Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Conseils Beauté

Phytolumière réveille tes cheveux en douceur

18 fév 2007

Phytolumière réveille tes cheveux en douceurComment on vient à Phytolumière

Il y a peu, victime du marketing, je me pâmais devant une pub présentant une fille sublimissime, dont les cheveux bruns éclataient de lumière auburn. Inisidieusement, le travail de conviction a fait son oeuvre, jusqu’à ce que je me réveille un matin en me disant que moi aussi, je voulais lui ressembler. Puisque devenir sublimissime du jour au lendemain allait être difficile, je décidai de me contenter de lui ressembler capillairement parlant, pour commencer.

Je rêvai dès lors de trouver un produit miracle qui réchaufferait doucement mes cheveux couleur expresso, sans ravalement de façade complet, juste pour mettre un peu de chaleur dans cet hiver morne. Parce que les vraies colorations, c’est bien, mais ça décape sacrément les cheveux à la longue, c’est très embêtant à faire chez soi, ça manque souvent de naturel et ça fait de fichues racines. J’en sais quelque chose, dans ma période d’adolescente rebelle, je me teignais le cheveux en noir bleuté. Cela va sans dire, je suis aujourd’hui passée à autre chose. En l’occurrence, la petite nouveauté de Phyto, qui a une fois de plus entendu mes prières silencieuses : Phytolumière.

Comment on découvre que Phytolumière est ce dont on rêvait

Phytolumière n’est pas une coloration, c’est un shampoing révélateur de reflet. Et la nuance (c’est le cas de le dire) n’est pas mince. Ce qu’on peut attendre de lui ? Qu’il mette de la lumière dans nos cheveux et qu’il réveille leur teinte sans les agresser. Il existe en 3 nuances, adaptées à chaque couleur, naturelle ou non : blond éclat, cuivré intense et marron chocolat. La mienne est bien évidemment marron chocolat, rapport à ma couleur naturelle (expresso, si tu suis). C’est donc de celui-là que je vais te parler, n’ayant pas tout testé : ma folie Phyto et ma conscience professionnelle ont des limites, celles du bon sens.

En plus de réveiller ta couleur naturelle, Phytolumière est censé bichonner tes cheveux en joignant l’utile à l’agréable : c’est un vrai shampoing (ça fait toujours gagner du temps) mais aussi un vrai soin, bourré d’actifs naturels, conformément à la philosophie de la maison. Bon, quand je dis actifs naturels, ce sont en plus de chouettes actifs naturels, et pas des trucs beurk beurk comme de l’huile de baleine ou de la micro-cellule d’ortie : de la pulpe d’avocat, du citron vert et du thé vert. On dirait presque le dernier cocktail hype.

Le grand avantage de Phytolumière, c’est que ce n’est pas une coloration, ce qui signifie : pas de gants en plastique pas pratiques du tout à mettre, pas de mélange à faire, pas de serviette de toilette à sacrifier, pas de peau colorée dans le cou et sur le front, pas de javellisation obligatoire de la salle-de-bain. Tu fais ton shampoing comme d’habitude, et tu te réveilles avec des cheveux de princesse…

Comment on est définitivement conquise par Phytolumière

Ce n’est pas parce que la notice me promet de me donner exactement les cheveux dont je rêve que la partie est gagnée. Il faut encore affronter la manche la plus rude : le test grandeur nature sous ma douche.

Premier contact : une superbe gelée irisée couleur mousse au chocolat qui sent divinement bon le caramel, ça fait un bon point. Ca s’applique très facilement, ça mousse juste ce qu’il faut et ça ne coule pas partout. Il faut ensuite laisser poser entre 5 et 10 minutes, en fonction de ta patience et du résultat souhaité. Du coup, je te conseille de le faire quand tu prends un bain, ça évite de tuer les réserves d’eau de l’Afrique pour rien. J’ai même fait une petite liste de choses que tu peux faire en attendant de rincer : chanter tes 2 chansons préférées, te raser, réfléchir à ce que tu vas mettre, réciter tes déclinaisons latines (singulier et pluriel, ablatif compris), ou encore te faire un gommage (tu vas enfin réussir à respecter les 2 gommages par semaine). Avec ça, tu ne vois même pas les 5 minutes passer.

Au rinçage, l’eau est colorée et les cheveux semblent secs à faire peur. Courage, tu verras plus tard qu’il n’en est rien. En effet, grâce à ses fameux actifs naturels dignes d’un cocktail cubain, Phytolumière laisse en réalité les cheveux tout doux et très faciles à démêler. Le parfum de chococaramel est très léger donc vraiment agréable. Et dès le premier lavage, mes cheveux sont joliment bouclés (ce qui, chez moi, est signe qu’ils sont contents et qu’ils n’ont pas été agressés), tout doux et surtout, BEAUX. A n’en pas douter, ce sont mes cheveux, mais… en mieux ! Ils sont pleins de reflets chatoyants mais discrets.

Ne t’attends pas à ce qu’on te dise « wow, tu as changé de tête ! ». En revanche, tu auras sans doute droit à « wow, tu es radieuse ! » ou « qu’est-ce que tu as bonne mine ! ». Ce qu’un shampoing ne fait pas quand même… Il se peut que ton amoureux ne remarque rien à ce changement subtil (rappelle-toi : un homme, ce n’est pas basique, c’est simple) mais fie-toi plutôt à tes copines qui, elles, ne devraient pas rater ce petit plus qui change tout !

Pour résumer

Tu aimeras si :

  • tu veux juste une lumière subtile et naturelle dans ta chevelure
  • tu as envie d’un vrai soin plaisir qui sent bon
  • tu en as assez de galérer avec des colorations compliquées à appliquer et manquant de naturel
  • tu es une adepte du 28 en 1 qui fait gagner du temps (à part les 5 minutes de pose, c’est vraiment ultra-rapide et pratique)
  • tu veux pouvoir décider toi-même de l’intensité des reflets (plus tu fais poser longtemps et plus tu te laves souvent les cheveux, plus la couleur est présente)

Tu devrais oublier si :

  • tu attends un changement radical

Environ 10 € en pharmacie et parapharmacie

Les Commentaires
21

Avatar de Julina.
12 octobre 2007 à 14h08
Julina.
Ca ne les éclaircira pas, il n'y a pas de décolorant dedans ! Ca ne fait que "réveiller" la couleur de tes cheveux. Mais en fait, pour moi, un beau châtain, c'est un châtain avec des reflets chatoyants, donc dans les roux
Alors un beau chatain-brun j'ai déjà des reflets roux, presque vénitiens et je n'aime pas du tout en fait...
0
Voir les 21 commentaires

Plus de contenus Conseils Beauté

Bien-être et soin
pourquoi-les-commissures-des-levres-craquellent-parfois

Pourquoi vos commissures de lèvres craquellent parfois, et comment y remédier

Barbara Olivieri

23 sep 2021

Maquillage
Les tendances beauté de l’automnehiver »

Cet automne/hiver, c’est l’overdose de pigments et de gloss avec la tendance bold lips

Barbara Olivieri

23 sep 2021

3
Conseils Beauté
comment-reparer-des-dommages-thermiques-sur-les-cheveux

Vous avez cramé vos cheveux à coup de lisseur ou de boucleur ? Voici comment les réparer

Barbara Olivieri

22 sep 2021

Tendances maquillage
Les tendances beauté de l’automnehiver » copie 2

Mettez des joyaux à vos yeux avec cette tendance subjuguante de l’automne-hiver 

Barbara Olivieri

22 sep 2021

Tendances maquillage
eye-lighter

Vous voulez agrandir votre regard ? Testez la technique de l’eye-lighter 

Barbara Olivieri

21 sep 2021

Beauté
creme-mains-vert

Ces 5 mastodontes de la beauté préparent une sorte d’éco-score des cosmétiques

Anthony Vincent

21 sep 2021

Tendances maquillage
Les tendances beauté de l’automnehiver » copie

Attention les yeux, la french chromée vient pimper nos ongles cet automne/hiver 

Barbara Olivieri

21 sep 2021

Conseils Beauté
fesses-vert

Boutons sur les fesses : comment s’en débarrasser sans laisser de cicatrice ?

Elise S.

20 sep 2021

22
Tendance coiffure
Les tendances beauté de l’automnehiver »

La couleur de cheveux « warm expresso » vient déjà réchauffer l’automne 2021

Barbara Olivieri

20 sep 2021

5
Bien-être et soin
champignons-cosmetiques

Les champignons sont les nouveaux chouchous de l’industrie cosmétique, et c’est une bonne nouvelle

Barbara Olivieri

18 sep 2021

La société s'écrit au féminin