Envie de strip-tease : 3ème édition du Bal des Débutantes

Les filles, je connais l’exhibitionniste cachée dans le secret de votre petit cœur moite. Je sais combien cette femme fatale a envie de s’exprimer. Je le sais parce que je suis exactement pareille et qu’en juin, j’ai vécu LE fantasme : monter sur scène, dans un des meilleurs clubs de strip de Paris, et connaître […]

Envie de strip-tease : 3ème édition du Bal des Débutantes

Les filles, je connais l’exhibitionniste cachée dans le secret de votre petit cœur moite. Je sais combien cette femme fatale a envie de s’exprimer. Je le sais parce que je suis exactement pareille et qu’en juin, j’ai vécu LE fantasme : monter sur scène, dans un des meilleurs clubs de strip de Paris, et connaître mes dix minutes de gloire… en slip. Du coup, je vous invite à la prochaine édition, qui aura lieu le 20 janvier. L’événement s’appelle le Bal des Débutantes et n’importe quelle mademoiselle peut venir exprimer son, euh, potentiel créatif.

Oui oui, il s’agit bien de se déshabiller. Devant des hommes. Moi, je serai dans le public en tant que juge. Vous, vous serez près de la barre de pole-dance :) Regardez comme leur jeu de lumière a fait disparaître à la fois ma cellulite et mes veines explosées sur les cuisses, n’est-ce pas tout à fait flatteur ? Bon, et bien à votre tour.

– Pourquoi aller se désaper sur scène ? Pour écrire un article, pour réaliser un fantasme, parce que votre copain/copine est dans la salle à vous regarder, pour picoler gratuitement toute la nuit, parce que vous avez besoin d’un boost d’ego, parce que vous aimez danser, parce que pourquoi pas, parce qu’il fait chaud sur scène et que c’est quand même agréable tous ces mecs à ses pieds. (Dans mon cas, cochez toutes les réponses précédentes.) Ah oui, et pour cette troisième édition, la gagnante remporte un week-end en Relais & Château.

– Qui peut participer ? Les filles. Pas besoin d’être une bombe ou une pro ou même une bonne danseuse (dans mon cas, ne cochez aucune des réponses précédentes). Le principe c’est justement d’avoir des “vraies” filles sur scène. Venez avec votre gras, il y a des gens qui ont bossé des mois sur l’éclairage du club : c’est comme danser avec un filtre Photoshop intégré. Sérieusement, les filles, je me suis amusée, personne ne me force à écrire cet article, je ne gagne pas un centime en participant au jury, et tout ce que je vous souhaite c’est de vous sentir aussi invulnérable que je me sentais autour de cette putain de barre de strip. (C’est la première fois qu’on me demande d’être juge d’un truc, j’ai envie d’avoir plein de participantes.)

– Comment participer ? Le casting (oui, il y a un casting… mais je l’ai passé donc zéro pression) a lieu le mercredi 12 janvier entre 16h et 19h (dans deux jours donc), avec la tenue que vous porterez le soir du bal (et qui sera dans les critères du jury). Le casting consiste à voir si vous vous cassez la gueule avec des talons-aiguille et si vous arrivez à grimper les trois marches qui mènent à la scène. Je ne suis pas danseuse. Je me suis pointée royalement non épilée. Je vous garantis que le club sait recevoir. Allez-y les yeux fermés. (Pour la tenue, lors de mon passage, on avait de tout : du fantasme de la petite écolière pour moi à la robe de soirée en passant par le corset et la jupette sexy… vous décidez.)

– On montre quoi ? Gloire au concept, vous vous arrêtez où vous voulez. Personnellement je voulais terminer en string, mais je suis la seule :) Personne ne vous oblige à montrer vos seins, mais votre temps de présence sur scène dépend de ce que vous êtes prête à céder. Concrètement, le strip-tease dure entre trois et huit minutes (vous discutez des chansons avec le DJ du club).

– Mais je ne sais pas danser ? Certainement mais vous avez quelques heures de coaching offertes par le club les jours précédant le bal, avec des stripeuses pro (et adorables) qui vous apprennent quelques ficelles faciles à appliquer. Le même coaching en école de strip / de pole-dance coûte 40 euros de l’heure à Berlin. Ensuite, sur scène, le temps passe à une vitesse hallucinante, et ça ne demande pas non plus un bac+30 d’enlever ses vêtements en secouant les fesses sensuellement. Je veux dire, même moi j’ai réussi.

– Mais je suis timide ? Personne ne vous connaît, dans le club. Les photos et les vidéos sont interdites (la photo ci-dessus a été arrachée après négociation de douze heures). Le public vient justement pour voir des spectacles pas parfaits (personnellement j’ai eu un mal de chien à enlever le dernier bouton de ma chemise, j’ai cru que j’allais m’écrouler de rire en plein spectacle). Paradoxalement, les débutantes sont beaucoup plus applaudies que les “vraies” danseuses, et après quelques verres de toute façon la timidité retombe nettement. Venez au casting, rencontrez le staff, vous verrez que tout ça est très peu dramatique.

– Quoi d’autre ? Voici l’événement facebook pour celles qui facebookisent. Le club est au 27 avenue des Ternes à Paris. Le casting est donc mercredi. Siouplaît, faites-moi passer une chouette soirée.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 14 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • AnonymousUser
    AnonymousUser, Le 20 janvier 2011 à 13h29

    Je trouve le principe assez génial, c'est vraiment une expérience que j'aimerai vivre au moins une fois, dommage que je n'habite pas à Paris. :erf:

Lire l'intégralité des 14 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)