Conseils pour atténuer ou épiler sa moustache

Marre du petit duvet qui fait de l'ombre à ton plus beau rouge à lèvres ? Voici quelques conseils pour atténuer l'apparence ou te débarrasser de cette maudite « stache-mou ».

Conseils pour atténuer ou épiler sa moustache

Tout le monde a du duvet au-dessus des lèvres, de façon plus ou moins marquée selon sa carnation et sa pilosité. Si ce petit tapis douillet commence à te peser sur le système pileux, voici quelques conseils pour l’atténuer ou t’en débarrasser plus ou moins définitivement !

gif-anime-moustache-merlin-lenchanteur-disney

J’ai du duvet : que faire ?

L’erreur, quand on a un petit duvet à peine remarquable, serait de vouloir le traiter comme des poils de jambe ou d’aisselle, à grands coup de rasoir ou d’épilateur.

Pour la petite histoire, les hommes et les femmes sont recouverts d’un duvet qui ne se transforme en véritables poils qu’au moment de la puberté, par l’action des hormones. La production hormonale de la femme fait que les poils sur le visage, sur la poitrine et sur le dos demeurent généralement du duvet tout au long de sa vie.

En traitant une zone de duvet comme une zone de poils « adultes », on risque de stimuler le follicule pileux et de se retrouver avec de vrais poils, plus foncés et plus épais, à la place de ce doux duvet. Pour t’éviter de pouvoir enfiler le costume de Walker Texas Ranger de lors de la prochaine Nuit des Sosies, je te conseille donc d’opter pour la décoloration, qui a le mérite de ne pas traumatiser le système de croissance du poil !

1179431339788

Comme son nom l’indique, la décoloration consiste à retirer les pigments de couleur du poil pour le rendre blanc, presque transparent. C’est une technique plutôt simple qui peut même être réalisée chez soi grâce à de petits kits vendus dans le commerce.

Attention quand même si tu as la peau sensible : ce type de produit à base de peroxyde d’hydrogène peut être assez irritant. Je te conseille donc de réaliser un test de sensibilité dans le creux de ton coude avant de t’en tartiner allégrement le visage, et de toujours appliquer une crème apaisante après chaque utilisation.

Malheureusement, si elle est parfaitement adaptée aux peaux claires, la décoloration de la moustache n’est pas toujours du plus bel effet sur une peau mate, métisse ou noire. N’hésite donc pas à aller demander conseil à une esthéticienne avant de te lancer la tête la première dans l’eau oxygénée.

J’ai des poils foncés : quelle technique pour moi ?

Si ton duvet comporte quelques vrais poils à l’air menaçant, l’épilation peut être une solution intéressante, à condition qu’elle soit réalisée dans les règles de l’art !

Avant d’utiliser une pince à épiler ou un épilateur mécanique pour le visage, désinfecte bien ton instrument de torture ainsi que la zone à épiler. Une fois que tu es satisfaite du résultat de ton épilation, désinfecte à nouveau ta peau et applique un soin hydratant pour éviter l’apparition de petits boutons plutôt disgracieux. Au passage, je te déconseille les lotions à base d’alcool qui risquent d’irriter (et même de brûler) ton épiderme déjà sensibilisé.

epilation-poils-homme

Dans le commerce, tu peux trouver des bandelettes de cire froide pour le visage. Très honnêtement, je ne te les conseille pas, à moins d’avoir une confiance aveugle en tes doigts de fée… Quitte à investir, autant aller chez l’esthéticienne qui, au moins, ne risque pas de t’arracher la moitié de la gencive au passage.

J’ai un début de moustache : comment y voir plus clair ?

Avant de t’acheter un rasoir trois lames, pose-toi les bonnes questions. Et si ton petit problème de pilosité était dû à autre chose qu’à ton amour pour Magnum ?

Si ta bouche n’est pas la seule à être touchée et que tu as l’impression d’être plus poilue que la moyenne sur d’autres parties du corps, peut-être serait-il bon d’aller consulter un gynécologue et de réaliser un bilan hormonal. Sans le savoir, tu es peut-être atteinte d’hirsutisme.

Pas vraiment considéré comme une maladie, l’hirsutisme est surtout un symptôme et peut être le signe d’une indication médicale plus sérieuse, alors n’attend pas trop longtemps avant d’aller consulter ! Une fois que tu sauras de quoi il en retourne, tu pourras t’attaquer aux poils.

À lire aussi : L’hirsutisme — Témoignage

Avec une technique d’épilation classique à la pince ou à la cire, tu pars pour trois semaines de tranquillité. Passé ce délai, tu devras repartir à la chasse aux poils.

Si tu cherches une solution plus radicale, sache qu’il existe plusieurs techniques d’épilation dite « définitive » (en vrai, c’est plus « longue durée » que définitif) : le laser, la lumière pulsée et l’épilation électrique.

  • Le laser est la méthode la plus radicale (et aussi la plus coûteuse). Réalisée par un médecin, elle cible les poils très foncés et épais qu’elle détruit par effet thermique. Le seul petit souci, c’est que le laser a tendance à stimuler la pousse d’autres poils, en chauffant les bulbes pileux aux alentours de la zone traitée. En tout, il faut environ cinq séances espacées d’un mois pour un résultat aussi lisse que le torse de Zac Efron.
  • La lumière pulsée est la deuxième technique la plus utilisée. Moins chère mais aussi moins puissante que le laser (à part ça, c’est à peu près le même fonctionnement), elle est proposée en institut ou en cabinet médical. Il faut compter entre six mois et un an pour traiter la moustache, à raison de cinq à dix séances espacées d’un mois. Comme pour le laser, il est possible que la lumière pulsée encourage la pousse de poils non désirés.
  • L’épilation électrique est la plus douloureuse des trois, et donc celle que j’ai le plus de mal à conseiller. Elle consiste à enfoncer une aiguille le long du poil jusqu’au bulbe et à le cautériser. Rien que ça, j’en ai des frissons ! Dix séances de trente minutes seront nécessaires pour éliminer une moustache.

Et toi, comment vis-tu la présence de ton petit duvet ? Fais-tu quelque chose en particulier ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 71 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Gadda
    Gadda, Le 27 octobre 2016 à 20h54

    @BarbieDroguée : oui c'est clair que ça malheureusement on peut rien y faire >< tu as raison aussi je pense au niveau rentabilité, c'est clair que le laser permet de traiter des zones beaucoup plus grandes.
    Tant que tu as trouvé le truc qui te convient c'est le plus important ! Je t'envoie plein de courage pour la fin de tes séances :supermad:

Lire l'intégralité des 71 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)