Ma nouvelle série préférée, avec du drama, des milliards et un père toxique

Des embrouilles à tous les étages, une famille dysfonctionnelle et de l'argent qui coule à flots : c'est la nouvelle série télé préférée de Mymy, ça s'appelle Succession et TU DOIS LA REGARDER !

Ma nouvelle série préférée, avec du drama, des milliards et un père toxique

As-tu déjà vécu cette situation relou : tu conseilles une série télé à quelqu’un, la personne ne t’écoute pas, et 2 ans après elle te dit « Oh j’ai découvert ça c’est trop bien tu devrais regarder » ?

Alors que TU SAIS QUE C’EST TROP BIEN puisque TU LE LUI AS DIT et qu’ELLE T’A IGNORÉE ?

C’est ce qu’a vécu Fab, fondateur de madmoiZelle, quand j’ai ENFIN regardé Succession, au milieu de la saison 2, alors qu’il me l’avait recommandée dès le pilote.

Oups.

Succession, pour retrouver l’esprit Game of Thrones

J’ai trouvé la façon parfaite de résumer Succession, attention t’es pas prête.

C’est comme si on avait fait une série télé sur la famille Lannister, avec Tywin en rôle principal, et dans notre monde moderne.

Convaincue ? Cool, je peux terminer cet article ici alors.

Bon ok je continue un peu.

Si tu es nostalgique du Game of Thrones des débuts, des longues conversations pleines de sous-entendus, des couteaux dans le dos et des manigances ultra-dramatiques, Succession est clairement faite pour toi.

Exit les dragons et les cottes de maille, ici on est dans l’Amérique des ultra-riches, mais crois-moi, les personnages de Succession rempliront le vide laissé par Tywin, Varys et Littlefinger dans ton petit cœur.

Succession, un père toxique et son influence empoisonnée

Logan Roy, parti de rien, a bâti un empire. Une entreprise plurielle, Waystar Royco, qui gère des chaînes de télé (plutôt réac), des parcs d’attraction, des croisières…

Logan se fait vieux, mais continue à mener sa boîte d’une poigne de fer. Tous l’admirent, et plus encore, tous le craignent.

À commencer par ses 4 enfants devenus grands : Connor, Kendall, Siobhan et Roman. Élevés dans l’ombre de leur père tyrannique, ils entretiennent avec lui, comme entre eux, une relation des plus toxiques.

Succession, comme son titre l’indique, se penche sur l’avenir de Waystar Royco. Que deviendra l’entreprise le jour où Logan ne sera plus en état de la gérer ?

Sans forcément se l’avouer, chacun de ses enfants s’imagine calife à la place du calife. Mais encore faudrait-il que Papa leur fasse confiance…

Kendall de Succession, ma révélation

Le personnage principal de la saison 1, au-delà de Logan, c’est clairement Kendall, celui qui semble tout indiqué pour reprendre les rênes de Waystar Royco.

Mais Kendall n’est pas un homme simple.

Toxicomane semi-guéri, père absent, oscillant perpétuellement entre l’admiration sans bornes pour son daron et son envie de lui planter un couteau dans le dos… si Kendall était un Lannister, ce serait Tyrion.

Pas étonnant qu’il soit mon personnage préféré, donc.

Si Kendall me fascine autant, c’est surtout parce que l’acteur qui l’incarne a un talent fou.

Jeremy Strong, inconnu au bataillon de mon côté, incarne une délirante fragilité, toute en nuances et en discrétion.

Quand Kendall exprime ses émotions, c’est derrière une porte close, et souvent sous l’effet d’une substance. Le reste du temps, il fait bonne figure, avec l’énergie du désespoir.

Jeremy Strong infuse dans ce personnage une vulnérabilité qui me brise le cœur, et dit en un mouvement de sourcil ce que d’autres expriment par de longues tirades.

Il arrive presque à me faire oublier à quel point Kendall est un connard.

Parce que, oui, y a ça aussi…

Les personnages détestables de Succession

Aucun personnage de Succession n’est une bonne personne. Tous et toutes ont des squelettes dans le placard, des casseroles au cul, un mépris royal pour le reste du monde, et un ego surdimensionné.

Mais tous et toutes ont de bonnes raisons d’être devenus comme ça — ce qui ne les excuse pas pour autant.

Regarder Succession, c’est trépigner devant sa télé en hurlant « PUTAIN MAIS QUELLE CONNASSE » pour, 10 min plus tard, gémir « Oh non, la pauvre… ».

Au sujet du MÊME personnage !

Je ne t’en dis pas plus sur ta nouvelle série préférée — simplement qu’elle est disponible sur OCS en France, et que tu as 2 saisons à rattraper.

Tu m’en diras des nouvelles !

À lire aussi : Les séries les plus cool à voir en octobre (sur Netflix et ailleurs)

Mymy

Mymy

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle et gère la rubrique masculinité (dont fait partie son podcast, The Boys Club). Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

missaaj

Comment on peut la capter en Belgique sans tv mais avec un ordi? Y a un abonnement? L'article m'a donné envie
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!