Acné : quels actifs privilégier ?

Contre l'acné, il existe de nombreux produits. Ceux-ci contiennent des actifs qui, selon les emballages, sont tous miraculeux. Comment s'y retrouver et quels ingrédients pister dans les compos ?

Acné : quels actifs privilégier ?

Quand tu achètes un produit contre l’acné, tu peux être sure que l’emballage mettra en évidence des actifs, avec un nom bien barbare du type « Complexe Tri-Acitique Zerbon 3 », pour te faire comprendre que là, contre les boutons, y a du lourd. Cependant, tous les actifs ne se valent pas, et ne s’utilisent pas forcément de la même façon. Pour faire le point, j’ai demandé à deux experts de chez Avène et Ducray de répondre à quelques questions.

Quels sont les actifs les plus prisés pour lutter contre les imperfections ?

Pour lutter contre les imperfections, il faut associer des actifs qui vont agir sur les causes essentielles de ces boutons et points noirs.

  1. Contre l’excédent de sébum (le gras), on trouve par exemple le zinc et le glycéryl Laurate. En effet cet actif agit non seulement en freinant l’enzyme-clé de l’excédent de sébum mais également en limitant le nombre de cellules qui produisent ce « gras ».
  2. Contre la prolifération bactérienne, il faut avoir des actifs antibactériens qui vont éviter à celles-ci de se développer excessivement, comme le Bromure de cétrimonium (CTAB) ou le Capryoyl glycine
  3. Contre l’inflammation (c’est-à-dire l’irritation et donc la rougeur autour du bouton), ce sont les actifs apaisants qui sont importants : gluconate de zinc, vitamine PP, vitamne B3, aloe vera, eau thermale
  4. Contre l’hyperkératinisation (qui donne les comédons fermés, points noirs et points blancs), ce sont les actifs kératorégulateurs qui sont utilisés, type acides de fruits (AHA, BHA, qui se reconnaissent dans les compos sous les noms d’acides). Ils vont réaliser quotidiennement une exfoliation en douceur de la peau et éviter l’apparition de comédons.

Sont-ils efficaces sur tous les types d’acné ?

Il existe différents types d’acnés, qui nécessitent des soins spécifiques. On va distinguer deux grandes formes d’acné :

  • L’acné rétentionnelle : où l’on retrouve l’excès de sébum, des comédons, des points noirs, des microkystes. Pour ce type d’acné, un soin contenant des AHA ainsi qu’un séborégulateur (produits matifiants par exemple) sera approprié, sans oublier un actif anti-bactérien (indispensable pour traiter l’acné).
  • L’acné inflammatoire : où l’on a en plus des boutons rouges inflammés appelés papules, pustules. Lorsque l’acné devient inflammatoire, il faut absolument utiliser un soin traitant et apaiser, donc un soin contenant un actif anti-bactérien et un actif séborégulateur, mais aussi contenant un puissant actif anti-inflammatoire qui permet d’apaiser la peau et l’inflammation.

Dans quels produits de soins les actifs luttant contre l’acné sont les plus efficaces ?

L’intérêt d’utiliser une gamme complète est de potentialiser l’efficacité. Exemple : utiliser un nettoyant visage + le soin associé est forcément plus efficace que l’un des deux seulement. S’il y a un choix à faire, ce sera cependant de privilégier le soin local (émulsion, crème), sans pour autant négliger l’étape d’hygiène (lotion démaquillante ou gel nettoyant ou simplement pain dermatologique sans savon) car elle est une étape-clé. Une hygiène inadaptée ou trop décapante pourrait diminuer l’efficacité du soin !

Faut-il utiliser ces soins de façon ponctuelle ou continue ?

Les imperfections et soucis d’acné sont parfois ponctuels (c’est le cas de certaines femmes qui à un moment donné du cycle menstruel peuvent avoir des boutons ou bien suite à un usage d’un cosmétique comédogène). Cependant, la majorité des personnes ont un souci d’acné qui dure plusieurs mois ou plusieurs années. Dans ce cas, il faut utiliser les produits au long court et construire une « routine » de soins la plus adaptée possible.

Existe-t-il des contre-indications vis à vis de l’exposition solaire ?

Les principaux composants kératolytiques que l’on retrouve dans les soins cosmétiques destinés aux peaux à tendance acnéique sont les AHA ou les BHA. Ces composants, parce qu’ils diminuent l’épaisseur de la couche cornée, peuvent parfois augmenter la sensibilité de la peau au soleil et il est donc conseillé de les utiliser le soir ou associer à des écrans solaires.

De quoi faire un peu plus attention à l’étiquettes de vos produits !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 16 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Cha-badabadass
    Cha-badabadass, Le 10 avril 2014 à 14h41

    leni-in-the-sky-with-diamonds;4133182
    Coïncidence ou  pas (mais sincèrement je ne pense pas), depuis que je fabrique mes propres produits cosmétiques bio et naturels mes boutons se sont purement et simplement envolés.
    J'ai eu une peau merdique toute mon adolescence et ça a continué jusqu'à mes 23 ans; l'acné juvénile s'était muée en une acné hormonale principalement située sur le bas du visage et dont aucun produit, routine ou complément alimentaire n'est venu à bout.
    Bref, je me suis vite concocté des petits soins maison sur-mesure dès que j'ai commencé à tambouiller, sans toutefois trop y croire.
    Pour ma peau mixte à tendance acnéique, je sais désormais que les argiles rose et violette, l'oxyde de zinc, le gel d'aloe véra, l'eau de rose, certaines huiles essentielles (palmarosa, fragonia) ou encore l'absolue de Benjoin font des miracles.
    J'utilise ces matières premières dans mes préparations et j'en suis vraiment très satisfaite. Je suis passée d'un menton et d'une mâchoire criblée de gros boutons bien rouges et bien enflammés (et douloureux...) à une peau nette, lisse et sans le moindre bouton à l'horizon, et ce, en moins d'une semaine.
    J'aurai lu un truc pareil il y a quelques mois je ne l'aurais pas cru.
    Bien sûr, chaque peau est différente mais cela vaut le coup d'essayer et de trouver "ses" ingrédients miracles.
    J'arrive un peu tard mais par pitiiiiiiiiiiiiié donne moi tes recettes miracles :) J'ai comme l'impression que tu as décris ma peau ! Merci par avance, milles bisous !

Lire l'intégralité des 16 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)