Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Revues de films

Mission : Impossible 3 (M:i:III)

06 fév 2006

De : J.J Abrams
Avec : Tom Cruise, Laurence Fishburne, Jonathan Rhys Meyer, Michelle Monaghan, Philip Seymour Hoffman, Billy Crudup, Sasha Alexander, etc.
Sortie dans les salles le : 03 mai 2006

Ethan Hunt est de retour. Disons-le de suite : pour le meilleur épisode de la série. Largement. Deux raisons principales à cela :

– Un peu de sentiment. Oui, Ethan Hunt n’est pas infaillible. Il est même tombé amoureux, ce couillon. Il en a profité pour remiser sa carrière d’agent de terrain au placard pour devenir instructeur. Pas de bol, sa première élève est kidnappée et forcément, le MIF (Mission Impossible Force) a pensé à lui pour. Souci ? Le terrain n’est pas compatible avec l’amoûûûûr. On va donc pouvoir entrevoir un Ethan Hunt torturé entre l’amour de son job et l’obligation de mentir à sa future femme – pour mieux la protéger, of course.
– Un réalisateur qui s’y connaît en agents secrets. J.J Abrams, le réalisateur de ce troisième opus, sait comment y faire pour doper des scénarios d’espionnage. C’est lui qui est à l’origine de la mythique série Alias mettant en scène la Ethan Hunt au féminin, Sydney Bristow (Jennifer Garner). JJ Abrams impose un rythme de folie à cet épisode 3, avec une réalisation on ne peut plus nerveuse. Scotchant.

N’oublions pas les excellents éléments qui font de Mission Impossible.

– Un casting de folie. Laurence Fishburne (le Morpheus de la trilogie Matrix), Michelle Monaghan (la jolie de Constantine et Kiss Kiss Bang Bang) et bien sûr l’incontournable Philip Seymour Hoffman, méchant vachement méchant et super imperturbable même quand il est super dans la merde.
– Un scénario léché bien comme il faut. Le film démarre sur les chapeaux de roue et happe le spectateur à la gorge. Générique, flashback pour finalement l’amener à la première scène. La classe. Quelques rebondissements, des trahisons par-ci par là, des masques de caoutchouc pour mieux désorienter le spectateur subjugué.
– Des cascades qui ont la classe. Bon, ça, c’est du classique de Mission Impossible. Mais ces cascades filmées par la caméra surspeedée de JJ Abrams, ça donne quand même un truc qui te font plonger dans le film.
– N’oublions pas la BO, petite bombe de bande originale de film. Par Kanye West himself.

Alors, oui, c’est du cinéma pop-corn, du grand spectacle, des missiles et des fusillades à gogo, des situations hallucinantes, des plans super ficelées qui ne marchent pas tout le temps, des explosifs collés dans le crâne… mais qu’est-ce que c’est bon !

Si tu veux pulser un bon coup et si tu n’as pas un home cinéma et un écran HD digne de ce nom chez toi, ce Mission Impossible 3 vaut la peine de débourser un ticket de cinéma.

Les Commentaires
2

Avatar de miyako
6 mai 2006 à 22h12
miyako
C'est vraiment le mieux de la série ?
Quand j'ai vu le Mission Impossible II, j'ai trouvé que c'était un James Bond raté ou un M:I: de série B et là, je me suis dit que le III n'allait pas être terrible et que le mieux restait le 1er film mais... j'irai pte le voir finalement, hsitoire de.
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Revues de films

ti west 7
Cinéma

Désir et âgisme : le film d’horreur X est aussi terrifiant que sensible

Maya Boukella

02 nov 2022

3
Sexo
Sponsorisé

Parlons sans complexe de vaginettes

Humanoid Native
promising young woman
Pop culture

Promising Young Woman n’est pas un film féministe, c’est tout le contraire

Maya Boukella

24 oct 2022

17
everything leonine
Revues de films

Une mère chinoise met Marvel KO : foncez voir Everything Everywhere All at Once au cinéma

Maya Boukella

31 août 2022

1
I’m your man film
Cinéma

L’homme idéal est-il un robot ? On décrypte le film I’m your man

Maya Boukella

21 juin 2022

Sweat 3
Revues de films

SWEAT : une occasion manquée de parler de l’envers du décor de l’influence

Maya Boukella

15 juin 2022

1
MEN ALEX GARLAND
Cinéma

La masculinité toxique fait toute la terreur de MEN, nouveau film d’horreur d’Alex Garland

Maya Boukella

08 juin 2022

Affiche du documentaire Nous d'Alice Diop
Cinéma

Pourquoi Nous, le documentaire d’Alice Diop s’avère essentiel avant la présidentielle ?

Anthony Vincent

19 fév 2022

critique-licorice-pizza
Revues de films

Évadez-vous de cet hiver glacial avec Licorice Pizza, son acné, ses crop tops et sa romance adolescente

Kalindi Ramphul

06 jan 2022

matrix-4-critique
Revues de films

Matrix Resurrections : branlette intellectuelle ou génie méta ?

Kalindi Ramphul

22 déc 2021

4
une-femme-du-monde-critique-film
Revues de films

Naturaliste, nuancé, puissant : Une femme du monde parle de prostitution sans glamour ni misérabilisme

Kalindi Ramphul

10 déc 2021

La pop culture s'écrit au féminin