Le Youtubeur ExperimentBoy accusé de corruption de mineurs

Une enquête inédite de Numerama accusant le Youtubeur ExperimentBoy de corruption de mineurs vient d'être mise en ligne, ce mercredi 19 août. Des témoignages glaçants et une enquête poignante à lire de toute urgence.

Le Youtubeur ExperimentBoy accusé de corruption de mineursBaptiste Mortier-Dumont en juillet 2020 — source : vidéo « DES EXPÉRIENCES DE FOU AU MERCURE #2 ! »

Depuis plusieurs mois, Marie Turcan, rédactrice en chef de Numerama, et son équipe enquêtent sur le mouvement #BalanceTonYoutubeur, qui s’est révélé être le premier fil tiré d’une pelote de laine gigantesque.

Leur enquête inédite, publiée aujourd’hui mercredi 19 août 2020, recoupe les témoignages de treize personnes accusant individuellement le Youtubeur ExperimentBoy de corruption de mineurs.

Les faits sont glaçants, l’enquête est fouillée et d’une ampleur inédite.

Le Youtubeur ExperimentBoy accusé de corruption de mineurs par ses victimes

Derrière la chaîne YouTube ExperimentBoy, son million d’abonnés, ses 40 000 followers sur Twitter et Instagram, il y a Baptiste Mortier-Dumont, un homme de 26 ans à l’influence certaine.

Dans ses vidéos cumulant 100 millions de vues, des expériences scientifiques. Dans ses followers, selon un reportage de France 3 cité par Numerama « les 13-24 ans à 80% en France ».

Les faits mis en lumière dans cette enquête s’étalent sur six années, entre 2013 et 2019. Parmi les treize témoignages recueillis par Numerama, cinq victimes du vidéaste étaient mineures et âgées de moins de 15 ans.

Invitations à échanger des photos dénudées, photos de son sexe, propositions de masturbations simultanée… les faits relatés pourraient coûter à Baptiste Mortier-Dumont jusqu’à sept ans de prison et 100 000 euros d’amende.

Captures d’écrans, photos, tweets, confessions de victimes anonymes ou témoignant en leur nom… les faits révélés par l’enquête sont détaillés et montrent la manipulation certaine du vidéaste envers ses victimes, tout en retranscrivant le besoin viscéral de ces dernières à faire éclater la vérité, parce qu’« il faut que ça cesse ».

Pour lire l’enquête et, entre autres, l’incroyable témoignage du courageux Quentin, rendez-vous sur Numerama.

À lire aussi : Bientôt la fin du cyberharcèlement sur YouTube ?

Océane Viala

Océane Viala

Océane est chargée des témoignages sur madmoiZelle ! Sa passion, c’est vos vies, surtout quand elles lui font réfléchir à la sienne. Elle aime aussi le froid, les arbres et les avocats.

Tous ses articles

Commentaires

Machiavelli

Pourquoi c'est toujours les youtubeurs ?
y'a quelque chose dans cette profession qui attire les gens pas nets ? ou c'est l'inverse et les gens développent des mauvaises intentions à force de gagner de la "fame" ? :hesite:
C'est pas que c'est toujours les youtubeurs, c'est juste que ce sont des gens extrêmement connus. Donc forcément ça vient jusqu'à nos oreilles. On retrouve ce type de comportement dans tous les postes influents, et je dirais que c'est moins une question de développer une mauvaise intention que de capacité. Si t'as aucun poids dans la société, tu ne peux simplement pas le faire. Ça n'a rien d'une vertu. Je suis convaincue que beaucoup d'hommes qui s'insurgent là-dessus ne seraient pas différents si on leur donnait le même pouvoir. Y a aucune raison de penser que les hommes riches et/ou influents soient fondamentalement différents de ceux qui ne le sont pas. Ils peuvent juste se permettre plus de choses.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!