Les femmes mariées s’éclatent moyen au pieu

Oui oui oui c’est bien beau, toute l’effervescence passée autour du mariage de William et Kate mais dix jours plus tard, qu’advient-il du couple princier ? Beh c’est bien simple : après ce jour magique, LE QUOTIDIEN PREND PLACE. Et à ce jeu-là, le quotidien est plus fort que tout et surtout plus balèze que la […]

Les femmes mariées s’éclatent moyen au pieu

Oui oui oui c’est bien beau, toute l’effervescence passée autour du mariage de William et Kate mais dix jours plus tard, qu’advient-il du couple princier ? Beh c’est bien simple : après ce jour magique, LE QUOTIDIEN PREND PLACE.

Et à ce jeu-là, le quotidien est plus fort que tout et surtout plus balèze que la libido. Gleeden, le site de rencontres extra-conjugales, vient de sortir une étude réalisée sur 2 000 femmes françaises de 30 à 45 ans et toutes mariées, à propos de leur vie sexuelle. Bien sûr, venant de Gleeden, l’étude cherche à démontrer que la vie sexuelle mariée n’est pas glorieuse et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils ont réussi à dénicher des chiffres flamboyants… si on s’en tient à ces stats, on peut même supposer que ce qui attend Kate Middleton dans les années à venir, c’est globalement pas la joie.

Avec une moyenne de six rapports sexuels par mois, 61% des femmes affirment qu’ elles s’ennuient au lit avec leur conjoint, la « monotonie » est la 1ère des causes invoquées, même si 89% d’entre elles ressentent toujours de l’amour pour lui.

Elles regrettent de ne s’en tenir qu’aux positions « classiques » pour 42% d’entre elles et affirment simuler « régulièrement ».

Parmi les femmes qui ont une activité sexuelle plus de six fois par mois, elles passent à l’acte par désir (28%), par habitude (30%), pour « faire plaisir » à leur conjoint (24%) et par « devoir conjugal » (18%).

Devoir conjugal. L’expression est lancée. Elle fait mal.

Deux femmes sur dix se disent « peu ou pas épanouies » dans leur couple, et 14% d’entre elles avouent faire chambre à part depuis plus de 6 mois.

Et à celles qui diront « et la tendresse, bordel ? »… bah vous avez raison, la preuve.

Plus étonnant, elles sont 58% à affirmer que leur couple peut survivre sans sexe. Et la tendresse semble être « un élément déterminant » de la pérennité de leur union pour 95% des sondées.

Voilàààà. Qui veut une corde ? Vous pourrez pas dire qu’on vous a pas prévenues. La prochaine fois, tonton Fab reviendra avec un article « X façons de revigorer sa vie sexuelle pendant son mariage ». À moins que vous soyez trop jeunes pour en avoir quoi que ce soit à carrer. Et vous auriez bien raison.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 47 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Fab
    Fab, Le 10 juin 2011 à 16h13

    AnyWay;2286448
    Je viens de lire les 4 pages de commentaires et ce qui m'a le plus frappé, c'est juste à quel point on se sent toutes jugées et remises en question dans nos choix, et qu'on a le sentiment de devoir se justifier d'avoir une opinion et de la façon dont on vit sa vie. L'une se justifie et du coup l'autre se sent agressée et se justifie à son tour etc, alors que je suis sûre qu'à la base la plupart des filles qui ont posté sont tolérantes et non moralisatrices! (enfin j'espère ^^).

    Je pense qu'on se trompe de débat, la question c'est pas est-ce que j'ai raison de rejeter le mariage ou au contraire d'y aspirer, enfin moi quand je viens lire les commentaires c'est plutôt pour voir les différents avis et essayer de voir comment on peut percevoir les choses d'un point de vue différent du mien.
    Après c'est sûr que j'ai mon opinion et ma façon de vivre les choses qui ne changera sûrement jamais du tout au tout parce qu'elle fait partie de ma personnalité et de comment j'ai été façonnée par la vie, mais je trouve que ce genre de débat ne peut que contribuer à nous ouvrir un peu plus en nous montrant d'autres points de vue, en tout cas c'est comme ça que je perçois les choses.
    Reviens quand tu veux ! :) Tu viens de résumer en quelques phrases le pourquoi du comment de l'intérêt des débats sur madmoiZelle (et aussi pourquoi parfois, ils ne sont plus intéressants du tout) !

Lire l'intégralité des 47 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)