Avoir mal pendant le sexe, une réalité pour la grande majorité des femmes

Une étude révèle que la grande majorité des femmes ont déjà eu mal pendant les rapports sexuels. Pourquoi ce moment de plaisir est-il si souvent synonyme de douleur ?

D’après une récente étude britannique, 73% des femmes déclarent expérimenter ou avoir expérimenté de la douleur pendant les rapports sexuels.

Un chiffre ahurissant pour une activité censée procuré du plaisir…

La majorité des femmes ont déjà eu mal pendant le sexe

La douleur est un thème récurrent des problématiques autour de la sexualité féminine.

Elle est régulièrement associée à la pénétration vaginale par le pénis, et la plupart des jeunes femmes intègrent ce « risque » avant même leur « première fois » (avec pénétration), qu’on leur promet forcément douloureuse. 

De la simple gêne à la réelle souffrance, plus de deux tiers des 1200 Britanniques de 16 à 74 ans interrogées pour cette enquête de la marque Durex ont déjà eu mal pendant les rapports.

Une femme sur dix a indiqué que cela avait des impacts négatifs sur sa vie de couple.

Les auteurs de cette étude parue dans le BJOG, le journal international des soins obstétriques et gynécologiques, soulignent les conséquences de ces chiffres :

« Bien que la douleur pendant le sexe soit moins évoquée par les femmes que le manque d’intérêt pour le sexe et la difficulté à atteindre l’orgasme, c’est souvent leur problème sexuel le plus éprouvant. 

Il amène un sentiment d’isolement, de honte, d’infériorité, une perte de confiance et un sentiment de pas avoir le contrôle de leur sexualité. »

À qui revient la faute de cette souffrance ?

Pourquoi j’ai mal pendant le sexe ?

Des pathologies telles que la dyspareunie et la vestibulodynie peuvent être la cause de douleurs pendant les rapports, de même que la sécheresse vaginale.

Mais les résultats de l’enquête semblent indiquer que le manque de communication est également la source d’une souffrance que l’on préfère taire, ou qui n’est pas entendue.

Seulement 54% des hommes interrogés ont déclaré avoir remarqué la douleur de leur partenaire. Par manque d’attention ou d’informations ?

De l’autre côté, 15% des femmes sondées ont avoué avoir volontairement « accéléré les choses » pour mettre fin à la douleur, et 9% d’entre elles ont dit avoir déjà simulé un orgasme.

42% des sondées ont cité le rôle de la position dans l’expérience de la douleur et ont déclaré en vouloir à leur partenaire de ne pas toujours « être capables de leur donner du plaisir ».

Difficile (et inutile ?) de rejeter la faute sur un genre ou un autre…

Il semble en tout cas qu’un formidable manque (de plaisir) à gagner pourrait être comblé par une meilleure communication entre les partenaires.

Et toi, tu as déjà eu mal pendant un rapport sexuel ? Comment as-tu réagi ? 

À lire aussi : La crampe dans le pied et autres douleurs débiles pendant le sexe

JE DEPASSE MA PEUR DU SKATE (AVEC BÉRENGÈRE KRIEF)

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires
  • SmileandCo
    SmileandCo, Le 7 février 2019 à 16h54

    Pour avoir vécu cela pendant des années, il ne faut surtout pas hésiter à dire à son partenaire qu'on a mal et également ne pas hésiter à le guider. Certains hommes sont plus outillés que d'autres et ils ne se rendent pas forcément compte de l'impact que peut avoir leur engin sur nos petits minous. Il n'y a rien de pire que d'avoir mal pendant les rapports, surtout qu'après on se contracte, on est limite stressée pour les fois d'après et ça ne fait qu'empirer les choses au moment de l'acte.
    Généralement les hommes qui aiment donner du plaisir, ce qui exclut les hommes égoïstes au lit, apprécient qu'on leur dise ce qu'on aime et comme il faut s'y prendre. Ils prennent leur pieds à nous faire prendre le notre ;)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!