Un éternuement est-il un mini-orgasme ?

Par  |  | 5 Commentaires

D'où vient la légende urbaine d'après laquelle il est possible de prendre son pied en nifflant du nez ? Une enquête de Queen Camille.

Un éternuement est-il un mini-orgasme ?

Arrêtez-moi si je me trompe mais passer à côté d’un éternuement, c’est aussi frustrant qu’être interrompue à deux doigts de la jouissance.  Ah ah ah… Presque. Raté.

Lâcher un bon AtchAH!, au contraire, serait l’équivalent nasal de l’orgasme sexuel, d’après des sources très peu vérifiées.

Mais cette analogie ne trouve pas de fondement scientifique.

Bien sûr, dans les deux cas, ça monte, ça monte puis ouf ! Une sensation intense de libération et de soulagement nous envahi. 

Un orgasme s’accompagne d’un relâchement de la tension accumulée dans les muscles tout au long de l’excitation.

De même, lorsque tu éternues, les nerfs de tes naseaux envoie un message au cerveau pour que tes abdos et les muscles de ta poitrine se contractent. Cela permet aux poumons d’envoyer une bonne rafale d’air dans ton nez et ta bouche afin d’expulser ce qui doit l’être.

Le relâchement de ses muscles après l’éternuement peut rappeler la détente consécutive à un orgasme. Mais la comparaison s’arrête là.

La différence entre un éternuement et un orgasme

Éternuer et avoir un orgasme sont deux activités saines qui entrainent la libération d’hormones du bonheur dans le cerveau.

Mais la quantité d’endorphine, d’adrénaline et de dopamine balancée dans un cerveau au sommet de la jouissance est nettement supérieur à celle libérée lors d’un éternuement, comme l’indique la sexologue Vanessa Thompson dans cet article.

Cependant, d’après cette étude 2008, il existe des cas très rares de personnes qui ne peuvent s’empêcher d’éternuer quand elles sont excitées ou qu’elles jouissent. Cela serait dû à une confusion du système nerveux autonome, qui contrôle la respiration, la lubrification et l’érection.

Mis à part ce mystérieux phénomène, les éternuements n’ont pas de lien réel avec le plaisir sexuel.

Si éternuer équivalait à avoir un orgasme, les allergies seraient moins relous.

Et toi, tu avais déjà vu une similitude entre éternuement et orgasme ? Qui ici se masturbe le nez ? 

À lire aussi : Jouir par les seins, c’est possible ? Comment y arriver ?

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires
  • Mélishnek
    Mélishnek, Le 7 août 2018 à 16h03

    ...mais alors si je suis le raisonnement de tension musculaire qui se relâche et entraine un soulagement, on peut dire qu'aller faire caca après s'être retenu pendant un moment est un mini orgasme!

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!