Lily-Rose Depp en 3 rôles qui m’ont marquée

Lily-Rose Depp prête son visage aux parfums Chanel et s'illustre toujours dans de belles créations. Découvre plus en profondeur la carrière d'une actrice très jeune mais déjà en vogue !

Lily-Rose Depp en 3 rôles qui m’ont marquée

En partenariat avec Diaphana Distribution (notre Manifeste)

J’aime voir émerger de jeunes visages au cinéma.

En 2015 j’ai découvert la superbe Anya-Taylor Joy dans The Witch par exemple, et j’ai suivi sa carrière de près depuis, jusqu’à ne rater aucun des films dans lesquels elle s’illustre.

Lily-Rose Depp, talent à suivre

L’année suivante, je rencontrais au travers d’un écran de cinéma la très jeune Lily-Rose Depp dans son quatrième rôle : La Danseuse.

Sitôt sortie, je fonçais à la FNAC me procurer tous les DVD des œuvres dans lesquelles elle jouait.

Des films toujours choisis minutieusement, avec de belles identités.

En voilà 3, pour que tu fasses plus ample connaissance avec l’actrice et mannequin !

Les Fauves (2019), avec Lily-Rose Depp

En plein été, la Dordogne vit et dort dans une chaleur franche. Dans un camping où les adolescents s’ennuient et flirtent tandis que les parents paraissent ou font la cuisine, de jeunes gens disparaissent. 

La rumeur court, galope, et voudrait qu’une panthère soit responsable de ces disparitions…

Laura, 17 ans, se passionne soudainement pour ces bruits de couloir.

Au détour d’une rencontre avec Paul, un écrivain aux allures de type louche, bien plus âgé qu’elle, la jeune femme ne désire plus qu’une chose : découvrir quel secret il cache et élucider les mystères autour de la panthère. 

Vraie info ou légende urbaine, le fauve attire en tout cas toutes les attentions et fait naître les passions…

Les Fauves, c’est un film franchement couillu qui flirte avec les codes de l’horreur.

Étrange et sulfureux, le tout nouveau bébé de Vincent Mariette, qui sortira le 23 janvier au cinéma, fait la part belle aux fantasmes.

Dedans, Lily-Rose Depp est à couper le souffle et livre un jeu tout en retenue mais qui transmet plein d’émotions. 

Une belle performance rendue également possible par le joli casting qui l’entoure : Laurent Lafitte, Aloïse Sauvage, Camille Cottin.

Tu le sais, douce lectrice, je suis férue de films de genre, et j’ai été tout à fait séduite par celui-ci, d’autant plus qu’il est français, ce qui est trop rare pour ne pas être souligné !

La Danseuse (2016), avec Lily-Rose Depp

La Danseuse est un biopic élégant et racé, retraçant la vie compliquée de l’artiste Loïe Fuller.

Grand nom de la danse moderne, considérée comme une cheffe de file de ce style, Loïe Fuller a défrayé la chronique grâce à un style novateur dont le monde parle encore aujourd’hui.  

C’est la chanteuse Soko qui a donné vie à la danseuse inquiète dans le film de Stéphanie Di Giusto, ajoutant ainsi une corde à son arc d’artiste.

Lumineuse, elle éclairait le film de son talent, sans pour autant écraser les grands noms qui l’accompagnaient :  Gaspard Ulliel, Mélanie Thierry et bien sûr Lily-Rose Depp. 

Cette dernière incarnait Isadora Duncan, jeune prodige avide de gloire, dont le succès a précipité la chute de Loïe.

Un rôle passionnant, qui n’a pas manqué de me séduire et me faire acheter tous ces fameux DVD dont je te parlais au début de l’article. Parce que c’est ce film qui a signé ma rencontre virtuelle avec la jeune femme !

Planétarium (2016), avec Lily-Rose Depp

Dans les années 30, Paris gronde.

Kate et Laura Barlow sont deux sœurs médiums qui finissent une tournée internationale. Un producteur de cinéma, André Korben, les repère et les recrute pour un film hors du commun.

Plongés dans leur art, ils ne s’aperçoivent pas du danger qui rôde en Europe sous la bannière allemande…

Planétarium, c’est un très joli film dont l’intrigue est superbement portée par Natalie Portman, Lily-Rose Depp, et Emmanuel Salinger. Nommé à la Mostra de Venise, il est toutefois reparti bredouille.

Dans mon cœur en tout cas, il a raflé tous les prix !

Dedans, le binôme Natalie Portman/Lily-Rose Depp est à ce point convaincant que j’ai désormais envie de le voir à nouveau réuni au cinéma.

Voilà ma belle prune d’hiver, tu connais désormais mieux la filmographie de Lily-Rose Depp qui, à seulement 19 ans, a déjà quelques très beaux films à son actif.

Je ne t’en ai pas parlé plus haut, mais je te conseille également de Yoga Hosers, l’OVNI de Kevin Smith, et L’homme fidèle de Louis Garrel, actuellement à l’affiche.

Et surtout, n’oublie pas de foncer voir Les Fauves dès le 23 janvier au cinéma !

À lire aussi : 3 raisons de découvrir Rose, la touchante héroïne d’Une jeunesse dorée

JE DEPASSE MA PEUR DU SKATE (AVEC BÉRENGÈRE KRIEF)

Commentaires
  • Dame de lotus
    Dame de lotus, Le 24 janvier 2019 à 11h03

    J'ai quand même l'impression que Madmoizelle met en avant beaucoup de personnes "underground" ou qui n'ont pas le package familial de LRD :hesite:

    Tout ça me met un peu mal à l'aise, j'en ai à la fois assez d'entendre parler de LRD (notons que j'en ai aussi assez d'entendre parler de Bilal Hassani, mais par contre on peut me parler d'Harry Potter H24, comme quoi, les goûts et les couleurs...), mais d'un autre côté, je ne comprends pas pourquoi elle devrait se justifier de quelque chose qu'elle n'a pas choisi :hesite:. Le questionnement est légitime, mais hé, qu'est-ce qui est bienveillant ? Elle n'a pas à répondre de quoi que ce soit, même si le débat est intéressant, elle ne fait rien d'illégal, de répréhensible, son côté "enfants de" lui apporte probablement autant de choses positives que négatives, alors bon, laissons-la en paix. La bienveillance, à nouveau.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!