La nouvelle campagne de lingerie &Other Stories est riche en diversité

Dans sa nouvelle campagne de lingerie, &Other Stories célèbre la diversité de la beauté des femmes, avec des modèles qui assument leurs poils, leurs cicatrices, et leurs jolis tatouages.

&Other Stories, marque appartenant au groupe H&M, s’est toujours montrée enthousiaste à l’idée de célébrer la diversité de la beauté des femmes.

À lire aussi : L’égérie de 86 ans de Van’s et &Other Stories

Dans sa nouvelle campagne de publicité, la griffe a choisi de faire poser en lingerie trois femmes aux physiques et aux charmes différents, aux mensurations « réelles », et présentant des détails souvent considérés comme des « défauts » par les diktats de beauté d’aujourd’hui : des poils assumés, des cicatrices et des tatouages divers.

Les trois modèles posent, pleines d’assurance et de sensualité, assumant leur corps et mettant en valeur les modèles de soutien-gorges et de culottes de cette nouvelle collection &Other Stories !

Les photos ont été retouchées sur Photoshop, mais sans abus, pour ne pas dénaturer le côté naturel des publicités. C’est une belle initiative de la part de la marque, qui nous montre que la beauté existe dans bien des formes et des couleurs.

Le seul regret à avoir, c’est que, vu qu’&Other Stories ne fait pas de « grandes tailles », on n’a pas pu voir dans cette campagne des femmes faisant plus d’une taille 44… En espérant que cela donne des idées à la marque pour l’avenir !

Big up
Viens apporter ta pierre aux 12 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Melicerte
    Melicerte, Le 4 janvier 2016 à 1h02

    Wep... Bien d'accord avec vous les filles ! En hiver je ne me rase plus les aisselles parce que la flemme et puis moi, ça ne me dérange pas, mais quand vient l'été, c'est vrai que je le fais parce que ça me gênerait vraiment (je précise que je suis biiiien brune avec la peau bien blanche et une pilosité normale mais pas épargnée sur les aisselles lol - comme de par hasard, hein, le corps, ce troll) ; je me sens pas mal de le faire, parce que au fond je trouve ça joli avec et sans, je ne me trouve pas superficielle de le faire et je ne me sens pas plus "féministe" et "naturelle" quand j'ai des poils, mais le faire parce que ça me gênerait que les autres le voient (et ne se gênent pas pour faire des remarques, ça c'est pas mal aussi), ça me pose un peu problème (pas résolu cela dit) !

Lire l'intégralité des 12 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)