Étudier tout en étant parent, c’est compliqué ? (Appel à témoins)

Jongler entre réussite des partiels et parentalité, pas forcément facile. Tu es étudiante et tu as un enfant ? Faustine aimerait recueillir des témoignages.

Étudier tout en étant parent, c’est compliqué ? (Appel à témoins)

J’ai étudié cinq années au sein d’une grande école, et pourtant, je n’ai jamais rencontré d’étudiantes ou d’étudiants parents au sein de mon établissement.

Être parent pendant ses études : un modèle différent à l’étranger ?

Quelle ne fut pas ma surprise, en échange Erasmus en Allemagne, de croiser plusieurs parents sur les bancs des amphis, et de constater à quel point la fac faisait des efforts envers ces étudiantes et étudiants !

La première semaine, j’étais assise à côté d’une jeune femme et de son nourrisson en poussette. Elle a dû s’absenter de cours parce que son bébé pleurait, et cela n’a fait tiquer personne.

Des jeux pour bébés étaient installés dans la cafétéria. Les enfants y jouaient souvent, accompagnés autant par leurs mamans que leurs papas.

Une ouverture d’esprit qui m’a impressionnée.

Faire ses études et être parent : un cas de figure pas si fréquent en France

Pourtant, j’ai du mal à imaginer la même chose transposée en France. Du moins, je n’ai pas entendu parler de tels dispositifs mis en place par les universités…

Selon une enquête de l’Observatoire de la vie étudiante (OVE) menée en 2016 et relayée par Le Monde, 4,5% de la population étudiante a au moins un enfant. Les Universités et Crous commencent à proposer aides et aménagements.

Un chiffre à nuancer, car en France une grande partie des étudiantes et étudiants parents sont en reprise d’études, toujours selon Le Monde.

Cela veut dire que ces parents ont eu un enfant après leurs études initiales, par exemple en ayant déjà travaillé plusieurs années.

La parentalité pendant les études en formation initiale ne concerne que 1,2% des étudiantes et étudiants, selon la même étude de l’OVE.

C’est bien peu en comparaison avec d’autres pays comme la Suède, où une personne étudiante sur cinq est parent.

Réussir ses études tout en étant parent : c’est difficile ?

En France, la scolarité n’est pas tous les jours facile à vivre. Environ la moitié des étudiantes et étudiants avaient validé leur premier semestre au moment de l’enquête de l’OVE, contre 65% chez celles et ceux n’ayant pas d’enfants.

48% de celles et ceux avec un enfant se déclarent également « peu ou moyennement intégrés à la vie de l’établissement ».

Est-ce parce qu’il est plus compliqué de gérer études et parentalité en France du point de vue des aménagements prévus par l’Etat et les universités ? Est-ce que c’est moins accepté socialement ?

Si tu es une étudiante ou un étudiant mais aussi un parent, je voudrais recueillir ton expérience, ton témoignage, ton avis sur la question.

Tu es étudiante et tu as un enfant ? Viens témoigner !

Envoie-moi ton témoignage à jaifaitca[at]madmoizelle.com avec « J’étudie et j’ai un enfant » en objet. Tu peux par exemple me dire :

  • Comment tu vis le fait d’étudier en ayant un enfant
  • Si tu trouves cela plus difficile d’étudier en ayant un enfant, et pourquoi
  • Si ton établissement t’aide grâce à des aménagements
  • Quel est le regard des autres vis-à-vis de ta parentalité

Précise si tu souhaites être anonyme : ton témoignage pourra être relayé sur madmoiZelle dans un article dédié.

Merci d’avance pour ta confiance !

Faustine M

Faustine M


Tous ses articles

Commentaires

Faustine M

J’espère que je vais heurter personne, mais j’ai un peu de mal à comprendre des fois cette image de c’est ultra galère d’avoir un enfant en étant étudiant. Ça dépend juste énormément de la situation de la personne je trouve. Par rapport à quelqu’un qui travaille, par exemple si ton enfant est malade c’est bien plus simple et moins dommageable de rater une ou deux journées de fac que le boulot. L’emploi du temps n’est pas très lourd, vers 20h de présence ( je parle de filières lambdas à la fac, pas de double filière, prépa médecine concours etc. ). Après tout le monde ne fournit pas le même travail personnel mais perso même en incluant ça à la fac j’étais loin des 35h par semaine :lol:
Donc j’ai l’impression que ça dépend juste énormément des cas personnels. En fonction des études en question et de la situation financière/pro/familiale. J’avais vu une émission à ce sujet, entre l’étudiante-mère qui a un mari qui travaille, et le couple d’étudiants-parents qui vivait juste grâce à la bourse et un petit job à côté des cours ce n’est pas du tout la même situation.
Ou certains ont une grosse aide de la famille pour garder l’enfant, d’autres non etc. Comme pour les mères adolescentes, certaines sont entièrement épaulées par leurs parents, d’autres se débrouillent complètement seules.
Salut ! Merci pour ton commentaire. Effectivement c'est un débat, et le but de mon article est de poser la question, pas de poser une affirmation. :) Je pense que comme tu dis cela dépend énormément des situations de chacun et chacune... C'est aussi une interrogation personnelle, car pour ma part, il aurait été plus compliqué pour moi de réussir mes études avec un enfant ! (J'ai fait une prépa + grande école)
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!