La pénétration en période de règles devient moins salissante grâce à Flex !

Flex, une start-up américainen propose un nouveau type de protection hygiénique qui permet notamment la pénétration pendant les règles... Sans taches de sang ! Focus sur ce tampon discret et efficace.

La pénétration en période de règles devient moins salissante grâce à Flex !

Faire du sexe pendant ses règles n’est pas toujours une idée attrayante. Pour beaucoup la réponse est nette : ce n’est pas possible. En cause on retrouve les personnes phobiques (ou simples dégoûtées) du sang périodique, celles qui ont peur pour leurs draps ou plus simplement celles qui souffrent pendant leurs menstrues.

Depuis quelques années, on entend de plus en plus parler de la coupe menstruelle. Il s’agit d’une bonne alternative aux protections hygiéniques classiques, notamment pour ne plus sentir d’écoulements ! Malheureusement, la cup ne permet pas la pénétration vaginale.

Et c’est dans ce cadre que la protection hygiénique Flex arrive avec des promesses alléchantes comme celle de pouvoir faire du sexe sans gêne… 31 jours par mois.

Flex récolte un million de dollars pour des promesses de rêve

Slate rapporte que la start-up à l’origine de ce produit a déjà récolté un million de dollars. Un succès qui marque un intérêt nouveau des investisseurs pour les problématiques liées aux menstrues. 20% des premiers acheteurs seraient des hommes !

Une surprise qui est moindre quand on entend les multiples promesses vendues par le produit. En plus de la pénétration sans gêne, l’entreprise explique sur son site que Flex n’exposerait pas les utilisat•eur•rices au syndrome du choc toxique, une maladie infectieuse qui peut entraîner d’importantes complications voire la mort.

Bref, au niveau médiatique c’est une réussite pour un produit déjà désigné comme « tampon du futur » par le New York Times.

Flex, comment ça marche ?

Contrairement aux protections classique qui se posent dans le vagin, relativement près de l’entrée, Flex se place au plus profond, sur le col de l’utérus. Pour mieux comprendre, regardez cette vidéo.

Sur le site de la start-up, il est précisé que la protection s’enlève très facilement. Il va sans dire qu’il faut être à l’aise avec son corps.

Le gros bémol de l’affaire est que Flex est jetable et ne s’utilise que 12h, contrairement à la coupe menstruelle qui est réutilisable. Une différence qui se voit notamment au niveau du prix : comptez 20$ (17,7€) pour 8 exemplaires.

Et si Flex ne faisait que soulever un problème de société ?

L’intention de ce produit est tout à fait louable. Il protège, le plus discrètement possible, du symptôme le plus visible des règles : la perte de sang.

Une bonne idée mais pas forcément une grande nouveauté. Depuis longtemps, des personnes s’enfoncent le vagin des des bouts d’éponges afin d’éviter ce symptôme menstruel tout en gardant possible la pénétration !

Peut-être qu’en levant progressivement le tabou autour des menstruations, davantage de personnes seront prêtes à tester la pénétration en période de règles : ça coûte moins cher de passer une serviette tachée en machine que d’investir dans Flex. Mais bien évidemment, chacun•e fait ce qu’il/elle veut avec son corps et se passer de pénétration pendant quelques jours par mois est un choix tout à fait louable !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 49 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Bananapower
    Bananapower, Le 31 août 2016 à 17h49

    @Nyxi
    Perso sur un même laps de temps je perds autant de sang en saignant du nez que via l'utérus.
    Je dirais même que mes saignements de nez sont nettement plus important en terme de début ^^

    Bon après je comprend totalement que certains aient pas forcément envie de se trempouiller dans le sang. ça salit, ça sèche, ça tâche etc.
    C'est juste que d'aller humilier sa compagne de façon excessive c'est du grand n'importe quoi.
    Surtout si la fille n'est pas en plein flux puissance 1000.
    C'est pas immonde comme truc, ça se contrôle pas (je pense que plus d'une fille s'est déjà fait surprendre par un saignement).
    Bref.

    Et je pense vraiment que si il y avait moins de tabou et plus de dialogue sur les règles, il y aurait moins de situation de ce type.

    Après @Princessechat il y aussi certes les gens qui ont des dégouts inexpliqués. Moi par exemple les cheveux ailleurs que sur la tête des gens je trouve ça atroce. Genre les cheveux dans les serpillières à frange. EURK
    Mais bon, j'imagine que parmi ces personnes il en existe avec un peu plus de tact. =)
    La nuance entre c'est moche / j'aime pas.
    C'est dégueulasse / ça me dégoute.
    Vérité générale / appréciation perso.

Lire l'intégralité des 49 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)