Bac de français 2017 : conseils pratiques, astucieux et gourmands pour les différentes épreuves écrites

Par  |  | 1 Commentaire

Tu es en stress pour ton épreuve écrite de français au bac 2017 ? Pas de panique, voilà les étapes à respecter pour chaque exercice afin de réussir à avoir une bonne note !

Bac de français 2017 : conseils pratiques, astucieux et gourmands pour les différentes épreuves écrites
YOU’RE ON THE HIIIIIGHWAAAAY TO LE BAC et on a une bonne nouvelle pour toi : tu ne vas en faire qu’une bouchée de pain !

Retrouve nos astuces et nos conseils pour aborder ce marathon de révisions et d’épreuves dans la confiance et la mo-ti-va-tion !

L’écrit de français peut faire peur en apparence, mais pour réussir à avoir la moyenne, il suffit d’être vigilant•e sur quelques points très accessibles dans son écrit.

Démonstration pour chacune des épreuves !

Bac de français 2017 : la question de corpus de textes

Ta première mission si tu l’acceptes (et je te conseille vraiment de l’accepter) va être de lire, avec le plus grand sérieux dont tu es capable, tous les articles du corpus. Il convient même de les lire deux fois, histoire de bien t’en imprégner. 

Profite de ces premières lectures pour commencer à noter les points communs et différences de ces textes.

Maintenant que tu as amorcé les rouages de ton cerveau, enlève le capuchon de ton stylo et à l’attaque !

La question sur le corpus permet de gratter quelques premiers points précieux, alors ne les bâcle pas, mais essaye de ne pas y passer trop de temps non plus — 30 ou 45 minutes, c’est bien !

Détends-toi et dis-toi qu’il n’y a pas de piège : les questions préliminaires sont là pour t’aider à nourrir l’épreuve suivante, alors garde-les toujours dans un coin de ta tête et fais-toi confiance si tu sens que la réponse est évidente.

Quatre conseils pour réussir sa question de corpus :

  • Cerne précisément ce qu’on te demande : réfléchis bien au sens des mots de l’intitulé de la question et fais attention par exemple aux marques du pluriel — qui indiquent que plusieurs réponses sont attendues.
  • Refais allusion à la question dans ton argumentation : n’hésite pas à évoquer la question qui t’est posée dans ton développement, histoire de montrer très explicitement que tu rattaches bien ta réflexion à ce qui t’est demandé.
  • Cite toujours bien ton texte : si tu avances une idée, il te faudra absolument citer plusieurs textes pour illustrer tes propos. C’est une nécessité sans possibilité d’appel, donc fais-le. Bien à toi.
  • Ne néglige aucune œuvre dans tes réponses : si ce fichu tableau de Delacroix est dans le corpus, c’est qu’il y a une raison (qui n’est pas de décorer joliment le sujet avec une image figure-toi) ! Toute omission sera pénalisée, alors ne laisse personne sur le bord de l’autoroute !

Réponses trouvées, tu as maintenant plus d’assurance pour réussir à choisir quel exercice entre le commentaire, la dissertation et l’écrit d’invention sera le tien !

N’hésite pas à retourner sur cet article qui te donne des conseils pour réussir à te décider.

Bac de français 2017 : le commentaire de texte

Regarde comment Eduscol présente l’épreuve :

« Le commentaire porte sur un texte littéraire. Il peut être également proposé de comparer deux textes.

En séries générales, le candidat compose un devoir qui présente de manière organisée ce qu’il a retenu de sa lecture, et justifie son interprétation et ses jugements personnels.

En séries technologiques, le sujet est formulé de manière à guider le candidat dans son travail. »

Que retenir de cette définition ?

  • L’importance de lire le texte (eh oui, toujours)

Il va te falloir restituer ce que tu as lu, donc cela suppose de ta part une lecture attentive et érudite.

Commence par écrire tes impressions spontanées : est-ce que selon toi ce texte suscite la joie, la tristesse, la colère, la mélancolie ?

Si tu es dans cet état, c’est un texte très intéressant dis

Ensuite, arme-toi de tes stylos et autres stabilos pour entourer, souligner, surligner, annoter des mots sur ton texte. Tu vas comme cela en dégager des grands thèmes, des champs lexicaux, que tu vas comparer avec ton impression de départ.

Et les rouages de ton développement vont se mettre en mouvement !

  • L’organisation de ton argumentation et la justification de tes arguments 

Comme je l’évoquais dans mon premier article de conseils, le bon agencement de ton plan, l’enchaînement fluide de tes grandes et sous-parties, et même de tes phrases, sont très importants.

De même, comme pour le commentaire de texte, à chaque idée que tu vas avancer devra correspondre une justification par une citation précise (et ne réécris pas quatre lignes en laissant l’examinateur ou l’examinatrice trouver ce qui l’arrange, ça ne fonctionne pas comme ça).

  • Faire appel aux spécificités du genre étudié

Une des clés pour le commentaire, c’est de faire appel à toutes les spécificités du genre que tu as étudié : roman, théâtre et poésie ont leur vocabulaire, leurs caractéristiques, qui doivent absolument apparaître dans ton commentaire.

Aie tout bien en tête, car ça va t’aider pour trouver ton plan.

Par exemple, la poésie suppose une musicalité, une versification : à quoi sert-elle dans le cas de ton texte ? Ou encore le théâtre suppose un spectateur (sauf exceptions, mais là aussi ça compte), quels sont les effets produits par le texte sur lui ? Comment le texte le considère-t-il ?

Mobilise un maximum de tes connaissances théoriques, prends du recul sur ton texte et tu verras que ça coulera tout seul.

Bac de français 2017 : la dissertation

La dissertation est le travail d’argumentation par excellence. Tu vas avoir besoin de toutes les œuvres que tu as étudiées et lues, pour les cours ou pour toi. J’insisterais sur deux points en particulier.

  • C’est une réflexion personnelle

Il n’y a pas de bonne réponse universelle et attendue pour la dissertation. L’important est de réussir à justifier ce que tu dis par des exemples précis, des faits, des extraits de texte, des œuvres, tout ce que tu jugeras bon de mentionner !

  • Le secret réside dans la problématique

Tu veux opter pour la dissertation ? Excellent.

Alors maintenant LIS.TON.SUJET.

Chaque mot a été choisi pour une raison particulière, alors fais plaisir au jury et dissèque-le.

En fait, les introductions et conclusions sont particulièrement importantes dans la dissertation. Il faudra absolument bien expliquer dans ton introduction les différents mots-clés de ton sujet.

Par exemple, le sujet de l’année dernière pose de multiple questions :

Les écrivains ont-ils pour mission essentielle de célébrer ce qui fait la grandeur de l’être humain ?

  • De quels écrivains parle-t-on ? De littérature ou d’écrits scientifiques ?
  • Qu’est-ce que la mission d’un écrivain ? En ont-ils une ?
  • On parle de « mission essentielle » : qu’est-ce que l’essence de l’écriture, ses origines et ses enjeux ?
  • L’écriture est-elle forcément une célébration ?
  • Qu’est-ce qui fait « la grandeur de l’être humain » ? Doivent-ils parler forcément des hommes ?

J’ai interrogé en quelques minutes un sujet et il y a déjà de multiples questionnements qui en émergent. Expliquer les termes du sujet va t’aider à trouver des pistes de réflexion jusqu’à ta problématique !

Ta conclusion doit aussi être solide : il va te falloir reprendre le cheminement de ta pensée en bref, mais aussi et surtout ouvrir sur un autre questionnement relatif au genre (quelles autres questions peux-tu te poser par rapport à la poésie, au roman, au théâtre ?), à l’époque étudiée (ta conclusion est-elle valable pour la suite de l’Histoire littéraire ?).

Bac de français 2017 : l’écrit d’invention

L’écrit d’invention est sans doute l’épreuve la plus difficile à cerner. Si tu ne l’as jamais expérimentée au cours de l’année, je te déconseille de te lancer dedans.

Voilà ce qu’en dit Eduscol :

« L’écriture d’invention contribue, elle aussi, à tester l’aptitude à lire et comprendre un texte, à en saisir les enjeux, à percevoir les caractères singuliers de son écriture. […]

Il doit écrire un texte, en liaison avec celui ou ceux du corpus, et en fonction d’un certain nombre de consignes rendues explicites par le libellé du sujet.

L’exercice se fonde, comme les deux autres, sur une lecture intelligente et sensible du corpus, et exige du candidat qu’il se soit approprié la spécificité des textes dont il dispose (langue, style, pensée), afin d’être capable de les reproduire, de les prolonger, de s’en démarquer ou de les critiquer. »

Donc en clair, qu’est-ce que ça veut dire tout ce blabla ?

  • C’est une épreuve d’érudition

Il est important pour l’écrit d’invention d’avoir bien en tête les codes de chaque registre et de chaque genre, afin d’être en mesure de savoir les réutiliser dans ta copie. Oui, toi aussi, écris comme Racine, Baudelaire ou Victor Hugo.

Il ne va pas être question de raconter tes dernières vacances à Saint-Julien-Molin-Molette, mais de produire un vrai texte littérairement très riche.

Comme pour le commentaire de texte, il te faut mettre en œuvre les caractéristiques incontournables du genre (d’une autre façon que le commentaire, du coup).

Typiquement, si tu écris un poème, n’oublie pas tout ce qui touche à la versification (balance des allitérations, des enjambements et contre-rejets) et fais attention au choix du vocabulaire en fonction de l’émotion que tu dois transmettre.

L’examinateur ou l’examinatrice en lisant l’éloge funèbre que tu as écrit pour le bac

Lance-toi si tu es sûr•e de maîtriser tous ces codes sur le bout des doigts !

  • Appuie-toi sur la question de corpus

N’oublie pas que tes réponses à la question de corpus te donneront une idée des éléments qui devront nécessairement figurer dans ton écrit — d’où l’importance de ne pas la négliger.

Tu auras en effet approfondi les spécificités des textes dont tu devras finalement t’inspirer. Ça te donne des pistes, ça te mâche un peu le travail en fait !

Et dernier conseil, et non des moindres :

FAIS-TOI CONFIANCE !

Bisous.

À lire aussi : 5 conseils pour réviser (et réussir) l’oral du bac de français !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Lucie Kosmala

Lucie a commencé en 2015 par vous parler de littérature jeunesse, et depuis janvier 2016, elle vous cause plus généralement de livres, sous toutes ses formes et pour tous les goûts. Elle s'est illustrée à de nombreuses reprises dans la réalisation de petits pingouins en olives, et connaît d'un point de vue exhaustif tous les gifs de raton laveur existants.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Marie-Gertrude
    Marie-Gertrude, Le 1 juin 2017 à 12h02

    J'ai vu "gourmand", j'ai cru que ça allait parler de bouffe. Je suis déçue :lunette:
    C'est un sujet qui mérite pourtant d'être étudié en profondeur! C'est capital de ramener à manger pendant les épreuves :drama:

LA MADBOX DE JUILLET

  • 8 cadeaux personnalisés
  • par la rédac
  • 18.90€
  • Sans engagement