Débats & des Modes : les chaussures orthopédiques

Débats & des Modes : les chaussures orthopédiques

Qui a dit que les étudiants en orthopédie ne pouvaient pas conjuguer leur passion avec la mode ?

Voici l’arsenal complet en terme de bagues, d’écrous, de vis et de barres ferrées.  Mi femme – mi éclopée de guerre, rafistolée par le génie technique de la science fashion.

Lanvin – Carin Wester via Pixie Market

Mais à défaut de corriger, celles-ci m’ont l’air d’être plutôt casse-gueule. D’ailleurs – petite anecdote – en coulisse du dernier défilé Lanvin la légende veut que les mannequins, haut perchées sur leurs broches de 12, se cassaient la margoulette sans arrêt. Alber (Elbaz), chevalier volant-au-vent, a immédiatement remplacé les tiges de fer par des sandales plates. Ce bon Alber !

Lanvin – Acne

[polldaddy poll=4449890]

Big up
a lire également
Plus d'infos ici
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)

  • ~Heather~
    ~Heather~, Le 1 janvier 2011 à 16h40

    J'ai du mal à concevoir dispositifs orthopédiques et talons vertigineux dans le même objet.
    Pour moi, ces chaussures (que je trouve moches qui plus est) ne peuvent avoir une action thérapeutique avec autant des talons aussi hauts cépapossible !

    En fait, je crois que ces chaussures ont été créées dans l'espoir de remplir encore plus les services de chirurgie orthopédique, si elles sont autant casse - figure que le mentionne l'article :boxed:

  • AnonymousUser
    AnonymousUser, Le 1 janvier 2011 à 17h28

    Ben moi j'aime bien, hormis les grosses bottines marrons qui, pour le coup, font vraiment pompes orthopédiques. Après, évidemment, je les porterai pas hein, je risquerais de me tuer dans la chute.

  • Ancien membre
    Ancien membre, Le 1 janvier 2011 à 1h25

    Perso je suis prête à me casser la margoulettes si c'est des Lanvin...:winky:
    ADDDIIICT...oué j'assume:langue:

  • Lilie-Rose
    Lilie-Rose, Le 2 février 2011 à 10h01

    C'est spécial quand même!