« Divines » raconté par sa réalisatrice et son héroïne

À l'occasion de la sortie de Divines ce 31 août, Mélissa a rencontré sa réalisatrice Houda Benyamina et Oulaya Amamra, qui tient le rôle principal.

Cette vidéo a été réalisée dans le cadre d’un partenariat avec Divines.
Conformément à notre Manifeste, on y a dit ce qu’on voulait.

Cette année au Festival de Cannes, le premier long-métrage de Houda Benyamina, Divines, a obtenu le prix de la Caméra d’Or.

Ovationné pendant dix minutes par le public de la Quinzaine des réalisateurs, Divines a été une révélation de taille. Bouleversant, brillant, il suit Dounia, 15 ans, dans sa quête d’émancipation et de « money, money, money ». Elle va ainsi quitter son BEP accueil pour travailler pour une dealeuse, entraînant sa meilleure amie dans ses combats.

Nous avons rencontré Houda Benyamina et sa soeur Oulaya Amamra, qui tient (brillamment) le rôle principal de Dounia. On leur prédit un bel avenir !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mrs Sulu
    Mrs Sulu, Le 8 septembre 2016 à 16h36

    Elfete
    Ps: le révisionnisme n'a pas forcément un rapport avec la Shoah, et tu confonds avec le négationnisme.
    En fait, quand nous taxons machin ou bidule de négationnisme, eux disent qu'il est nécessaire de réviser. Les méchants disent eux-même qu'ils font du révisionnisme. Ils s'appellent les révisionnistes ( va voir le blog de Faurisson par exemple).
    Elfete
    même que cette notion existe.
    Mais ça existe, en tout cas à mon avis.
    Je ne peux pas répondre pour @Eclise mais je n'ai pas eu l'impression qu'elle disait ça ( ce que tu dis qu'elle dit de la violence).
    Edit:
    Je n'ai pas trouvé que les faits avaient été minimisés par la réalisatrice non plus.

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)