Pourquoi les Bretons chauvins sont aussi lourds qu’un kouign-amann

Par  |  | 168 Commentaires

Les Bretons sont le seul peuple de France à avoir une tente Quechua avec le drapeau de leur région dessus. Si cette information ne vous inspire rien (ou vous rappelle quelque chose), lisez donc cet article de notre rubrique « La Minute Ronchon » !

Pourquoi les Bretons chauvins sont aussi lourds qu’un kouign-amann
La Minute Ronchon, c’est un nouveau rendez-vous dédié à la râlerie, à la mauvaise foi et aux gens trop salés. Mets-toi à l’aise, on va ronchonner comme jamais (sur les mandarines qui puent par exemple) !

Ah, les Bretons.

Les. Bretons.

Pendant ma dernière éMymyssion, j’ai eu le malheur de faire une vanne sur le Morbihan. Ni une ni deux, le chat s’est enflammé et j’ai donc évoqué le fait que les Bretons ont un radar qui se déclenche au moindre propos sur la Bretagne.

Alors écoutez, il est temps de crever l’abcès, de dire tout haut ce que bien des gens pensent tout bas.

Comment savoir qu’un Breton est breton ? T’inquiète, il va te le dire

Il y a une blague se moquant des véganes qui circule beaucoup.

C’est l’histoire d’un mec qui fait une crise cardiaque dans un avion. Paniquée, l’hôtesse de l’air s’empare du micro et demande dans l’intercom s’il y a un médecin parmi les passagers.

Un homme se lève, remonte parmi les allées d’un pas précipité, et déclare :

— Non, mais je suis végane !

En vrai, tu remplaces ça par « Je suis Breton », ça marche pareil.

Je n’ai jamais vu AUCUN peuple revendiquer ses origines avec autant de célérité que les Bretons, et je vous prie de vous rappeler que je dis ça en tant que mi-marocaine mi-alsacienne. Deux ethnies plutôt fières, croyez-moi.

Je n’ai rien contre les discussions sur les origines quand c’est pertinent, hein. Par exemple quand on parle spécialités culinaires, étymologie du nom de famille ou autre sujet fascinant.

Par contre, cet échange-ci, qui a VRAIMENT eu lieu dans ma VRAIE vie, c’est non.

— Tu me passes le beurre, s’il te plaît ?
— Ah oui mais seulement s’il est salé, hein, je suis breton !

MAIS ON S’EN FOUT BORDEL À CUL moi je fais du 95C et est-ce que c’est pertinent comme info ? NON alors je la donne pas ! C’est pas possible à la fin !

Alors si t’ajoutes à ça d’autres Breton•nes undercover qui décident que c’est LEUR TIME TO SHINE et lancent un grand débat sur « Ah mais d’où en Bretagne parce que ici on est team Finistère haha attention », je vais finir par faire une connerie avec ce couteau à beurre, vous savez.

À beurre salé.

Les Bretons en font TROP avec la Bretagne

Preuve n°1.

Preuve n°2.

tente-quechua-bretagne

Je pourrais continuer mais ça va vous fâcher, je le sens.

J’ai grandi dans la Drôme. J’aime beaucoup la Drôme. Je viens aussi d’Alsace, et j’aime beaucoup l’Alsace.

EST-CE QUE JE BOIS DU LAVANDE COLA DANS MA TENTE À MOTIFS BRETZELS ? Non. Car je n’ai pas fait de mes origines un argument marketing.

Cela dit ça rejoint mon point précédent : les Bretons disent tellement vite qu’ils sont bretons qu’ils ont inventé des accessoires le clamant à leur place.

On fait des vannes sur les Algérien•nes qui ramènent leur drapeau même quand l’Algérie n’a aucun match de prévu, mais on en parle, des Breton•nes ?

Typologie des endroits où on peut voir un drapeau breton :

  • Dans un stade pendant un match, peu importe les équipes qui jouent
  • Sur des panneaux partout dans le monde
  • Dans la foule d’un concert, peu importe le groupe qui joue
  • Sur le cul de ma mère pour autant que je sache

Vous êtes aussi légers avec votre chauvinisme qu’une motte de beurre salée dans de la pâte à crêpes, sérieux. (Le premier qui me dit « Quand y a de la farine de sarrasin c’est des galettes », je l’étouffe avec un kouign-amann.)

Vous voulez savoir le pire ? J’adore la Bretagne. J’y ai passé d’excellents moments, je trouve que c’est une région qui déborde de charme, d’histoire passionnante, de paysages à couper le souffle, et de très bonne bouffe.

Mais j’ai pas demandé de la Bretagne en intraveineuse dès que je fous un pied en festival, merci bien. Pardon : festival, c’est le mot français pour fest noz, vous savez ? Le truc avec moins de chouchen et plus de soleil.

Les Bretons se voilent la face sur la Bretagne

Ah oui, parlons de ça : j’ai trouvé cet excellent article qui fait le point sur votre syndrome de Stockholm personnel selon lequel « il ne pleut pas plus en Bretagne qu’ailleurs ».

« Ce qui est intéressant à regarder, donc, c’est le nombre de jours de pluie par an. Et là, le gagnant est… Brest et sa région, avec 159 jours de pluie par an. […]

Concernant l’ensoleillement, le couperet tombe également : globalement, c’est le Finistère qui est le moins ensoleillé. »

Maintenant qu’on a rétabli la vérité, parlons un peu de vos chers débats régionaux qui pointent le bout de leur nez dès qu’on a plus d’un•e Breton•ne dans la même pièce.

Est-ce que Nantes est en Bretagne ?

Est-ce que le Mont Saint-Michel est en Normandie ?

Est-ce que Manau est vraiment un groupe breton ?

EST CE QU’ON S’EN FOUT PAS UN PEU ?

Et pourquoi vous êtes autant à habiter LOIN de Bretagne puisque c’est si bien que ça, d’ailleurs ?

Pourquoi est-ce qu’il y a des drapeaux bretons partout, de Lille à Marseille, de Sydney à Pékin et probablement jusque sur la Lune si un jour on y envoie un mec qui a grandi à Lorient ?

Merci de rester cohérent•es.

Moi quand un Breton me dit que chez lui c’est mieux que tout alors qu’il vit à Paris 11 depuis 1998

Ceci était un cri du cœur contre l’auto-sabotage du Breton qui casse tellement les couilles avec sa Bretagne chérie qu’il en dégoûte tout le monde. Merci de descendre de votre putain de menhir pour vous rendre compte qu’il y a du bon dans TOUS les endroits de France.

Enfin, sauf Thionville. Mais on en parlera une autre fois.

(Pour celles du fond qui suivent pas, j’ai aussi beaucoup roulé sur Thionville pendant l’éMymyssion mentionnée au début de l’article. Désolée. Un peu. Je crois.)

N’hésitez pas à m’expliquer en commentaires pourquoi vous êtes si obsédé•es par votre région d’origine. J’ai besoin de comprendre.

À lire aussi : La mauvaise foi, mode d’emploi

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Commentaires
Forum Facebook
  • Unicorns Lovers Club
    Unicorns Lovers Club, Le 17 mai 2017 à 11h25

    @Vaea Pas de soucis, au final je pense que ces personnes étaient plus malpolies que bretonnes haha !
    J'en connais plein d'autres qui ne sont pas comme ça, et pis pour se faire pardonner ils me font des super crêpes alors ça me va.
    Le pire dans cette histoire de pluie c'est que je n'avais aucunement critiqué le temps ou m'était plainte, c'était juste une constatation : tu mets ton imperméable et tu profites quand même :d Je suis allée aussi à Saint-Malo et à Rennes et j'ai toujours eu que du soleil, comme quoi 8)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!