Castaluna met une vraie ronde sur le devant de la scène

Une pub mode portée par le seul charisme d'une nana pulpeuse et bien en chair, improbable à la télé ? Castaluna.com compte bien y remédier.

Castaluna.com – plateforme multimarques de vêtements grandes tailles – diffusera à partir du 11 novembre et sur une poignée de chaînes (Direct 8, TMC, Téva, Paris Première et TV Breizh) un spot publicitaire avec une vraie mannequin plus-size dedans.

En noir et blanc, le clip ne dure qu’une vingtaine de secondes mais c’est assez pour tomber complètement amoureux de Clémentine Desseaux, mannequin dansante, souriante et aguicheuse. Une nana pleine de vie, a priori comme toi et moi, que l’on aimerait voir mieux représentée dans les pubs.

Chargement du lecteur...
Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 38 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Anywhere anytime
    Anywhere anytime, Le 9 novembre 2011 à 14h18

    Victoria Lucas;2674673
    Je ne suis pas du tout d'accord. Pour moi, on entre dans les grandes tailles à partir du 46, pas avant. Et encore. Il y a des tonnes de filles qui font du 46 et sont minces (si, si) parce qu'elles sont grandes et/ou que les kilos sont bien répartis. Il y a quelques années, je faisais du 42 et j'étais mince, clairement. Avec du 36 aujourd'hui je me qualifierais de maigre, pas de mince. Je fais 1m72, je ne sais pas comment mes kilos étaient répartis mais jamais personne ne m'a trouvé grosse et je ne me trouvais pas grosse du tout non plus.
    Je ne voulais absolument pas dire qu'une fille faisant du 42 est grosse, loin de là. Juste qu'avant le 42 il y a quand même 4 voire 5 tailles existantes, et que, pour moi, à partir du 42 on peut considérer les tailes comme "grandes". Mais c'est ma vision des choses, après je comprends qu'on ait pas toute sla même, en tout cas encore une fois je ne pense pas qu'une fille qui fait du 42 est nécessairement grosse.

Lire l'intégralité des 38 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)