Live now
Live now
Masquer
jessica-watkins-astronaute-Iss-Nasa
Actu mondiale

Jessica Watkins, 1ère femme noire à rejoindre la station spatiale internationale !

L’astronaute étatsunienne de 33 ans a embarqué pour une mission de six mois à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Un petit pas pour l’homme, mais un grand pas pour les femmes, encore peu représentées dans la profession. 

Sa success-story n’a pas fini de faire rêver de nombreuses petites-filles… Âgée de 33 ans, Jessica Watkins est devenue, le 28 avril 2022, la première femme noire à rejoindre la Station spatiale internationale (ISS). Elle est la cinquième femme noire à aller dans l’espace, trois décennies après Mae Jemison, pionnière afro-américaine du milieu spatial. 

Direction la Station spatiale internationale ! 

Jessica Watkins participe à la mission spatiale baptisée « Crew-4 », qui s’est envolée le 27 avril 2022, du centre spatial Kennedy, en Floride : direction l’ISS ! À son bord, Jessica Watkins a rejoint sa consoeur italienne de l’Agence spatiale européenne, Samantha Cristoferetti et ses confrères américains Kjell Lindgren et Bob Hines pour travailler sur le projet « Artemis » de la Nasa, consistant à fouler à nouveau le sol lunaire à l’horizon 2025. 

À quelques minutes de cette étape décisive dans sa vie, la jeune femme originaire de la banlieue de Washington s’est dite surprise et heureuse d’une telle opportunité dans sa carrière professionnelle, lors d’une conférence de presse :

« Devenir astronaute de la Nasa, j’en rêvais depuis très longtemps, depuis que je suis toute petite même, mais je ne pensais pas y arriver un jour. Je pense que cette mission est vraiment un hommage de l’héritage des femmes astronautes noires qui m’ont précédée, ainsi qu’à l’avenir passionnant qui nous attend. » 

Jessica Watkins et son parcours exemplaire dans un monde masculin 

Jessica Watkins a un parcours exemplaire : celui d’une étudiante brillante qui a réussi haut la main son cursus à l’université de Stanford, en Californie. Sa thèse qui abordait les glissements de terrain sur Mars, lui a permis de rejoindre la Nasa dans le cadre du projet « Mars Curiosity » dont l’objectif était de déterminer si la planète rouge, a pu, un jour, permettre le développement de la vie. 

Suite à cette première expérience de stagiaire, cinq ans plus tard, elle est sélectionnée parmi 18.000 candidats pour intégrer le « groupe d’astronautes 22 » de la Nasa et suit un programme de préparation intensif aux missions spatiales. L’équipe réduite est composée de six femmes et sept hommes : cette diversité est inédite, car les femmes demeurent sous-représentées dans la profession d’astronaute et peu ont accès à l’espace.

Capture d’écran 2022-05-02 à 17.11.54
© Jessica Watkins – Instagram

Sur 564 astronautes dans le monde, seulement 67 sont des femmes

En effet, d’après Spacefacts, seulement 67 femmes (11,8%) sont allées dans l’espace sur les 564 astronautes que compte le monde. La conquête de l’espace demeure une histoire d’hommes, écrite par les hommes et taillée pour les hommes. Si la première femme à découvrir l’espace, Valentina Terechkova, a été envoyée en 1963, seulement deux ans après son compatriotes russe, Iouri Gargarine, il a fallu attendre près de vingt ans avant d’envoyer une seconde femme dans l’espace. Lunaire !

Longtemps, interdites d’exercer cette profession, il faut attendre les années 1980 pour que les femmes, américaines comme françaises, puissent participer au processus de sélection pour devenir astronautes. Mais le plafond de verre est résistant dans ce métier…

En 2008, la proportion de femmes candidates lors de la dernière sélection européenne s’élevait à 15% soit sensiblement la même qu’en 1985, lorsque Claudie Haigneré est devenu la première française astronaute. Depuis, aucune autre femme française n’est devenue astronaute. 

Bientôt des femmes sur la Lune et sur Mars ?

Outre-Atlantique, les choses commencent à évoluer. Aujourd’hui, sur les 38 astronautes américains aptes à voler, 12 sont des femmes. En mars 2019, Jim Bridenstine, administrateur de la Nasa, affirmait, dans les colonnes de Science Friday, que l’agence spatiale prévoyait, en 2024 que « la prochaine personne sur la Lune soit une femme et la première sur Mars aussi. »

Finalement, Oscar Wilde n’avait pas tort, « il faut toujours visé la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles », et Jessica Watkins l’a littéralement compris et l’incarne ! 

À lire aussi : En 10 minutes de vol spatial, Jeff Bezos a réussi à me mettre en rogne

Image en Une : © Jessica Watkins – Instagram

Les Commentaires
4

Avatar de stelly224@
2 mai 2022 à 19h38
[email protected]
Je suis contente pour Jessica Watkins, mais dommage que l'on oublie de faire le parallèle avec Mae Carol Jemison qui a été la première femme noire à être aller dans l'espace. Ça n'en reste pas moins une excellente nouvelle pour elle.
1
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Actu mondiale

GGNZ_Swearing_of_new_Cabinet_-_Jacinda_Ardern_2
Actu mondiale

Jacinda Ardern, la Première ministre néo-zélandaise, démissionne, à la stupeur générale

Anthony Vincent

19 jan 2023

5
trans rights terfs fuck off flickr mat hrkac
Actu mondiale

Pourquoi une loi pour les personnes trans en Écosse a été retoquée par le Royaume-Uni

Maëlle Le Corre

17 jan 2023

Un drapeau chinois qui flotte au vent © glaborde7 de la part de pixabay via Canva
Actu mondiale

En Chine, la population décroit pour la première fois en 60 ans

Anthony Vincent

17 jan 2023

Femme dépitée
Psychologie

Le Blue Monday, le jour le plus déprimant du monde, n’existe pas

Emilie Laystary

16 jan 2023

25
Le footballeur français Benjamin Mendy a été reconnu non-coupable de six viols
Actu mondiale

Le footballeur français Benjamin Mendy reconnu non-coupable de six viols

Anthony Vincent

13 jan 2023

11
lisa marie presley
Pop culture

Lisa Marie Presley, fille unique du King est morte à 54 ans

Maya Boukella

13 jan 2023

libraire jaredd craig unsplash
Actu mondiale

Filippo Bernardini, l’éditeur qui volait des livres très attendus avant leur publication

Maya Boukella

10 jan 2023

Le palais de Westminster, chambre des députés britanniques © NenonJellyfish de la part de Getty Images Signature
Actu mondiale

Sept députées dénoncent le sexisme toxique au Parlement britannique

Anthony Vincent

10 jan 2023

golden-globes-2021
Pop culture

Enlisés dans les scandales, les Golden Globes misent sur des mesures inclusives (et des stars) en 2023

Maya Boukella

09 jan 2023

docu netflix complot
Pop culture

Ce documentaire est une théorie du complot, mais Netflix ne fait rien

Maya Boukella

09 jan 2023

5

La société s'écrit au féminin