Live now
Live now
Masquer
evanouissement-collectif-h-et-m-180×124
Mode

Évanouissement collectif devant un H&M

26 sep 2012 10
Vingt passants s’écroulent tout à coup en passant devant les vitrines d’H&M, rue Neuve, à Bruxelles.

Des faits similaires sont relevés dans plusieurs grandes capitales d’Europe. Comas éthyliques, arme chimique, ou pâmoison de premier jour de soldes ?

Pas d’inquiétude, vous n’êtes pas menacé-e-s par la dernière grippe mutante : ces évanouissements sont simulés par des membres de l’association AchACT (Actions Consommateurs Travailleurs) pour dénoncer les conditions de travail des ouvrières cambodgiennes qui produisent les vêtements vendus dans ces boutiques.
Selon l’association, leur salaire est trop bas pour qu’elles puissent s’acheter à manger correctement : sous-alimentées, elles tombent d’hypoglycémie comme des mouches dans les usines, parfois par dizaines en même temps.

DSC_0166

Pourtant, toujours selon l’association, rehausser les salaires jusqu’à un plafond décent (le salaire de base est à 51 dollars par mois, ce qui reste dérisoire) augmenterait le prix d’un vêtement de moins de 1% seulement : pas de quoi se mettre en faillite !

Loin de vouloir culpabiliser les consommateurs ou les inciter au boycott, AchACT cherche à émouvoir pour faire bouger les choses, comme l’explique Caroline Crabbé, la coordinatrice bruxelloise d’AchACT :

« Avec un consommateur coupable, on ne fait rien (…) Agir, ça veut dire interpeller ses marque préférées pour que les vêtements qu’on a envie d’acheter soient fabriqués dans des conditions qui respectent les droits fondamentaux des travailleurs.« 

Pour agir ou en savoir plus, ça se passe ici.

Les Commentaires
10

Avatar de ey-el
1 octobre 2012 à 06h07
ey-el
C'est sûr qu'il ne faut absolument pas comparer ça à notre SMIC à nous et ne pas se baser sur notre échelle.

Je vous conseille d'aller regarder la vidéo sur leur site, c'est édifiant (et flippant !).

Ils expliquent que sur un salaire de 60 $, les jeunes femmes en donnant une partie à leur famille pour qu'elle survive, en payant leur loyer (conditions misérables) et en ne pouvant absolument pas mettre de côté pour les coups durs, n'ont au final pour manger qu'un dollar par jour, avec des repas avoisinants les 500 calories alors qu'elles devraient en avoir pour au moins 2 000. Ce qui explique les évanouissements. Le Cambodge est un pays très pauvre mais on ne peut pas y vivre avec 1 dollar par jour. Il faudrait pour qu'elles vivent décemment (mais toujours chichement) qu'elles gagnent environ 150$/mois et les pauvres en sont loin surtout qu'une fois malades, l'entreprise ne les paye pas.

Bref, en augmentant un peu les salaires, les grosses entreprises diminueraient (un tout petit) peu leurs marges mais permettraient à ces femmes de s'en sortir dans la vie ou même tout simplement de survivre avec leurs familles !

Merci d'éclairer sur le sujet car ça m'énervait les commentaires du genre "50$ c'est pas rien pour le Cambodge faut pas tout ramener à notre échelle" venant de personnes qui n'y ont jamais mis les pieds...
0
Voir les 10 commentaires

Plus de contenus Mode

Black Friday 10 sacs à main à prix bien cassé qui valent le détour
Actualité mode

Black Friday : ces sacs à main en promo ne casseront ni votre banque ni votre dos

La Rédaction

25 nov 2022

Bons plans
Sponsorisé

Coque et écran de protection : comment prendre soin de son téléphone sans se ruiner

Humanoid Native
kanyewest
Actualité mode

Adidas enquête sur Kanye West qui aurait montré du porno au bureau, et une vidéo explicite de Kim Kardashian

Anthony Vincent

25 nov 2022

Et si on profitait de la Black Week et de Black Friday pour se trouver une doudoune bien chaude
Actualité mode

Black Friday : 10 doudounes en promo à prix cassé pour la Black Week

La Rédaction

24 nov 2022

Au match Danemark-Tunisie, l’ex-Première ministre danoise a porté une robe arc-en-ciel
Actualité mode

Au match Danemark-Tunisie, l’ex-Première ministre danoise a porté une robe arc-en-ciel

Anthony Vincent

23 nov 2022

2
Balenciaga retire sa pub controversée avec des enfants à nounours BDSM
Actualité mode

Balenciaga retire sa pub controversée avec des enfants à nounours BDSM

Anthony Vincent

23 nov 2022

2
316624701_592550402630752_9042583611806371579_n
Actualité mode

Se marier à la Maison-Blanche, le luxe ultime de la petite-fille du président, Naomi Biden

Anthony Vincent

23 nov 2022

Le blanc obligatoire à Wimbledon, c’est fini
Actualité mode

Le blanc obligatoire à Wimbledon, c’est fini, et c’est tant mieux pour les joueuses

Anthony Vincent

22 nov 2022

Capture d’écran 2022-09-30 à 16.02.00
Chaussures

Santiags, boots carrées ou sneakers rondes : les tendances chaussures de cet automne-hiver

Anthony Vincent

22 nov 2022

Lizzo offre une robe à une fan qui l'a si gentiment demandé, et c'est euphorisant à voir
Actualité mode

Lizzo offre une robe à une fan qui l’a si gentiment demandée : un conte de fée sororal !

Anthony Vincent

21 nov 2022

2
L’artiste Banksy invite à dévaliser une boutique Guess qui a plagié son oeuvre
Actualité mode

L’artiste Banksy invite à voler une boutique Guess qui détourne son oeuvre

Anthony Vincent

21 nov 2022

3

La mode s'écrit au féminin