5 erreurs classiques du premier rendez-vous

Par  |  | 21 Commentaires

Non, la drague n'est pas quelque chose d'inné ! Voici donc quelques conseils pour éviter des erreurs au premier rencard.

5 erreurs classiques du premier rendez-vous

Quand un bébé apprend à marcher, il tombe VRAIMENT beaucoup de fois. Une quinzaine d’années plus tard, quand ce même bébé se retrouve sur le marché de la drague, eh bien, c’est la même chose. Il se plante beaucoup.

C’est parfois flippant, et heureusement, le plus souvent c’est mignon. Mais vous savez quoi ? C’est la vie. Tant pis tampax, c’est pas tendax. 

Si vous êtes actuellement entrain de faire vos premiers pas dans la péchoterie, voici cinq erreurs de débutant•es à éviter au premier rendez-vous.

S’habiller VRAIMENT différemment de d’habitude (genre avec des talons alors que t’es plus claquettes-chaussettes)

Le décor est le suivant : ce soir, premier rendez-vous avec Pédro.

Anouk, 17 ans ¾, a lu dans plein de magazines qu’il faut se faire SUR-BONNASSE à un premier rencard, sinon l’autre va vous jeter des tomates.


« Les mecs » n’aiment pas les filles qui « ne prennent pas soin d’elles », c’est bien connu.

Plusieurs problèmes se posent :

  • C’est assez désagréable de draguer quelqu’un quand on est mal à l’aise dans sa jupe en cuir qui colle au SIF (après, ça peut être une stratégie pour se déshabiller plus rapidement).
  • Cette stratégie de s’habiller extrêmement bien pour un premier date ne prend pas en compte qu’il y en aura peut être un second, un troisième, voire peut être toute une vie. Porter des chaussures à talons Miss Coquine toute sa vie, est-ce un rêve ? Je ne pense pas.

Alors, un conseil : venez à l’aise. La rumeur dit qu’une personne qui s’assume pourra toujours pécho, même vêtue d’un sac poubelle.

Bon, après, la rumeur ne précise pas qui cette personne va pécho. J’avoue.

Attendre que l’autre fasse le premier pas (et finir par être aimée « comme une sœur ♥ »)

Je sais, je l’entends, tous les arguments sont bons pour se la jouer « petite chose timide et fragile qui ne fera pas le premier pas ». On peut par exemple se dire :

  • Imagine que cette personne me mette un râteau ?
  • Imagine qu’elle préfère largement être celle qui prend les devants ?
  • Imagine qu’elle pue de la gueule ?

Je comprends, mais vous savez quoi ? Si vous pensez tou•tes les deux ça, il ne se passera rien.

N’oubliez pas que Booba a un jour dit : « Ce qui ne tue pas rend plus fort ou handicapé ». Alors une seule règle :

Au pire, offrez à l’autre un chewing-gum.

Boire trop d’alcool au premier rendez-vous

N’oubliez jamais : à faible dose, l’alcool peut aider à prendre confiance.

À forte dose, l’alcool peut aider à VOMIR.

Alors si vous ne voulez pas un jour vous retrouver comme ce mec qui s’est mis à pleurer en parlant de son ex après avoir bu trois verres de vins (bisou Alex) : faites attention à l’alcool.

La modération, votre meilleure amie, surtout pour sauver votre égo.

Trop parler au premier rendez-vous

Pas question ici de me la jouer philosophe en disant :

« Si ce que vous avez à dire ne vaut pas plus que de l’or alors taisez-vous. »

C’est plutôt que si votre flot de paroles finit par noyer l’autre et que vous n’êtes pas nécrophile, ralentissez.

Prenez donc régulièrement la température pour réaliser le temps que vous passez à parler VS le temps que l’autre passe à parler. Si la jauge est inégale, je vous encourage à rééquilibrer comme ceci :

« Bon, là je parle beaucoup de moi. Toi, raconte-moi, t’étais comment quand t’étais enfant ? »

C’est cool la discussion ! Il ne faut juste pas que ça tourne au monologue.


Moi quand il passe 40 minutes à m’expliquer sa passion pour les moteurs d’avion, enfin surtout ceux depuis 2009 tu vois (kissou Florian)

Ne pas couper court au rencard chiant

Prenons deux personnes au pif, Camille et Andréa. Camille étudie la compta. Andréa aussi étudie des choses chiantes.

Le rencard ne dure que depuis 20 minutes. Quand Camille a demandé à Andréa ce qu’il aime dans la vie, il a soupiré avant de répondre :

« Je sais pas. »

Alors Camille a envie de fuir mais la politesse dit que ça ne se fait pas. Alors Camille s’emmerde et les heures passent. Alors Camille se dit, avec mélancolie :

« Voilà une soirée de ma vie que je ne récupérerai jamais. »

Et c’est vrai.

Ne soyez pas Camille.

Si vous avez tenté plein de choses pour rendre le rendez-vous plus sympa et que vous vous ennuyez toujours, eh bien vous n’avez aucun compte à rendre à l’autre. Dites poliment que vous êtes fatigué•e et barrez-vous boire des pintes avec vos ami•es plus drôles.

Je vous laisse m’envoyer vos récits de rendez-vous ratés histoire de me soutenir dans la galère.

À lire aussi : REPLAY — You Go Girl sur la drague… en tant que meuf

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Anouk Perry

Anouk est rédactrice Sexe, Société et Feel Good ! Sa devise dans la vie ? YOLO. Si elle a l'air d'avoir un balai dans le cul, ne vous inquiétez pas. Il s'agit en fait d'un aspirateur.

Tous ses articles

Commentaires
Forum Facebook
  • Manea
    Manea, Le 11 juillet 2017 à 9h54

    @Aconiti : c'est dommage qu'ils le prennent comme ça... Perso j'adore aller au musée avec des gens qui s'y connaissent, on apprend pleins de trucs et ça rend la visite plus vivante (je pense notamment à une de mes meilleures amies, passionnée d'égyptologie, avec qui c'est génial d'aller au Louvre et au père d'un de mes ex qui avait une culture G tellement énorme qu'il te faisait la visite guidée et commentée de la moitié des musées parisiens).

    Après j'ai tendance à être un peu pareille mais plutôt pour les sorties au zoo et parc animaliers x)

    Niveau premier date au musée, je me souviens d'une sortie avec un mec à l'expo sur le mouvement punk à la cité de la musique, j'avais passé un très bon moment ^^

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!