afin que la couture soit adaptée au tissu et qu’elle ne le plisse pas par exemple.
  • 3 : Sélecteur de longueur de point, il permet de choisir entre différentes longueurs pour avoir un point plus ou moins grand.

Cette molette est le sélecteur de modèle de points. C’est avec celle-ci qu’on choisit si on veut coudre en point droit, en point zigzag ou autre point.

Cette molette permet quant à elle deux actions :

  • 1 : Choisir la position de l’aiguille (sur le côté droit, bien centrée, ou sur le côté gauche). En général, on laisse cette molette positionnée sur « aiguille centrée »
  • 2 : Choisir la largeur du point (utile lors du point zigzag), ainsi on obtient un point plus ou moins serré selon le chiffre choisi.

Ensuite, voici la cannette, qui est une sorte de mini bobine placée sous l’aiguille.

Et pour finir, les 3 pieds qui sont le plus utilisés :

  • 1 : Celui pour le jersey ou autres tissus synthétiques, qui permet de bien « entraîner » le tissu (c’est-à-dire qu’il aide le tissu à glisser comme il faut sous le pied, car parfois certains tissus accrochent ou glissent beaucoup trop)
  • 2 : Le « normal » qui est utilisé pour le coton, ou tout type de tissu qui ne posent pas de problèmes à être « entraîner » par la machine.
  • 3 : Et celui pour les fermetures à glissières.

Deux points de base

Le point droit : (ou point de piqûre) C’est le point indispensable de la machine à coudre avec le point zigzag. Ce point est surtout utilisé pour tous les types d’ourlets (invisible ou visible), les bords simplement piqués ou les poses de fermeture éclair. Mais il s’utilise également pour froncer. Cependant ce point n’est réglable qu’en longueur, comme le montre la photo.

Le point zigzag : Le point zigzag est le deuxième point de base de la machine à coudre, aussi indispensable que le point droit. Ce point est réglable aussi bien en largeur qu’en longueur (voir photo), contrairement au point droit. De plus, c’est avec un point zigzag que l’on surfile dans le cas ou l’on doit garder un surplus de couture, afin que le tissu ne s’effiloche pas.

Comment passer le fil ?

Pour les débutantes, dernier conseil pour le fil. Il existe deux sortes de fils : le fil coton et le fil polyester. Je te conseille d’acheter du fil polyester lorsque tu iras en mercerie car il coud tous les types de tissus, contrairement au fil coton.

Et voilà ! Si jamais des choses ne semblent pas claires, tu peux toujours venir demander des éclaircissements, je suis là pour ça !

Et bonne couture ! :)

Big up
Viens apporter ta pierre aux 58 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Effie Stoner
    Effie Stoner, Le 31 janvier 2013 à 15h45

    @Karbankoojay Je réagis après la bataille, mais ton problème de points qui sautent est peut-être lié à celui que tu avais au début (faire remonter le fil de cannette)

    Si tu ne fais pas remonter correctement ton fil de cannette, tu peux arriver à faire quelques points mais très vite ça se bloque.

    As-tu tenté la méthode de @Rigel? (tenir le fil du dessus, et faire tourner la molette pour remonter l'autre fil qui va être accroché au passage)

    Sinon trèèèès souvent, en fait tu ne l'as pas forcément vu mais ton fil du dessus est mal enfilé (il ne passe pas par tous les endroits où il devrait)

    Sinon là tu as d'autres solutions.
    http://www.atelierdemma.com/les-5-choses-a-faire-quand-votre-machine-a-coudre-ne-repond-plus-correctement/
    Mais souvent c'est effectivement un réglage longueur/largeur de points/tension qui résout tout. Voire même un petit dépoussiérage des griffes d'entraînement.

Lire l'intégralité des 58 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)