Les capillaires BB Cream, le produit WTF du jour

Tu en as marre de la BB Cream ? Mauvaise nouvelle, car il semblerait désormais que tout devient BB quelque chose. Dernier en date ? Le BB... Shampoing ! Garanti 100% effet marketing.

Les capillaires BB Cream, le produit WTF du jour

Fifi, du blog Fifi les bons tuyaux, parlait du BB Gloss de Bourjois bientôt commercialisé. Plutôt WTF, mais pas au point de m’en retourner les ovaires. Dans ses commentaires, une lectrice suggérait encore mieux (ou pire, c’est selon) : les produits capillaires BB Cream. Non, ce n’est pas un poisson d’avril, mais bel et bien une nouvelle gamme capillaire chez Jean-Claude Biguine…

Que font les produits capillaires BB Cream ?

Ils lavent les cheveux et manifestement, les soignent. Ils sont tous formulés à base de provitamine B5. Non, la provitamine B5 n’est pas une innovation : c’est un grand classique des produits capillaires, même les moins chers. Tu en trouves notamment chez Pantène, qui a fait des provitamines sa marque de fabrique. Si la qualité des produits est sans doute très bonne, il n’empêche que l’aspect BB est un peu délicat à prouver… Beau Bulbe peut-être ?

Pourquoi est-ce qu’un produit capillaire BB Cream, c’est absurde ?

Parce qu’une BB Cream, c’est pour le visage. Je vous en parlais il y a deux ans, évoquant un produit à la fois base ou fond de teint selon l’utilisation qu’on souhaite en faire, un vrai OVNI parmi les produits teints du marché. Aujourd’hui encore, une vraie BB Cream reste unique : pas vraiment fond de teint, pas vraiment base, pas vraiment soin.

Comment voulez-vous rendre ce genre d’effet sur vos cheveux ? Si la BB Cream sortait réellement en version capillaire, elle ne serait donc certainement pas un produit d’hygiène ! Plutôt une crème de jour très spécifique, et encore. Bref, associer BB Cream et cheveux, déjà, ça ne sent pas bon.

Là où on peut toutes rigoler un bon coup, c’est sur la déclinaison des produits. Non, BB Cream n’est plus un seul tube spécifique, mais le nom de toute une gamme. Parmi elle, un produit appelé « balm », servant d’après-shampoing. Vous connaissez le vrai nom d’une BB Cream ? « Blemish Balm Cream ». Avec le BB Cream Balm, nous avons donc un baume-baume. BB Cream devient alors ici un terme employé qui ne respecte pas spécialement sa définition d’origine. Le jour où vous voyez que votre crème de jour est une « crème qui fait crème de texture crème », appelez moi.

Pourquoi est-ce que voir BB Cream partout, c’est lassant ?

Parce qu’au final, ce très bon produit perd de son sens. Il y a aujourd’hui très peu de BB Cream qui ressemblent au produit original. Résultat ? Cela devient la porte ouverte à toutes les fenêtres : la crème teintée devient une BB Cream, les poudres deviennent BB Cream, et désormais les produits cheveux s’y mettent. La plupart des consommatrices ne connaissent même plus le sens du mot, ni sa fonction première, et c’est bien dommage…

Pour toi aussi c’est l’overdose de BB ou, au contraire, tu trouves que c’est un gage de qualité ?
Pour ma part, trop c’est trop ! C’est, au final, risquer de décrédibiliser des produits de qualité…

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Darky-Angel
    Darky-Angel, Le 7 novembre 2012 à 15h34

    Shield;3690411
    Ben pas forcément, si les cheveux sont pas pourris, ils sont pas "tout pourris à l'intérieur" :P
    Le truc c'est que ça masque l'état réel du cheveu en rajoutant comme une gaine en plastique autour. En fait c'est dangereux si on est habitué à faire des colorations et qu'on se rend pas compte que les cheveux sont un peu trop fatigués pour tenir le choc. Et c'est embêtant quand on veut faire des soins en profondeur (style bain d'huile coco/argan) parce que ça gêne un peu le passage.
    Après c'est pas bien ou mal, si on veut garder des cheveux courts naturels, peu importe (j'aurais plutôt tendance à me méfier des SLS parce que ça peut irriter le cuir chevelu, surtout si on se lave les cheveux tous les jours, lui faire produire plus de sébum et rendre les racines grasses, donner des pellicules et assécher la fibre capillaire), mais si on veut faire pousser ses cheveux ou faire des colorations, il faut mieux surveiller leur état réel.


    (bref totale digression par rapport à l'article initial :shifty:)
    Oui c'était un peu "imagé", mais beaucoup de personnes qui arrêtent les shampooings avec silicones ont une phase où leur cheveux sont pas géniaux...
    Je pense qu'il vaut mieux éviter... (d'autant + que leur fabrication est polluante d'aprés ce que j'ai compris.
    D'ailleurs il faut que je trouve un remplaçant à mon Head & shoulder (qui n'est pas le pire je pense, mais qui doit en contenir)...
    Bref consommer "sain" quel casse tête parfois...

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)