Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Revues de films

Southland Tales

Richard Kelly se fait attendre. Depuis Donnie Darko sorti en 2001 on n’a pas eu de nouvelles de lui, si ce n’est avec le film Domino pour lequel il a été scénariste. Fort heureusement apparaît à l’horizon l’image de Southland Tales, dont on sait de plus en plus de choses, et qui arrivera sans aucun doute en 2006.

Est-ce que ça sera aussi bien que Donnie Darko ? Ca, on ne peut pas encore le dire. D’autant que le synopsis nous présente Southland Tales comme un film de science-fiction. L’action se déroulera en 2008 – bon, c’est pas si loin que ça – alors que les Etats-Unis seront en pleine crise, tant économique qu’écologique. On en sait un peu aussi sur le rôle des principaux personnages : Boxer Santaros, star de cinéma amnésique, rencontrera deux personnages qui seront, apprend-on, « étranges ». Tout autant que l’était Franck, le lapin géant ? Krysta Now d’abord, actrice de films pornos et David Clark, policier. On aperçoit aussi les mots « émission de télé réalité », que voudrait créer l’actrice porno, et « complot », que devine David Clark.

Est-ce qu’on a là de quoi faire un banal thriller avec un peu de science-fiction en plus, ou un film aussi complexe que le premier de ce réalisateur ? Finalement il est fort probable que ce soit une erreur de s’arrêter à l’idée négative qu’on peut se faire avec ces quelques informations. Parce qu’en réalité, le synopsis de Donnie Darko ne valait pas grand chose lui non plus et pourtant, quelle erreur ce serait de s’en contenter pour juger le film.

On pourrait se dire qu’il y a un grand changement par rapport à son précédent film au niveau des acteurs mais, quand on réfléchit bien, pas tant que ça. Certes à l’époque de Donnie Darko Jake Gyllenhaal était encore inconnu de même que moult autres mais il y avait tout de même Drew Barrymore, Patrick Swayze et Noah Wyle. Quoiqu’il en soit, ces trois là ne sont certainement pas aussi connus que les trois acteurs principaux de Southland Tales et n’ont pas forcément joué, comme ceux-ci, dans moult superproductions. The Rock (Doom, Be cool) sera Boxer Santaros ; Sarah Michelle Gellar (Buffy évidemment, mais aussi Sexe intentions, Souviens toi… l’été dernier et compagnie) jouera le rôle de l’actrice porno ; et Seann William Scott (American Pie, Destination finale, Road Trip) sera le flic.

Côté casting finalement, c’est plutôt désespérant. Mais, qui sait, Richard Kelly saura peut-être mélanger un synopsis un peu bidon et quelques acteurs qui n’ont pas joué dans des films franchement géniaux jusqu’ici pour en faire quelque chose qui, sans forcément atteindre le niveau de Donnie Darko, en vaudra la peine. A suivre.

Les Commentaires
1

Avatar de Nisa
31 décembre 2005 à 16h50
Nisa
Lol ça m'fait rire pour Bouffy quand même.
M'enfin on verra c'que ça donne, j'ai envie de l'voir :]
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Revues de films

relation-mere-fille-compliquee-samhain
Cinéma

Samhain : les relations mère-fille abordées dans un film d’horreur glaçant

Lifestyle

5 conseils pour une Saint-Valentin sous le signe de l’amour de soi

Humanoid Native
ti west 7
Cinéma

Désir et âgisme : le film d’horreur X est aussi terrifiant que sensible

3
promising young woman
Pop culture

Promising Young Woman n’est pas un film féministe, c’est tout le contraire

17
everything leonine
Revues de films

Une mère chinoise met Marvel KO : foncez voir Everything Everywhere All at Once au cinéma

1
I’m your man film
Cinéma

L’homme idéal est-il un robot ? On décrypte le film I’m your man

Sweat 3
Revues de films

SWEAT : une occasion manquée de parler de l’envers du décor de l’influence

1
MEN ALEX GARLAND
Cinéma

La masculinité toxique fait toute la terreur de MEN, nouveau film d’horreur d’Alex Garland

Affiche du documentaire Nous d'Alice Diop
Cinéma

Pourquoi Nous, le documentaire d’Alice Diop s’avère essentiel avant la présidentielle ?

critique-licorice-pizza
Revues de films

Évadez-vous de cet hiver glacial avec Licorice Pizza, son acné, ses crop tops et sa romance adolescente

matrix-4-critique
Revues de films

Matrix Resurrections : branlette intellectuelle ou génie méta ?

4

La pop culture s'écrit au féminin