Les erreurs à éviter pour être sûr de briller au bac 2017

Par  |  | 1 Commentaire

Les épreuves du bac 2017 sont sur le point de démarrer ! On a encore quelques conseils de dernière minute avant de vous laisser vous envoler comme des petits papillons.

Les erreurs à éviter pour être sûr de briller au bac 2017

YOU’RE ON THE HIIIIIGHWAAAAY TO LE BAC, et on a une bonne nouvelle pour toi : tu ne vas en faire qu’une bouchée de pain !

Retrouve nos astuces et nos conseils pour aborder ce marathon de révisions et d’épreuves dans la confiance et la mo-ti-va-tion !

On y est presque ! Quelques heures te séparent du grand marathon qu’est le bac, et il ne te reste plus que quelques jours avant de pouvoir partir en vacances avec un sentiment très fort de liberté comme tu en ressentiras peu dans ta vie.

Mais pour l’heure, tu vas être confronté•e aux copies doubles à noircir et au temps à maîtriser.

Voici quelques conseils de dernière minute pour ne pas t’ajouter plus de stress que tu en ressens déjà (et c’est bien normal !).

Ne fais pas l’impasse sur un sujet

Au moment où sortira cet article, il te sera normalement encore possible de réviser les cours que tu n’as pas voulu revoir parce qu’ils t’ennuyaient ou parce que tu es convaincu•e que ça ne tombera pas à l’examen.

Sache que prendre ce genre de pari est très dangereux, et j’en ai moi-même fait les frais le jour de l’oral du bac de français en tombant sur LE texte sur quarante que je connaissais moins bien.

La révision de dernière minute m’a aussi sauvée pour mon oral d’anglais, quand j’en ai eu marre de revoir mes textes, que je me suis forcée à jeter un œil à celui qui m’ennuyait le plus… et sur lequel je suis finalement tombée à l’examen.

Ça serait dommage de te plomber le bac alors que tu as bien révisé et que tu as simplement oublié un seul élément, donc mets bien toutes les chances de ton côté !

GO GO GO !

Prépare tes affaires à l’avance

Le matin de ton premier examen ne sera franchement pas le meilleur des moments pour savoir ce que tu as fait de ta carte d’identité, ni si tu as tous les textes demandés pour tes oraux.

Pareil, ne commence pas à stresser tes potes le jour de l’épreuve d’histoire-géo en leur demandant s’ils ne peuvent pas te filer un crayon bleu ciel et prévois tes propres fournitures. Moins tu dépendras des autres, mieux tu te porteras ! 

Maîtrise ton temps

Si tu penses avoir terminé au bout de la moitié de ton temps d’épreuve, réfléchis bien, car il y a fort à parier que ça ne soit pas le cas dans les faits.

Prends le temps de faire un brouillon, de structurer ton devoir et de laisser les idées mûrir dans ton esprit.

Retourne bien la feuille de ton sujet, prends le temps de te lire et d’éliminer toute trace de faute d’orthographe. Rentabilise à fond le temps dont tu disposes et n’essaye pas de sortir le plus vite possible comme dans une course contre la montre !

Ne te soucie pas de ce qui se passe autour de toi

On s’en fiche de celles et ceux qui commencent à gratter comme des bolides à la seconde même où le sujet effleure leur table.

C’est le point sur lequel souhaite appuyer Élise :

« J’étais assise à côté du meilleur de la classe. L’épreuve de philo a démarré et alors que les 5 premières minutes n’étaient pas encore écoulées, je me suis surprise à buguer complètement sur lui.

Il était on fire, il grattait comme si sa vie en dépendait. Ça m’a mis un coup de pression démentiel, j’étais pétrifiée.

Alors n’oublie pas que tu passes le bac pour toi, que c’est pas une compet’ et que la seule personne à qui tu as à penser, c’est toi ! »

Pas d’élan héroïque de dernière minute

Au moment de choisir tes différents sujets, opte pour la sécurité et non pour l’audace !

Je t’invite notamment à relire cet article pour savoir quel sujet choisir en ce qui concerne l’épreuve écrite de français.

J’avais pris l’écrit d’invention au bac de français alors que je n’en avais pas fait un seul au cours de l’année et, spoiler alert, je n’ai pas du tout brillé pendant cette épreuve.

Ne cherche pas à gratter à tout prix

L’important pendant tes différentes épreuves est d’aller à l’essentiel.

Pas la peine de broder indéfiniment, cela jouera en ta défaveur plus qu’autre chose. Et tu risques de dériver du sujet, voire de dire des choses fausses, alors que tu connais très bien ce dont tu parles !

N’oublie pas que tu ne seras pas jugé•e au nombre de copies doubles que tu rendras, donc développe ce qui mérite d’être étayé, mais ne cherche pas à rallonger tes paragraphes pour le seul plaisir de faire couler de l’encre.

Pas de citation hasardeuse

Pour souligner tes propos, fais appel à des citations que tu connais bien, à des dates que tu maîtrises, et ne laisse pas de place aux approximations.

Il est aussi déconseillé de s’aventurer du côté des références pop culture — ce qui est une injustice je vous le concède, car on connaît très bien les répliques cultes de films, séries et autres dessins animés.

C’est ce qui s’est passé pour Louise :

« J’ai cité Mulan en commentaire de texte au bac blanc de français, c’était BOF passé.

Pourtant, je trouvais que ma réf à Mushu était valable, mais mon correcteur était certainement trop ieuv pour comprendre (sinon, j’ai juste sorti une citation de merde en me disant que ça serait marrant… mais j’ai eu 6).

Si tu prends ce « risque », soit sûr•e de remettre du contexte ou d’avoir des références ultra-qualitatives. »

Allez les bachelier•es, faites-vous confiance, lancez-vous, et on se retrouve pour les vacances !

À lire aussi : Réviser tes partiels en kiffant ? C’est possible !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Lucie Kosmala

Lucie a commencé en 2015 par vous parler de littérature jeunesse, et depuis janvier 2016, elle vous cause plus généralement de livres, sous toutes ses formes et pour tous les goûts. Elle s'est illustrée à de nombreuses reprises dans la réalisation de petits pingouins en olives, et connaît d'un point de vue exhaustif tous les gifs de raton laveur existants.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Hannah-Scarlett
    Hannah-Scarlett, Le 15 juin 2017 à 11h26

    J'ai passé mon bac il y a deux ans (mention très bien, fierté de ma vie) et en philo j'avais pris un sujet sur l'art... Du coup j'ai pu me faire kiffer en parlant de Dali, Marcel Deschamps ou Michel Thaler (Le train de nulle part). Et j'ai fini avec 16 ^^

LA MADBOX DE JUILLET

  • 8 cadeaux personnalisés
  • par la rédac
  • 18.90€
  • Sans engagement