Comment serrer un vieux beau (mais pas trop vieux quand même)

Aujourd’hui, quand je vois une jeune fille pendue au bras d’un homme qui a l’air d’être son oncle, je me méfie. Mais ça n’a pas toujours été le cas. Parce que c’est important que tu vives des choses crazy sexy cool avant de fonder un foyer, je vais te raconter comment tu peux avoir ton […]

Comment serrer un vieux beau (mais pas trop vieux quand même)

Aujourd’hui, quand je vois une jeune fille pendue au bras d’un homme qui a l’air d’être son oncle, je me méfie. Mais ça n’a pas toujours été le cas. Parce que c’est important que tu vives des choses crazy sexy cool avant de fonder un foyer, je vais te raconter comment tu peux avoir ton « Amant » à toi, un homme à qui il suffit de plier son âge en deux pour faire le tien…

Pour ferrer de l’ancêtre, il faut t’intéresser à l’époque de laquelle il vient : le XXème siècle. Pour que tu te lances en pleine conscience de ce qui t’attend, lis cette notice trouvée dans le Couid, à la page « année 1985 » :

En 1985, les hommes portaient des pull-overs Poivre Blanc et disaient « cool’ups » pour signifier qu’ils se sentaient bien. Leur perception des choses était erronée : le temps était multiplié par 3, à cause de véhicules tels que les Opel Ascano, et du fait aussi qu’ils devaient communiquer par lettre en mettant la date et la ville en haut à droite. La séduction était biaisée, la faute à la coupe « bouclé sur le dessus, court sur les côtés » et aux bandes sonores dédiées à la séduction qui donnaient une vision poussive et pessimiste de la vie. Surtout, le quotidien était handicapé par la possession de gros modèles de téléphones portables à antenne impossibles à porter autrement que dans un sac à dos Waïkiki.

Ni perverse ni malsaine, la relation dépassant les 15 ans de différence devrait quand même être notifiée par un avertissement sur l’emballage. Ah ben ça tombe bien, première partie : Avertissement… Choses à savoir avant d’entreprendre l’ascension d’une personne âgée.

Des anachronismes en tous genres, mais surtout visuels

Au début tu t’en fous d’avoir l’impression qu’il sent la laque Elnett quand il t’embrasse. Mais le problème, c’est qu’à un moment donné ça risque de te saouler. Surtout qu’avec sa coupe « brushing fait avec la brosse », il est pas loin de ressembler à une photo de catalogue chez le coiffeur.

Être accompagnée par un mannequin Pétrole Hahn, c’est marrant cinq minutes dans l’intimité, mais je t’assure qu’au moment de le présenter à tes copines, la coupe George Michael ne forcera pas le respect de ta bande. Elles qui sont persuadées que tu vas sombrer dans la permanente pour être raccord avec Gontran, j’te dis pas le carnage…

Et puis s’il n’y avait que ce détail au somment de l’être, ça passerait. Le problème, c’est aussi qu’il est fringué comme dans Retour vers le futur. Ses pantalons framboise à une demi-paye le morceau n’y pourront rien changer, surtout s’ils sont assortis à une chemise à carreaux et des boots. En plus, il se fout bien de ton air mortifié quand tu le vois accoutré comme Marty, à son époque c’était hypra in cet accoutrement (le « hypra in » est aussi d’époque).

Et puis un jour, il te dit « j’ai été punk », et aussi mannequin pour les perceuses Weldom. En 1989.

Chaque être a ses dossiers, c’est écrit dans le Nouveau Testament anglican. Mais t’imaginer cet homme en jeans cigarette et Doc Martens coquées faisant la nique aux passants dans les années 80, c’est dur. D’autant qu’au moment où vous parlez, il sera certainement pourvu d’un poste à responsabilité, d’un emploi artistique ou d’une manucure, au choix.

Pendant qu’il t’explique, le torse gonflé de fierté, que les agences spécialisées en mannequinat de main se disputaient ses services, tu refais mentalement le calcul. (Voix de ta tête :) « Alors c’était en 1989, j’avais donc 4 ans, et lui avait déjà été punk. Mais ça vaut le coup, il ressemble tant à Victor Newman… » Et là, tu reprends le fil de la conversation, alors qu’il est en train de te dire « modèle de main pour Weldom c’était plutôt grassement payé à l’époque… ».
(Re-voix dans ta tête) : quelqu’un qui dit « à l’époque », c’est pas bon signe…

La DLU (Date Limite d’Utilisation)

Celle-ci est facile à déterminer. Si tu peux répondre oui aux affirmations suivantes, c’est que tu dois changer de mec. A moins de préférer le trip tâches de vieillesse au reste des plaisirs de la vie.

  • A-t-il fait un service militaire de plus de 3 ans ?
  • Se plaint-il de rhumatismes, d’arthrose ?
  • Parle-t-il de la « cochinchine » ?
  • A-t-il un chapeau comme Crocodile Dundee ramené d’Australie ?

Lui flirte avec la quarantaine, tandis que tu comptabilises deux décennies à tout casser en comptant tout. Ça va être compliqué, mais si à Des chiffres et des lettres ils font 123 avec 8 et 1, y’a pas de raison. On n’est pas plus bête qu’une autre.

Le vieux beau aime le sport et il n’est pas pudique, tu le choperas à l’issue de l’exercice

En réalité, il se vautrerait bien comme toi et tes amis sur un canapé à bouffer des Magnums, mais à partir d’un certain âge le gras se fixe et donc tu peux oublier. Direction le squash, la piscine, le tennis, la rando, les refuges de montagne et finalement le sexe, un moyen de perdre efficacement du poids sans s’emmerder outre mesure (donnée que tu rappelleras à ton sexy débris au moment opportun). Pour l’instant, écume la salle en évitant le survêt’ Atemi et la chaussette gant de toilette, parce que le but c’est quand même de lui donner rapidement envie physiquement de toi. Le petit plus offert par la maison, c’est que l’absence de pudeur de ton sujet le mènera, après l’effort, dans le sauna sans ses apparats, endroit où tu vas me faire le plaisir de le rencontrer de manière fortuite. Je sais, la nature est belle. (Nota bene : claque le monikini parce qu’on n’a pas dix ans, mieux vaut mettre le paquet tout de suite).

Le vieux beau aime les tours du monde…

Tu n’y connais rien en contrées exotiques ? Tant mieux, regarde comment on transforme un défaut en un atout charme :

– Tu sais, lorsque j’étais en Argentine…
– Oh Gontran, vous êtes allé rencontrer les racines de la sensualité, racontez-moi ces corps qui se serrent au son de l’accordéon qui saigne (abuse sur le vocabulaire, monsieur est habitué à la littérature classique, ça passera)
– Je ne savais pas que tu t’intéressais aux danses sud-américaines. Je pourrais te montrer quelques rudiments si le coeur t’en dit
– Vous me feriez un grand honneur d’être mon professeur. (Tilt vicieux : ok)

Hop, tu vas pouvoir lui permettre de raconter « l’Argentine », une histoire que plus un seul de ses proches ne veut entendre depuis 1984. Et puis même s’il danse comme un phoque orphelin, le principal c’est d’être en distance sociale négative.

… et les musiques sur CD

Ce qu’il y a de bien avec le CD, c’est qu’il est transportable mais pas vraiment. Puisque seule 5,4 % de la population active a conservé un discman, si tu as de la chance, lui n’en n’a pas. Fais-le alors parler de ses artistes, ses chansons préférées, afin de faire monter la pression jusqu’à ce qu’il n’en puisse plus et ait besoin de te faire écouter tous ses artistes préférés. A ce moment-là, insère-toi comme tu voudras jusqu’à dans son véhicule, puis son appartement, et adopte une pause lascive dans le creux de son canapé. Attends que passent U2 et les Pretenders, jusqu’à l’instant jazz où tu prendras soin de vider ta coupette, abandonnée sur ton immense chauffeuse, esseulée… (Tilt vicieux n°2 : ok).

D’ailleurs, pourquoi tous les Richard Gere de la terre nous serrent-ils sur un fond de jazz ? Cela pourra faire l’objet d’un autre article sur « la prédestination musicale ».

La conclusion, elle va de soi : les relations intra-âges ne sont pas évidentes ! Déjà qu’avec un mec qui a deux semaines de plus que toi c’est pas toujours facile… Il faut donc se lancer dans l’ancêtre en connaissance de cause !

Parfois, on vit des choses fantastiques avec son vieux beau… On s’initie à utiliser au quotidien des mots inusités comme « inusité », ou encore « nonobstant », ce qui est utile pour briller en société.

D’autres fois encore, on apprend que son vieux beau a une femme qui s’appelle Marthe ou Jocelyne, ce qui en soi est une bonne nouvelle pour des raisons stratégiques. En effet, cette donnée constitue un moyen de pression non négligeable, te permettant de partir en vacances à la Barbade au motif que sinon tu balances tout à la vieille.

Mais peut-être ne connaît-on pas toutes les configurations !

Raconte-nous : as-tu toi aussi expérimenté le claquement de fesse fripée dans ta jeune carrière d’amante ? Ou peut-être que tu t’es contentée du « fantasme sur le prof inaccessible » ? Qu’est ce qui t’a poussé ou empêché de passer à l’acte ?

En espérant que tu auras tiré un jus instructif de cette lecture, je m’en vais rejoindre d’autres amants magnifiques aux profils incongrus, et je te salue.

La rédaction décline toute responsabilité en cas de non fonctionnement de l’appareil
Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 16 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mayliw
    Mayliw, Le 19 juin 2011 à 14h41

    Chlorophyll;850537
    Version manouche de sanseverino : Sanseverino - Il Suffirait De Presque Rien - Les Sénégalaises | Deezer

    Perso jpréfère la version de sanseverino...
    Moi aussi. Elle est géniale ! Mais l'originale est déjà super.


    Cet article m'a bien fait rire, même si le vieux beau n'est pas du tout mon fantasme. J'ai quand même eu mon moment OMG au niveau du vocabulaire : mon prof de maths, vieux beau par exellence (même s'il pue l'alcool et le tabac froid, enfin certaines trouvent ça sexy apparemment) dit tout le temps "inusité" et "nonobstant" (insupportable).

Lire l'intégralité des 16 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)